Votre escalier doit être rénové ? Voici les options

Rénover votre escalier : comment allez-vous vous prendre ? Avec Rick Steyvers, copropriétaire de Upstairs Traprenovatie, nous vous présentons les différentes possibilités.

Faire des choix

Une rénovation d'escalier est souvent une opération esthétique. “Dans neuf cas sur dix, les gens souhaitent s'attaquer à leur escalier parce qu'ils n'aiment plus comme il est”, raconte Rick Steyvers.

Du tapis de revêtement à la rénovation complète en passant par la couche de peinture. Quel choix allez-vous faire et qu'est-ce qui va déterminer ce choix ? “Réfléchissez à ce que vous voulez en faire. Vous cherchez une solution provisoire ou plutôt une rénovation complète afin de continuer à en profiter pendant de très longues années ? Posez-vous la question”, conseille Rick Steyvers.

Bon à savoir : pour une rénovation complète, votre escalier doit encore être en bon état. Il peut craquer et paraître vieux, mais la structure doit encore être bonne. Découvrez ici si votre escalier peut encore être rénové ou si vous devez le remplacer.

Solution provisoire vs. durable

L'avantage de la solution provisoire est le prix. “Si vous optez pour une solution provisoire comme la pose d'un tapis ou d'une couche de peinture, vous savez que vous devrez envisager à nouveau une opération de rénovation dans quelques années”, explique Rick Steyvers.

“Si votre choix se porte sur un tapis d'escalier, gare aux allergies et aux acariens. Ce type d'escalier demande aussi pas mal d'entretien, car il doit être aspiré régulièrement”, poursuit Rick Steyvers. “Ce n'est pas le cas d'une rénovation complète. Une fois les nouvelles marches posées, vous pouvez simplement l'entretenir avec un chiffon humide. De plus, les traces de pas ou d'usure ne se voient plus.”

Et si vous avez opté pour une couche de peinture ? “La peinture présente quelques problèmes particuliers. Après quelques mois, les traces de pas réapparaissent. Pour préserver la beauté de votre escalier, vous devez donc remettre une nouvelle couche de peinture régulièrement. Et la peinture n'exclut pas le phénomène d'usure, car les irrégularités et coups restent visibles”, ajoute Rick Steyvers.

Peinture ou tapis

Votre budget est limité et vous ne voulez pas investir directement dans une rénovation complète ? “Vous pouvez choisir une solution moins chère comme une nouvelle couche de peinture un tapis d'escalier”, conseille Rick Steyvers. “De cette manière, sans dépenser des fortunes, vous pourrez tenir encore quelques années et décider plus tard si vous remplacer votre escalier entièrement.”

Rénovation d'un escalier

Dans le cas d'une rénovation d'escalier, votre ancien escalier doit être recouvert, que la structure soit en bois, en béton ou en granit. Il existe différents matériaux sur le marché : stratifié, bois, PVC, liège ou linoléum. De différents types et couleurs. Vous créez ainsi l'aspect souhaité pour votre escalier. De la chaleur du bois au béton d'aspect industriel. Même un escalier en acier bleu ou en cuir est possible. Lisez ici les avantages et inconvénients de ces matériaux.

“Nous utilisons une âme en HDF, une fibre de bois compressée, que nous recouvrons d'une couche spéciale résistante aux rayures et à l'usure, mais les possibilités ne se limitent pas à cela”, poursuit Rick Steyvers. “Le matériau choisi est posé dans son ensemble sur l'escalier existant. Vous obtenez donc une nouvelle marche sur mesure. Les anciennes contremarches restent en place, puisque nouvelles sont posées contre celles-ci. Votre escalier est ainsi plus facile à entretenir. De plus, l'opération renforce la structure et s'il s'agit d'un escalier en bois, il craquera souvent moins.”

Rampe d'escalier

Quid de la rampe ? Faut-il aussi la remplacer ? “Souvent vous pouvez conserver la rampe”, estime Rick Steyvers. “A moins que l'escalier ait besoin d'un lifting complet. Vous pouvez alors choisir une rampe dans le même matériau, pour créer le même look-and-feel.”

Eclairage intégré

Saviez-vous aussi que vous pouvez intégrer un éclairage dans les marches ? Les lampes sont incorporées de manière subtile au bas du nez des marches, afin qu'elles ne se voient pas lorsque la lumière est éteinte. “Certaines personnes avec des enfants souhaitent un éclairage intégré à leur escalier pour des raisons de sécurité. Et les allument le soir ou la nuit afin qu'il fasse suffisamment clair à tout moment”, explique Rick. “Je constate cependant que la plupart souhaitent vraiment que leur escalier soit une pièce maîtresse de leur intérieur. Vous avez le choix entre un éclairage chaud ou froid et pouvez même en régler l'intensité. Ainsi, vous modulez l'éclairage à l'ambiance que vous voulez créer dans votre hall ou votre living”.

Le meilleur de Livios dans votre boîte aux lettres ?

Inscrivez-vous à la newsletter de Livios et recevez deux fois par semaine les dernières nouvelles dans le domaine de la construction et de la rénovation, des conseils utiles et des tonnes d'inspiration.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux