livios logo

Comment finir vos armoires de cuisine et vos tiroirs ?

La quincaillerie

Les charnières totalement métalliques sont préférables aux charnières (partiellement) composées de plastique. Veillez à ce qu’elles soient réglables en trois dimensions. La façade peut ainsi être ajustée aisément. Les charnières clipsables sont intéressantes sur le plan du confort d’entretien. Elles permettent de retirer rapidement les portes et de les refixer sans le moindre outil. Vérifiez également l’angle d’ouverture des armoires. Il dépend du type de charnières. Avec les bonnes charnières, les portes se ferment automatiquement et ne restent pas entrebâillées.

Photo Cuisines Dovy
  

Photo FRANKE NV
  

Les systèmes de suspension

Un bon tiroir doit être rigide et suffisamment résistant. La plupart des tiroirs sont pourvus d’un guide les empêchant de tomber si on les ouvre trop loin. Les guides intégrés sont préférables car des miettes ou de la poussière ne peuvent pas tomber à l’intérieur. Avec les guides normaux, environ 20 % du tiroir restent dans l’armoire. Les guides télescopiques rendent l’ensemble du contenu du tiroir accessible. Il existe aujourd’hui des guides permettant que les tiroirs se ferment d’eux-mêmes. Les tiroirs qui ne s’ouvrent pas de nouveau quand on les ferme trop brusquement sont pratiques. A noter aussi la présence d’un arrêt qui empêche le tiroir de se fermer trop violemment.

Lisez aussi :


https://www.livios.be/fr/info-construction/finitions/cuisine/materiaux-de-cuisine/comment-finir-vos-armoires-de-cuisine-et-vos-tiroirs/