livios logo

Poser un plancher sur un lattis

Difficulté:

Point de vue rayonnement, le plancher massif n’a pas son pareil. C’est un type de plancher auquel vous devez peu regarder et le bois constitue une base excellente pour de très nombreux styles, du classique chaleureux à l’ultra moderne. Heureusement, il n’est pas trop difficile de poser soi-même un parquet avec succès.

Fournitures:Outillage:
  • Parquet
  • Chevrons (4 x 4 cm)
  • Billes d’argile expansées
  • Clous
  • Vis à taper
  • Bloc de frappe
  • Cales de séparation
  • Pare-vapeur (film PE)
  • Marteau
  • Chasse-clou
  • Niveau à eau
  • Mètre ruban
  • Scie passe-partout

Etape 1: préparation


  

  • Retirez les différentes planches de l’emballage et laissez-les s’acclimater quelques jours dans la pièce où vous allez les placer.
  • Mélangez les planches de différents emballages pour éviter que d’éventuelles différences de couleur ne se remarquent. Conseil : vous pouvez raccourcir les planches présentant des défauts et les utiliser au début ou à la fin d’une rangée.
  • Veillez à ce que l’assise soit sèche, propre, plane et rigide.

Etape 2 : réaliser l’assise


  

  • Si vous posez le parquet sur une assise en bois, vous pouvez clouer directement les planches. Dans les autres cas, vous devrez prévoir un lattis. L’avantage est que vous pouvez intégrer les câbles électriques ou d’autres équipements dans le sol.
  • Etendez le pare-vapeur sur toute la surface du sol.
  • Fixez des chevrons en bois (4 x 4 cm) sur le sol à l’aide de vis à taper. Fixez-les sur toute la longueur de la pièce. Prévoyez à chaque fois une distance d’axe en axe de 30 cm entre les chevrons.
  • Si l’assise n’est pas tout à fait droite, vous pouvez maintenir les chevrons à l’aide d’une cale pour qu’elles soient de niveau.
  • Conseil : vous pouvez répandre des billes d’argile expansées entre les chevrons. Vous garantissez ainsi une isolation et une insonorisation supplémentaires.

Etape 3: clouer les planches


  

  • Vérifiez si les murs sont parfaitement droits et perpendiculaires aux chevrons fixés au sol. Si ce n’est pas le cas, placez la première rangée de planches le long d’une ligne de référence que vous aurez tracée vous-même au milieu de la pièce, perpendiculairement au lattis.
  • Si, par contre, les murs sont perpendiculaires au lattis, clouez la première rangée de planches le long du mur. Dirigez le côté rainuré vers le mur, et prévoyez un joint de dilatation d’environ 10 mm entre le mur et le plancher à l’aide de cales de séparation.
  • Clouez les clous sous un angle de 45° dans la languette des planches. Enfoncez ensuite les clous entièrement dans le bois à l’aide d’un chasse-clou, la rainure de la rangée suivante viendra ainsi s’y emboîter facilement.
  • Veillez bien à ne pas endommager les languettes des panneaux en bois que vous clouez.

Etape 4 : scier sur mesure


  

  • Vous devrez généralement scier la dernière planche sur mesure à la fin de chaque rangée.
  • Mesurez précisément l’espace entre le mur et la dernière planche, et tenez compte du jeu de 10 mm.
  • Sciez maintenant une planche sur mesure à l’aide d’une scie passe-partout (manuelle ou électrique) et clouez-la.
  • Utilisez le morceau restant pour entamer la rangée suivante.

Etape 5: poser les rangées suivantes


  

  • Emboîtez une nouvelle rangée de planches de fond en plaçant la rainure au-dessus de la languette de la rangée précédente. Utilisez à cet effet un bloc de frappe pour ne pas endommager le parquet.
  • Clouez à nouveau les planches dans la mortaise.
  • Lorsque tout le sol est recouvert de planches, vous pouvez enlever les cales contre le mur.

Etape 6: finir le plancher


  

  • Un nouveau plancher doit être poncé. Commencez avec un papier de verre à gros grain (grosseur de grain 16 ou 24), puis passez systématiquement à un papier de verre à grain moyen (grosseur de grain 40 ou 60) et à un papier de verre à grain fin (grosseur de grain 100).
  • Enlevez tous les résidus de ponçage et poursuivez la finition du plancher. Vous pouvez réaliser la finition de plusieurs manières et à l’aide de divers matériaux. Votre plancher peut en effet être peint, lasuré, huilé, ciré et/ou huilé ou être traité à l’aide de savon.
  • La meilleure finition dépend de vos goûts personnels.
  • L’usage qui sera fait du sol détermine également le choix de la finition : avez-vous des animaux et avez-vous une grande famille ? Si vous répondez oui à ces deux questions, choisissez plutôt une finition vernie qui résiste mieux à la saleté et est plus facile à entretenir.
  • Quoi qu’il en soit, n’attendez pas trop longtemps avant de traiter votre plancher car le bois poncé est très vulnérable.

13 choses à savoir sur matériaux de sol


https://www.livios.be/fr/info-construction/finitions/sols/materiaux-de-sol/poser-un-plancher-sur-un-lattis/