Que coûte une baignoire ?

Après une longue journée de travail, on aspire bien souvent à se relaxer. Quoi de plus délassant qu'un bon bain chaud. Et il faut l'admettre : la douche rivalise difficilement avec un bain au niveau du confort. Mais que coûte une baignoire ?

  • De Marcke_2016_Serra_Sirocco bad29
    Photo Van Marcke NV
  • IS_Dea_Multiproduct_Amb_NN_A6120, e3068, H4231, bain, vue de face; persiennes
    Photo Ideal Standard Belgium
  • 4
    Photo Ideal Standard Belgium
  • De Marcke_2016_City_London bad29
    Photo Van Marcke NV

Plusieurs facteurs déterminent le prix de votre baignoire. Le choix des matériaux, la taille, le design, les options éventuelles, la robinetterie…  Tous ces éléments interviennent. Avec Linda Goossens (Ideal Standard) et Kathy Maebe (Van Marcke), nous relevons les principaux facteurs qui déterminent le prix.

Critères déterminant le prix

1. Matériau

Le matériau de la baignoire est l'un des principaux éléments déterminant son prix. Les baignoires existent en trois matériaux. L'acrylique représente environ 90 % du marché, mais vous avez également des baignoires en acier émaillé et en solid surface, également appelée corian.

Un bain en acrylique est le moins cher”, explique Kathy Maebe de Van Marcke. “Un modèle en acier émaillé est un peu plus onéreux, mais résiste mieux aux griffes. C'est aussi un matériau qui conserve plus longtemps la chaleur. La solid surface est le matériau le plus cher. Elle est constituée de pierre colorée dans la masse et forme donc un matériau très durable.”

“L'épaisseur du matériau aussi joue un rôle”, ajoute Linda Goossens d'Ideal Standard. “Chez nous, les baignoires en acrylique ont 4 mm d'épaisseur. Dans certains magasins de bricolage, vous trouvez des modèles qui sont moins chers, mais ils sont généralement aussi plus minces. Plus l'acrylique est épais, plus l'eau du bain reste chaude longtemps.”

2. Bain à encastrer ou à poser ?

On distingue ici deux types de baignoire : la baignoire encastrée et la baignoire à poser. “Un modèle à poser est plus cher en raison du processus de fabrication”, renchérit Kathy Maebe. “Il est composé d'un seul morceau sans joints. De plus, le modèle à poser nécessite davantage de couches d'acrylique.” Linda Goossens fait remarquer : “La demande pour les baignoires encastrées est tout simplement aussi plus grande. Et les baignoires destinées à la production de masse reviennent tout bonnement moins cher.”

Vous êtes totalement séduit par un modèle à poser ? Vous devez aussi savoir que la hauteur pour l'enjamber est aussi plus élevée. Un aspect à ne pas négliger pour les petits enfants et pour vous-même lorsque les vieux jours viendront.

3. Taille et modèle

Les baignoires se déclinent en diverses tailles et formes. “Les dimensions courantes seront proportionnellement moins chères que les dimensions moins demandées,” avance Goossens. “Les dimensions les plus courantes sont 180 x 80 cm pour un modèle duo et 170 x 75 cm pour un modèle mono. Kathy partage cet avis et ajoute : “Mais il existe aussi des baignoires d'un mètre de largeur ou de deux mètres de longueur. Plus le bain est grand, plus le prix est élevé.”

Quant à sa forme, le choix est vaste. La forme rectangulaire est courante, tout comme sa variante aux coins arrondis, soit le modèle ovale. Il existe aussi des baignoires rondes, d'angle et même hexagonales. En toute logique, ce type de baignoire représente un supplément de prix.

4. Options

Il y a aussi diverses options qui favorisent la relaxation. Jets de massage, par exemple, ou hydrothérapie et bulles. “Ces options peuvent même être combinées”, ajoute Kathy Maebe. “Mais cela a évidemment une influence sur le prix. Pour un système de massage, chez nous, il faut compter un prix minimum de 1.865 EUR, hors TVA.

5. Robinet

Autre élément à ne pas négliger : le robinet. Le prix du robinet varie en fonction du mécanisme intérieur du robinet, de la couleur, de la forme,… etc. “Nous distinguons les robinets mitigeurs et les robinets thermostatiques”, déclare Linda Goossens. “Ce dernier est plus sûr, consomme moins d'eau et permet un réglage plus aisé de la température de l'eau.”

Il existe trois types de robinet : montés sur gorge, encastrés et montés au sol. “Les robinets sur gorge sont les moins chers”, précise Kathy Maebe. “Les baignoires à poser sont généralement équipées de robinets montés au sol qui sont nettement plus chers que les robinets standard. Chez nous, vous avez un robinet mitigeur à partir de 650 EUR hors TVA, mais le prix peut monter jusqu'à 2.000 EUR ou plus, selon la marque.”

6. Finition et installation

Un bain encastré est placé dans un cadre. Pour la finition de ce cadre, vous avez le choix entre différents matériaux : carrelages, bois, panneaux en acrylique, multiplex avec finition acrylique, stratifié… Le prix varie en fonction de votre choix.

Qu'allez-vous payer pour l'installation de votre baignoire ? C'est variable. “Selon qu'il s'agit par exemple d'une nouvelle construction ou d'une rénovation, par exemple”, sait Kathy Maebe. “Comment sont les conduites ? Si des problèmes imprévus surviennent, l'installation prendra naturellement plus de temps. Il est donc difficile de donner un prix fixe. Si tout se passe bien, l'installateur aura peut-être besoin de dix heures, comme deux jours dans le cas contraire.” En tout cas : vous payez en moyenne 40 EUR par heure et par ouvrier.

Prix : à partir de 550 EUR

Pour une baignoire encastrée standard de 180 sur 80 cm en acrylique, il faut compter un montant de départ de plus ou moins 325 EUR, si vous y ajoutez un robinet intégré et le kit de pieds, comptez plutôt 550 EUR. Pour une baignoire à poser de mêmes dimensions et dans le même matériau avec le robinet monté sur sol, comptez un prix de départ de 2.250 EUR.

Vous voulez un matériau plus cher, des dimensions et formes hors standard, un robinet design ou des options spéciales ? Le compteur va très vite s'emballer. Pour une baignoire encastrée en acier émaillé, sans accessoire, les prix débutent par exemple à 500 EUR pour un modèle de 180 sur 80 cm.

C'est prix ne comprennent pas le cadre, la pose ni la TVA. Vous achetez une baignoire pour une nouvelle construction ? Vous payez 21% de TVA. Mais votre habitation a plus de 10 ans et vous rénovez votre salle de bains ? Vous bénéficiez du taux de TVA réduit de 6%.

Le meilleur de Livios dans votre boîte aux lettres ?

Inscrivez-vous à la newsletter de Livios et recevez deux fois par semaine les dernières nouvelles dans le domaine de la construction et de la rénovation, des conseils utiles et des tonnes d'inspiration.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux