Nouvelle salle de bains ? Jamais sans ces 7 conseils !

Votre salle de bains a besoin d’une remise en forme ? Une bonne préparation fera déjà toute la différence. Peter De Jaeck et Bob Vergauwen, directeur et ancien directeur chez VEJA BVBA, spécialiste en rénovation de salles de bains, connaissent le sujet. Ils révèlent leurs sept conseils pour tirer le meilleur de votre budget.

  • Veja bvba bon
    © VEJA BVBA
  • Rénovation salle de bain Veja
    © VEJA BVBA
  • aco_douchegoot_quadrato_publieke_douche1
    Photo ACO
  • Optima_bathroom_7140U_2792_MIL_closeup_oras23070_JPG_2799
    Photo Facq

1. Attention aux offres imprécises

Tout commence par une demande d’offres. Il est important de comparer des pommes avec des pommes, souligne la paire. « Plus une offre est détaillée, mieux c’est » clarifie Bob Vergauwen.

« Souvent, les gros postes sont additionnés, comme les travaux de pose des tuyauteries au sol, mais aussi des travaux de construction plus généraux. Ce dernier terme est beaucoup trop large. Qu’est-ce que cela recouvre ou ne recouvre pas ? Cela ouvre la porte à des prix plus fluctuants avec les discussions inhérentes à la situation. »

2. Mesurer est savoir

« Avant même d’établir une offre, nous nous rendons sur place » poursuit Vergauwen. « Cette visite possède une valeur inestimable, car votre offre est basée sur les caractéristiques établies par votre entrepreneur de ses propres yeux. Beaucoup se base sur un plan. C’est plus rapide, mais le risque d’obstacles imprévus est beaucoup plus important. Pensez, par exemple, à des problèmes d’humidité. »

3. Prévoyez une échéance réaliste

Combien de temps pouvez-vous vous priver de votre salle de bains ? Allez-vous improviser ou vous doucher chez un membre de la famille ? « Vous devez idéalement tenir compte d’une période allant de treize à quinze jours de travail, soit environ trois semaines » explique Pieter De Jaeck.

« On entend souvent que c’est possible en dix jours. Mais d’expérience, nous savons que c’est très optimiste, certainement dans le cadre d’une rénovation globale de votre salle de bains. »

4. Dites adieu à vos vieux tuyaux et vos vieilles tuiles

« Les tuyaux âgés de 25 à 30 ans doivent être retirés » insiste Bob Vergauwen. « En particulier dans le cas de tuyaux galvanisés. Le calcaire et la corrosion sont mauvais pour le débit de votre eau. Que vous remplaciez vos tuyaux ou posiez de nouveaux tuyaux ne fait pas une grande différence en termes de prix. Optez dès lors pour une solution d’avenir. »

« Pareil pour vos carrelages. Il y a beaucoup de travaux de démolissage. Nombre de carrelages se détachent et peuvent être affaiblis, obligeant votre entrepreneur à les couper et à les coller. Cela prend énormément de temps. En outre, le résultat final n’est jamais à la hauteur d’une nouvelle pose de carrelage, au sol comme sur les murs. »

5. Assurez une ventilation adéquate

« Nombre de personnes refusent d’installer une aération et une ventilation correctes dans leur salle de bains. C’est une erreur de taille. Les salles de bains que nous plaçons aujourd’hui sont hermétiquement fermées. Rien ne peut accumuler l’eau. L’humidité est réduite. Ajoutez à cela les gigantesques douches de pluie qui gagnent en popularité. Celles-ci génèrent plus de vapeur qu’une douche traditionnelle. »

« Une bonne ventilation est essentielle. Ouvrir la fenêtre ne suffit pas. Il n’est pas toujours nécessaire d’aérer. Vous appuyez alors sur l’interrupteur. Prévoyez aussi une grille d’aération dans la porte de votre salle de bains pour une circulation d’air optimale. »

6. Armez votre salle de bains contre l’humidité et les écoulements d’eau

Aérer ne résout qu’une partie du problème. Une bonne protection au préalable est très importante. Pieter De Jaeck : « Nous avons pour habitude d’étanchéifier les murs des salles de bains que nous rénovons. »

« Votre douche est le problème principal » ajoute Bob Vergauwen. « La règle est simple : moins il y a de joints, moins vous risquez des problèmes d’humidité et d’eau. Des sols et des murs en carrelage présentent de plus grands risques qu’une plaque massive sans joint. Il existe des solutions intermédiaires parmi lesquelles la pose d’un système de protection avant les anciens carrelages, mais mieux vaut y penser. »

« Pour faire court, assurez-vous dès le départ d’avoir une bonne douche, sans trop de bords, sans trop de joints, en particulier pour les surfaces horizontales telles que le sol. S’il y a malgré tout des joints, prenez toutes les mesures pour obtenir un excellent mastic. »

7. Pensez à l'avenir

Combien de temps souhaitez-vous profiter de votre salle de bains ? Les personnes âgées souhaitent vivre plus longtemps chez elles. Les obstacles doivent disparaître de la salle de bains. « En cas de rénovation, nous retirons souvent la baignoire. Certainement dans les espaces les plus étroits. À la place, nous plaçons une douche à l’italienne » remarque Pieter De Jaeck. « Celles-ci sont facilement accessibles, même si vous avez atteint un page respectable. Les gens pensent aussi au bien-être que l’on peut vivre dans une salle de bains. Pensez à y ajouter des dispositifs infrarouges ou UV pour avant la douche. »

« La position du robinet est importante » conclut Bob Vergauwen. « Pouvez-vous tourner le robinet ou adapter la température si quelqu’un dans la douche fait appel à votre aide ? Les gens prennent aujourd’hui conscience qu’ils pourraient avoir besoin, un jour, d’un siège dans la douche. C’est une question de réflexion logique, mais c’est surtout un choix que vous devez faire au stade de la conception. »

Continuez à lire pour savoir plus sur les logements pour la vie.

Le meilleur de Livios dans votre boîte aux lettres ?

Inscrivez-vous à la newsletter de Livios et recevez deux fois par semaine les dernières nouvelles dans le domaine de la construction et de la rénovation, des conseils utiles et des tonnes d'inspiration.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux