Brosses et rouleaux

Brosses, pinceaux et rouleaux existent en divers mesures et poids. Pour chaque application, il en existe un modèle. Mais comment faire le bon choix ?

Brosses

Les petits pinceaux ronds sont utilisés pour les bords.

Un rouleau à longs poils va servir pour appliquer une grande quantité de peinture.

  • Brosses rectangulaires : intéressantes pour peindre de grandes surfaces comme les façades.
  • Brosses rondes ou ovales : essentielles pour obtenir un bel émail.
  • Petites brosses rondes : pour les raccords.
  • Brosse plate coudée : pour les endroits difficilement accessibles (derrière des radiateurs, ...).
  • Plus les poils sont longs et fournis, moins vous devez tremper la brosse dans la peinture.
  • Brosses en soie de porc ou de sanglier : meilleures de toutes ; avant leur première utilisation, faites-les tremper 24 heures dans de l’huile de lin diluée avec du white spirit (ainsi, elles ne perdront pas leurs poils).
  • Brosse synthétique à longs poils : intéressante pour l’application des peintures acryliques à base d’eau.

Rouleaux

  • Rouleau laqueur (mohair, rouleau fin en nylon à poils ras) : pour appliquer un émail brillant ou satiné sur des surfaces lisses
  • Rouleau en laine à poils courts : pour appliquer des peintures acryliques ou latex sur une surface relativement plane
  • Rouleau moltoprène floconneux (rouleau en mousse à poils courts, Velver Brush Roller) : pour l’émail synthétique et à base d’eau sur portes et panneaux
  • Rouleau néoprène (fin rouleau de mousse) : pour finir, après avoir appliqué une couche de peinture acrylique ou latex avec une brosse
  • Rouleau en laine à poils longs : pour de grandes quantités de peinture (par exemple, sur une surface rugueuse en maçonnerie)
  • Pour des produits structurés : employez d’abord un rouleau en laine à poils longs ou une brosse rectangulaire ; ensuite, repassez avec un rouleau en caoutchouc mousse ou un rouleau alvéolé pour obtenir des effets de relief décoratifs.