Le plafond tendu sous toutes ses coutures

Plafonné et peint, recouvert de plaques ou de profilés en bois ou synthétiques, … il existe diverses options pour la finition de votre plafond. Mais il existe aussi une alternative moins connue : le plafond tendu. Mais qu'est au juste un plafond tendu, comment est réalisée la pose et quels en sont les avantages et inconvénients ? Dave Verloove d'Extenzo et Christel Vander Meulen de Plafondlux nous fournissent textes et explications.

Pvc versus polyester

  • plafond tendu
    Photo Plafondlux 2 BVBA
  • Plafond tendu Extenzo
    Photo Veiligheid & Comfort
  • plafond tendu
    Photo Plafondlux 2 BVBA
  • Plafond tendu Extenzo
    Photo Veiligheid & Comfort
  • Plafond tendu Extenzo
    Photo Veiligheid & Comfort

Un plafond tendu est constitué d'une membrane synthétique qui est tendue juste sous le plafond existant. Les profilés de fixation placés aux murs servent à tendre la membrane et à la maintenir en place. Au début, les premiers plafonds tendus étaient en pvc, mais on en trouve actuellement sur le marché également en polyester. Chaque type a ses avantages et inconvénients qu'il convient d'évaluer en fonction de votre situation. Notez aussi que la durée de vie et les garanties varient d'une firme à l'autre.

Chaud et froid

Extenzo joue résolument la carte des plafonds tendus en pvc, tandis que Plafondlux est plus axé sur les plafonds en polyester. La pose varie en fonction du matériau. "Les dimensions de la membrane découpée sur mesure sont réduites de 10 % par rapport à la surface à couvrir, de manière à obtenir une belle toile tendue ", explique Verloove d'Extenzo. "Ensuite, nous chauffons la membrane pour qu'elle soit parfaitement lisse." C'est pour cette raison que l'on appelle les modèles en pvc les plafonds tendus 'chauds', contrairement aux plafonds en polyester 'froids' que l'on installe à température ambiante. "Pour le montage, on utilise le système CLIPSO", explique Vander Meulen. Pour savoir comment fonctionne ce système, visionnez cette vidéo Youtube.

Tout de suite la bonne couleur

Les possibilités sont vastes en matière de couleur et d'exécution. "Nous proposons plus de cent couleurs différentes", précise Verloove. "Mat, satiné, brillant, translucide, marbré, … l'exécution aussi offre un très large éventail de choix." Vander Meulen: "Chez nous, les couleurs classiques ont pas mal de succès : le blanc et le blanc cassé remportent le plus de succès. Vous pouvez même personnaliser votre plafond avec un motif. N'importe quelle photo ou représentation peut être imprimée sur la membrane.
" La rapidité de placement est aussi un atout : le montage se fait généralement en un jour sans bris ni dégâts.

Jouer avec les effets lumineux

Quel que soit l'état de votre plafond, un plafond tendu peut en principe être installé n'importe où, ce qui présente naturellement un gros avantage dans le cadre de rénovations. Vous pouvez conserver les points lumineux existants puisque ceux-ci se dissimulent dans le plafond tendu. Mais peut-être envisagez-vous d'en modifier l'emplacement ? Aucun problème puisque vous pouvez dissimuler les nouveaux câbles entre le plafond d'origine et le plafond tendu. En matière d'éclairage, les possibilités sont nombreuses. Vous pouvez par exemple créer une surface lumineuse en intégrant un éclairage derrière la membrane. Les plafonds tendus sont donc parfaits pour jouer avec les effets lumineux.

Aussi en construction neuve

"Le plafond tendu ne s'adresse pas exclusivement à la rénovation. Il présente aussi de nombreux avantages en construction à neuf", explique Vander Meulen. "Un plafond tendu convient pour n'importe quelle pièce et donc aussi adapté aux pièces dites humides comme les salles de bains et piscines intérieures."
"Les dimensions maximales de nos plafonds en pvc dépendent du type de finition ", ajoute Verloove. "Un plafond laqué peut être installé dans des pièces jusqu'à 70 m², un plafond mat jusqu'à 100 m²."

65-75 euros/m²

Qu'est-ce que cela coûte ? "Pour nos plafonds tendus en pvc mats, le prix de référence varie de 65 à 75 euros par mètre carré, hors livraison et pose", précise Verloove. Pour la variante polyester, il faut compter entre 70 et 75 euros. Il s'agit cependant de prix indicatifs et de nombreux facteurs comme la forme ou le nombre d'angles peuvent influer sur le prix."Dans un salon avec une trentaine de coins, il y a nettement plus de main-d'œuvre que dans un salon avec quatre côtés ", illustre Verloove.

Attention au marquage

Pour que nos plafonds en pvc soient extensibles, on y ajoute des agents plastifiants. On prétend parfois que lorsqu'ils sont chauffés, ils peuvent provoquer un effet nocif. "Pour prévenir ce risque, le marquage CE est obligatoire depuis début 2011 pour les revêtements de murs et plafonds, lequel indique que le produit répond aux normes de sécurité, telles que ces émissions de substances nocives, mais aussi leur comportement au feu", nuance Sigrid Van Leemput de l'Institut flamand de la construction et du logement bio-écologiques. Il est donc vivement recommandé de contrôler le marquage.
"Les plafonds tendus en pvc d'Extenzo sont parfaitement en ordre de marquage et de certificats ", déclare Verloove. "Toutes ces substances nocives ont d'ailleurs été supprimées depuis des années déjà."

Le meilleur de Livios dans votre boîte aux lettres ?

Inscrivez-vous à la newsletter de Livios et recevez deux fois par semaine les dernières nouvelles dans le domaine de la construction et de la rénovation, des conseils utiles et des tonnes d'inspiration.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux