livios logo

Types d’ascenseurs : avantages et inconvénients

Ce que nous considérons comme des ascenseurs peut se répartir en trois grandes catégories : les monte-escaliers, les plateformes élévatrices et les ascenseurs de maison. Chaque type possède des caractéristiques spécifiques, des avantages et, bien évidemment, des inconvénients. Votre choix d’ascenseur dépendra avant tout de vos besoins. Vous avez plus de 65 ans ou vous vivez avec une personne ayant plus de 65 ans ? Vous avez un handicap ? Vous pourrez alors faire appel à différentes indemnités.

Le monte-escalier

Dans un monte-escalier, vous avez un rail qui suivra en parallèle la pente de votre escalier. Ce rail pourra être posé sur l’escalier ou accrocher au mur. Grâce à un siège monté sur le rail, vous vous déplacerez entre les étages, vers le haut comme vers le bas.

Que vous ayez un escalier droit ou tournant, un monte-escalier s’adapte à toutes les situations. Il est littéralement posé sur mesure, selon vos exigences de confort. Vous pouvez ainsi avoir des sièges très étroits qui pivotent afin que vos genoux ne touchent ni un mur ni une balustrade. 

Bien qu’un monte-escalier soit adaptable à presque toutes les situations, ce n’est pas toujours la situation la mieux adaptée. Un monte-escalier exige que vous soyez en mesure, par exemple, de passer d’un fauteuil roulant au siège. Vous devez également pouvoir contrôler le monte-escalier.

Que vous ayez un escalier droit ou tournant, un monte-escalier pourra y être adapté.

Photo Strobbe Mobility Solutions
  

Un ascenseur hydraulique peut disparaître dans le sol, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Photo Strobbe Mobility Solutions
  

Platforme élévatrice

Quatre options s’offrent à vous dans la catégorie des plateformes élévatrices. 

  • La plateforme pour escalier : vous n’êtes plus en mesure de vous transférer de votre chaise roulante vers le siège du monte-escalier ? La plateforme élévatrice est peut-être quelque chose pour vous. Celle-ci reprend les caractéristiques du monte-escalier à la différence près que le siège est ici remplacé par un plateau sur lequel pourra prendre place une chaise roulante. L’inconvénient est qu’une maison particulière manque généralement de place pour installer une plateforme élévatrice et que les escaliers sont généralement trop étroits. 

  • La plateforme de levage : Ce type d’ascenseur est constitué d’une plateforme se déplaçant mécaniquement ou hydrauliquement de haut en bas. À l’intérieur comme à l’extérieur, la plateforme de levage est une solution pour combler les petites hauteurs. Sa marge de manœuvre dépasse rarement 1,80 mètre. 

  • L’hydrolift : Pour combler les petites hauteurs, l’hydrolift est une solution appropriée. Ils ne nécessitent pas beaucoup de profondeur et peuvent très aisément s’intégrer dans le sol, à l’intérieur comme à l’extérieur. 

  • L’ascenseur à vélo : Pratique pour transporter votre vélo à un autre niveau que celui de la rue. Cet ascenseur est, en fait, une version réduite de la plateforme élévatrice et est une alternative aux gouttières à vélo installées sur les escaliers. 

Un ascenseur de maison peut desservir jusqu’à cinq étages et n’occupe pas trop d’espace.

Photo Strobbe Mobility Solutions
  

La cage d’ascenseur est verticale et traversera l’ensemble de la maison.

Photo thyssenkrupp Home Solutions
  

Ascenseur de maison

Un ascenseur de maison peut desservir jusqu’à cinq étages et n’occupe pas trop d’espace. La difficulté réside essentiellement dans la recherche d’un espace suffisant pour installer la cage d’ascenseur. Vous devez compter au minimum 1 m², mais cet espace doit être disponible à chaque étage. La cage d’ascenseur est verticale et traversera l’ensemble de la maison.

Pas de place à l’intérieur ? Vous pouvez toujours installer un ascenseur de maison à l’extérieur du bâtiment.

12 choses à savoir sur escaliers et ascenseurs


https://www.livios.be/fr/info-construction/finitions/menuiserie-interieure/escaliers-et-ascenseurs/types-dascenseurs-avantages-et-inconvenients/