Contrôler vos protections solaires : manuellement ou automatiquement ?

Pour la commande de la protection solaire et des volets mécaniques, votre seule restriction est le budget que vous allez y allouer.

La commande manuelle

Dans la plupart des protections solaires intérieures, la commande manuelle se fait soit à l’aide d’une cordelette soit d’une chaînette. La cordelette est la solution la moins chère, mais tombe au sol lorsque la protection est levée. Aussi, il faut utiliser des petits crochets autour desquels vous pouvez enrouler la corde. La chaînette est plus fiable qu’une cordelette, surtout pour des systèmes plus lourds.

La commande automatique

Il est possible d’automatiser l’ouverture et la fermeture de la protection solaire, en fonction d’un programme ou de conditions climatiques. Il est ausi possible en intégrant un moteur électrique dans le tube d’enroulement. Les signaux météo sont générés par une cellule crépusculaire ou un capteur de vent ou de pluie.

La commande automatique fonctionne souvent avec une télécommande (commande groupée ou individuelle), un bouton poussoir ou par intégration dans le système domotique. Il existe aussi la possibilité de programmer une position préférentielle. Les boîtiers de commande sont placés en applique ou encastrés. Grâce à l’automatisation, la protection descend simultanément et délicatement, si bien que sa durée de vie est plus longue.

Lisez aussi:

Le meilleur de Livios dans votre boîte aux lettres ?

Inscrivez-vous à la newsletter de Livios et recevez deux fois par semaine les dernières nouvelles dans le domaine de la construction et de la rénovation, des conseils utiles et des tonnes d'inspiration.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux