livios logo

Réparer un escalier qui craque

Difficulté:

Il se peut parfois qu’un escalier craque à cause de la température et de l’humidité ambiante de votre habitation. Cependant, il n’y a rien de plus agaçant qu’un escalier qui craque continuellement. Cette fiche vous donnera quelques conseils pratiques qui vous permettront de résoudre facilement ce problème.

Fournitures:Outillage:
  • Colle à bois
  • Clous
  • Latte en bois
  • Clavettes
  • Chevilles
  • Vis
  • Talc en poudre
  • Huile ou cire /cire d’abeille (éventuellement)
  • Marteau
  • Spatule métallique
  • Foreuse
  • Pied-de-biche

Etape 1: déterminer l’origine du craquement


  

  • Un escalier peut craquer pour diverses raisons telles que l’usure du bois, le détachement des marches et le frottement où les marches entrent en contact.
  • Parcourez l’escalier et tentez d’identifier les marches qui craquent le plus.
  • Exercez une pression sur plusieurs endroits de ces marches. Vous serez ainsi capable de déterminer la source du craquement.
  • Examinez aussi attentivement le côté de l’escalier ainsi que les plaques verticales situées entre les marches (contremarches).

Etape 2: résoudre le problème de craquement

  • La cause du craquement vous permettra de déterminer la solution la plus appropriée.

Contremarches


  

  • Des interstices entre les contremarches peuvent parfois provoquer un craquement.
  • Introduisez un pied-de-biche entre la contremarche et la marche et soulevez légèrement.
  • A l’aide d’une spatule métallique, retirez les saletés logées dans les interstices et injectez-y de la colle à bois.
  • Replacez la marche sur la contremarche et clouez-la fixement.
  • Si vous pouvez accéder à l’arrière de l’escalier, collez et clouez une latte d’appui sur la surface supérieure de la contremarche présentant l’interstice.
  • Fixez solidement le côté avant de la contremarche à cette latte d’appui.
  • Vous pouvez également soulever la marche et insérer un morceau de caoutchouc entre celle-ci et la contremarche.
  • Vous pouvez aussi saupoudrer un peu de talc entre les interstices afin de réduire le frottement et donc aussi le craquement.

Limon


  

  • Le limon est la base de l’escalier sur lequel sont fixées les marches et les contremarches.
  • Si le limon est trop éloigné du mur, des interstices se créent.
  • Comblez-les à l’aide de clavettes et fixez-les (appliquez éventuellement un peu de colle à bois).
  • Pour un meilleur résultat, parachevez le côté supérieur avec une latte de finition.

Dessous de l’escalier


  

  • Vous pouvez aussi utiliser des connecteurs bois (éventuellement une équerre d’assemblage) pour renforcer davantage la marche et la contremarche inférieures. Consultez notre fiche « Assembler des éléments en bois » pour plus d’informations sur la fixation d’équerres.

Sécheresse


  

  • La sécheresse peut également être à l’origine de craquements dans un escalier (le chauffage central et une meilleure isolation peuvent en être la cause).
  • Si possible, traitez l’escalier avec de l’huile ou de la cire afin éventuellement de réduire les craquements.
  • Vous n’observerez pas directement de changement car il faut permettre à nouveau au bois de gonfler.
  • Vous observerez les premiers résultats au bout de quelques semaines.
  • Lisez la notice sur l’emballage ou demandez conseil auprès du vendeur

12 choses à savoir sur escaliers et ascenseurs


https://www.livios.be/fr/info-construction/finitions/menuiserie-interieure/escaliers-et-ascenseurs/reparer-un-escalier-qui-craque/