livios logo

Que coûte une hotte ?

Une hotte vous assure de vous débarrasser des odeurs et vapeurs de cuisine. Votre cuisine est à nouveau pleine d’air frais. Le choix de modèles est large, tous comme les différences de prix. Qu’est-ce qui détermine le prix ? Nous avons posé la question à Julie Cottyn de chez Novy. 

À partir d’environ 600 euros

« Le prix de vente moyen en Belgique était, l’an dernier, d’environ 600 euros. Avec une hotte de 750 euros – TVA comprise, hors placement – vous êtes assuré d’avoir un modèle de base solide. » 

Mais les prix peuvent grimper jusqu’à 4.000 euros. Qu’est-ce qui justifie cette différence de prix ? Ciblons les déterminants du prix.

1. Buse d’évacuation vs recyclage : les coûts d’installation 

La hotte avec buse d’évacuation était, depuis des années, le standard. Désormais, il faut compter avec les modèles à recyclage (standard ou en option). Une hotte à recyclage fonctionne sans buse vers l’extérieur. Elle neutralise les odeurs de cuisson et rejette de l’air frais dans l’habitation. Votre système de ventilation se charge des vapeurs de cuisson.

« Le prix des deux systèmes est similaire. Le prix de base pour un modèle à recyclage est plus élevé. Mais avec une hotte à évacuation, vous devez aussi compter avec le perçage d’un mur et l’installation d’une buse. Une hotte à recyclage doit simplement être installée dans le plafond, dans une armoire ou dans votre plan de travail. Quelque 80 % des hottes de table de cuisson sont équipées du système de recyclage. »

2. Le type

Un modèle classique ou moderne ? « Pour les hottes décoratives – la célèbre cheminée en ‘T’ inversé – vous devez compter entre 500 et 1.900 euros. » 

« Les hottes télescopiques coûtent entre 450 et 800 euros. Les dispositifs intégrés au plafond sont un peu plus chers. On comptera entre 1.100 et 1.600 euros. »

« Ensuite, vous avez les hottes intégrées au plan de travail. Ici, l’évacuation se situe au niveau des casseroles et des poêles. Les prix vont, ici, de 2.500 à 4.000 euros. Les modèles les plus chers se composent généralement d'une hotte d’aspiration intégrée de manière standard dans la plaque de cuisson. » 

« On peut supposer qu’en investissant 750 euros dans une hotte, vous serez en possession d’un modèle de base. »

Photo Novy
  

La hotte avec buse d’évacuation est un standard depuis des années. « Ces dernières années, le modèle de recirculation a gagné en popularité. »

Photo Novy
  

Avec les hottes de plan de travail, l’aspiration se fait à hauteur des casseroles et des poêles.

Photo Novy
  

3. La qualité de base du matériel

Un déterminant moins visible est le matériau utilisé. « En tant que client, vous n’êtes généralement pas conscient que vous faites ce type de choix. Mais, à long terme, celui-ci aura un impact sur la durabilité de l’appareil. 

« Vous pouvez ainsi choisir entre plus ou moins d’acier inoxydable de haute qualité. Gardez à l’esprit que ce matériau est très sensible aux taches, à l’humidité et à la rouille. Vous pouvez aussi opter pour du verre ou d’autres matériaux lisses. Plus c’est design, plus c’est cher. » 

4. La capacité d’évacuation

Vous avez une plaque de cuisson plus large ? Vous aurez besoin d’une hotte plus large également. « Cela signifie assez logiquement plus de matériel et un moteur plus lourd » poursuit Julie. 

5. Les filtres

Un coût supplémentaire réside dans les filtres. « Les filtres à graisse, par exemple. Ils sont par défaut dans votre hotte. Mais vous devriez les laver tous les mois. Nous conseillons de les changer tous les cinq ans. Le prix des filtres à graisse se situe entre 30 et 60 euros. » 

« Il y a aussi les filtres au charbon actif. Ils sont placés typiquement dans les hottes à recyclage. Ils filtrent les odeurs de cuisson et s’emploient à rediffuser de l’air frais dans la pièce. » 

Il y en a de deux sortes : les interchangeables (qui seront efficaces durant 200 heures) et les réutilisables. Ces derniers sont plus chers à l’achat : environ 90 à 100 euros. Ils sont revêtus d’un coating naturel, si bien qu’ils durent plusieurs années et ne doivent être nettoyés qu’après 400 heures d’utilisation.

6. Le label énergétique

« Enfin, nous ne devons pas oublier le label énergétique. Un modèle A+ se trouvera dans une autre classe de prix qu’un modèle classe C ou D. Cela dépend, entre autres, du moteur, de l’utilisation d’éclairage LED, etc. » 

En résumé

En fonction des déterminants de prix tels que vus ci-dessus, vous choisirez dans une large gamme comprise entre 450 et 1.600 euros. Vous vous tournez vers le segment supérieur ? Les prix s’échelonneront entre 2.000 et 4.000 euros.

Il est temps de se tourner vers le côté pratique. Comment choisir une hotte ? Lisez les conseils suivants. 


https://www.livios.be/fr/info-construction/finitions/cuisine/materiaux-de-cuisine/39887/que-coute-une-hotte/