livios logo

Les matériaux pour votre plan de travail de cuisine

Quels matériaux pouvez-vous utiliser pour votre plan de travail de cuisine ? Découvrez les pour et les contre ici.

Synthétique / Laminé

Moyennant une bonne finition, le synthétique constitue un type de revêtement bon marché, durable et facile à entretenir. Un plan de travail en stratifié est préférable à un plan de travail en mélaminé du fait de la plus grande épaisseur de la couche et de la solidité accrue du support. Seuls les spécialistes peuvent repérer cette différence. En d’autres termes, vous devez vous fier au cuisiniste. Vérifiez toujours si les raccords aux angles sont étanches. Dans le cas contraire, l’eau pourrait s’infiltrer et provoquer un gonflement de la plaque d’aggloméré. Contrôlez également la finition de la face avant du plan de travail.

Photo Cuisines Dovy
  

Pierre naturelle

Un plan de travail en pierre naturelle relève du travail sur mesure. Vous avez intérêt à choisir un type de pierre non poreux ou peu poreux comme le granit ou la pierre bleue. Les types de pierres poreux peuvent être utilisés mais doivent avoir été imprégnés au préalable avec un produit adéquat. Demandez de toute façon à votre fournisseur comment vous devez entretenir votre pierre. En recouvrant la surface de la pierre naturelle d’un bouche-pores, celle-ci n’absorbera plus l’eau et sera mieux protégée contre les taches.

Les griffes éventuelles de la pierre bleue s’enlèvent très facilement, au moyen d’un léger ponçage ou un polissage avec un papier de verre. Vous devez savoir que tous les produits d’entretien ne conviennent pas aux plans de cuisine en pierre naturelle. Lisez donc scrupuleusement l’étiquette de produit et demandez conseil au fournisseur.

Pierre composite ou grains de granit

Le « grain de granit » est constitué de grains de granit moulus et peut être considéré comme l’alternative moins coûteuse au granit. Tout comme le granit, ce matériau affiche d’excellents résultats au niveau de la résistance à la décoloration et à l’usure, ainsi qu’aux acides, rayures et températures extrêmes. On trouve aussi des grains constitué de quartz, de bauxite, de résine polyester et de fibre de verre. Ce type de matériau est comparable au grain de granit traditionnel au niveau du prix, de l’aspect et des propriétés, mais peut être posé en plus fine épaisseur que le grain de granit traditionnel. Ce produit est plus léger, plus maniable et plus facile à mettre en oeuvre, ce qui a un impact positif sur l’aspect financier dans le cadre de travaux sur mesure.

Photo Ilwa cuisines
  

Photo èggo
  

Quartz composite

  • Alternative à la pierre naturelle.
  • Composé de résines et de granulats de granit ou de quartz.
  • Résistant aux rayures, étanche à l’eau et résistant aux taches.
  • Affiche une bonne stabilité des couleurs et des dimensions.
  • Cher cependant pour réaliser de grandes surfaces.

Résine de synthèse (solid surface)

Malgré son niveau de prix plus élevé, il s’agit d’un matériau qui présente une série d’avantages non négligeables. Ce matériau existe en diverses variétés et couleurs. Vous pouvez avoir un évier réalisé dans le même matériau que le plan de travail. Il n’y a aucun joint aux endroits des raccords entre les différents plans de travail ainsi qu’autour de l’évier, ce qui est important sur le plan hygiénique et esthétique. Les produits «solid surface» ne présentent pas une résistance absolue aux rayures, mais les griffes, taches, etc., peuvent facilement être polies.

Bois

Ces plans sont très beaux mais relativement chers. Plusieurs essences peuvent être utilisées, comme le hêtre, le chêne ou le tek. La solidité et la résistance aux rayures dépendent de la dureté de l’essence de bois. Un plan de travail en bois n’exige pas plus d’entretien qu’un autre lorsqu’il est muni d’une couche de vernis ou de laque. La qualité et l’entretien sont alors comparables à ceux d’un plan de travail en synthétique. Le plan de travail peut également être huilé ou imprégné. Le résultat est plus esthétique, mais ces traitements doivent être répétés régulièrement.

Photo Cuisines Dovy
  

Inox

Pour les amateurs d’architecture épurée avec un aspect « hightech », il existe aussi des plans de travail en acier inoxydable. Ils sont en fin de compte nettement plus chers que par exemple un plan de travail synthétique, mais pour les véritables amateurs, ils font toute la différence. Sur le plan esthétique, il faut dire que l’évier et les autres éléments en inox s’intègrent harmonieusement dans le plan de travail. Au niveau de l’entretien journalier, l’inox est intéressant, mais il faut savoir qu’il se raye facilement.

Placage de béton

Le béton brut peut être utilisé pour le plan de travail de cuisine, mais il est extrêmement lourd. Un plan de travail en béton représente facilement un poids de plus de 1.000 kg, ce qui rend cette application impossible dans le cadre de rénovations ou d’immeubles à appartements. En réponse à cet inconvénient, le placage de béton ou imibéton a été créé. Il s’agit d’un support en bois recouvert d’une fine couche de béton. Ce produit réunit donc l’aspect du béton grossier au faible poids d’une plaque.

Le placage de béton est six fois plus léger que le béton véritable. Pour imiter au mieux l’aspect du béton, la finition des joints et angles et la fixation sont effectuées, comme s’il s’agissait de vrai béton. Le matériau en lui-même est plus cher que le vrai béton, mais globalement, ce produit serait deux fois moins cher.

Verre

Le verre (de sécurité) est disponible dans pratiquement tous les tons et avec une finition mate ou brillante. Il résiste à la chaleur, de sorte qu’on peut y déposer une poêle chaude. Le plan de travail est imperméable à l’humidité ou aux graisses mais il ne résiste pas aux rayures. Le travail sur mesure, notamment pour les évidements destinés aux robinets ou à l’évier, se répercute sur le prix. Il convient également de prévoir un support stable pour limiter le risque de bris de verre. Ce genre d’incident survient rarement mais lorsque cela arrive, il est impossible de réparer. Dans une cuisine moderne contemporaine, un plan de travail en verre est le mieux mis en évidence. L’éclairage sous verre est très tendance.

Carreaux

Il est possible de carreler votre plan de travail, par exemple avec des carreaux céramiques identiques à ceux de la crédence. Les carreaux émaillés sont très solides et résistent à l’humidité. Côté résistance à la chaleur, les carreaux céramiques sont excellents. L’entretien d’une surface carrelée est aisé. Le seul inconvénient ce sont les joints, car ils absorbent plus facilement l’humidité, l’acide et les graisses.

Lisez aussi: “La différence entre le stratifié et la pierre est quasi imperceptible à l'œil”

Conseil : on peut aussi utiliser le matériau du plan de travail pour réaliser la paroi servant à l’adosser.


https://www.livios.be/fr/info-construction/finitions/cuisine/materiaux-de-cuisine/les-materiaux-pour-votre-plan-de-travail-de-cuisine/