L’éclairage de jardin: quelques notions de base

Photo: Delta Light® nv  

Une fois la nuit tombée, les alentours de votre maison ne sont réellement mis en valeur que si vous avez installé un éclairage approprié. Le choix de spots (enterrés) et d’armatures spéciales d’extérieur est vaste. Attention, cependant, que pour les câbles électriques, les prescriptions à respecter ne sont pas les mêmes que pour les applications intérieures.

Si vous voulez être certain que votre éclairage de jardin sera à la fois agréable et fonctionnel, vous pouvez faire appel à un architecte de jardin ou à un conseiller en éclairage. Pendant la construction, vous avez intérêt à placer des conduites en attente pour éviter tous travaux de démolition ultérieurs.

Eclairage fonctionnel

Comme éclairage fonctionnel, il existe des bornes lumineuses pour illuminer les chemins dans le jardin, les escaliers et l’entrée. Il existe également l’éclairage d’ambiance qui souligne le charme de votre jardin et fait ressortir sa beauté, comme les spots orientables et les spots à planter dans le sol. Ces lampes sont plantées au niveau du sol et éclairent directement vers le haut sous différents angles. Elles conviennent parfaitement pour mettre en valeur des plantes décoratives. Cette forme d’éclairage est plus chère que la classique mais présente l’avantage d’éviter les lignes d’ombre déformées.

Photo: Delta Light® nv  

En guise d’éclairage de terrasse, la traditionnelle grande lanterne sur la terrasse doit de plus en plus céder la place à un éclairage installé aux alentours. Vous êtes ainsi préservé des regards des voisins et ainsi que des assauts des insectes nocturnes.

Eclairage automatique

Il existe aussi des lampes d’extérieur qui s’allument automatiquement lorsqu’un certain niveau d’obscurité est atteint et qui s’éteignent d’elles-mêmes lorsque le jour se lève. De telles lampes fonctionnent avec un interrupteur crépusculaire.

Photo: Delta Light® nv  

Par ailleurs, l’on trouve des lampes qui sont reliées à un détecteur de mouvements infrarouge. Ces capteurs réagissent aux mouvements dans leur champ de vision et s’allument automatiquement. Ces lampes sont non seulement intéressantes d’un point de vue pratique mais forment également un moyen de dissuasion supplémentaire contre les hôtes indésirables. L’allumage et l’extinction intempestifs de ces lampes dus par exemple au passage de vos animaux domestiques ou d’oiseaux peuvent toutefois être très gênants. On peut éviter ce problème en acquérant un meilleur capteur plus onéreux, mais qui à terme peut vous permettre de faire des économies.

Installation

La sécurité importe encore plus qu’à l’intérieur. Optez pour un différentiel séparé de 30 mA qui prendra en charge le circuit qui dessert l’éclairage du jardin. Utilisez des prises de jardin spéciales et des boîtes de dérivation étanches.

Lors du choix des armatures, faites attention à la mention IP. Cette mention de deux lettres indique la valeur de protection des appareils électriques. Le premier chiffre donne la protection contre la poussière ou les chocs. Pour l’éclairage extérieur, il doit être au moins de 4. Le deuxième chiffre indique le niveau d’étanchéité aux liquides. Un 3 protège contre une pluie légère, un 4 contre des projections d’eau dans n’importe quelle direction (360°), 8 étant le maximum. Pour les armatures de jardin, un IP de 44 ou plus est conseillé.

Photo: Delta Light® nv  

Il vaut mieux brancher les lanternes sur une ligne et l’éclairage d’ambiance (spots et spots de terre) sur une autre. Pour les prises, prévoyez un circuit séparé afin d’éviter les surcharges. Jusqu’à 2200 W par ligne, vous pouvez utiliser un câble de 1,5 mm² (avec un fusible de 10 A), et jusqu’à 3600 W un câble de 2,5 mm² (avec un fusible de 16 A).

Généralement, un câble de 1,5 mm² suffit pour un circuit alimentant uniquement des points lumineux et un câble de 2,5 mm² pour un circuit avec des prises. L’interrupteur doit être de type bipolaire. Les câbles seront enfouis à environ 60 cm de profondeur dans le sol. Il est conseillé de protéger en outre vos câbles en les plaçant dans une gaine isolante. Grâce à ces accessoires (coudes, manchons, etc.), vous pouvez créer une gaine de protection ininterrompue. Si vous posez un treillis en fil de fer au-dessus du câblage, vous saurez immédiatement, en cas de travaux de terrassement ultérieurs, qu’il y a un câble en dessous.

Lisez également:
Installer une prise extérieure
Installer une lampe extérieure avec un détecteur de mouvements

Produits

LivingLight, un vaste choix de plaquettes de recouvrement décoratives

BTicino

LivingLight, un vaste choix de plaquettes de recouvrement décoratives

Une prise de courant pour chaque environnement

Niko nv

Une prise de courant pour chaque environnement

Une collection d’intérieur et d’extérieur brillante qui ne passe pas inaperçue

kreon

Une collection d’intérieur et d’extérieur brillante qui ne passe pas inaperçue

Coupole en verre iWindow2 - une coupole superisolante avec double vitrage

Skylux

Coupole en verre iWindow2 - une coupole superisolante avec double vitrage

TechLED, NightLight - La lumière naturelle avec un éclairage artificiel

Techcomlight

TechLED, NightLight - La lumière naturelle avec un éclairage artificiel