livios logo

A prévoir avant l'arrivée de votre chapiste

Lorsque vous entreprenez une construction ou une rénovation, vous voulez que les travaux avancent ! Il est essentiel de passer de bons accords avec votre entrepreneur. Aussi, nous avons dressé pour vous la liste des points à régler avant la réalisation de votre chape de nivellement. Pour que votre chapiste puisse entamer le travail dans les meilleures conditions ! Et que vous obteniez le meilleur résultat pour votre argent.

Rendez-vous

Informez à temps votre chapiste de l'avancement de vos travaux. Il pourra ainsi prévoir à temps votre chantier dans son planning et fixer une date définitive.


  

connexion de l'eau

Vous avez déjà vu comment le chapiste réalise une chape ? Sur place dans un grand camion. Et pour ce faire, il a besoin d'eau. En grande quantité.


© casaprinscipessa.wordpress.com  

Moule

Délimitez les zones où il n'y aura pas de chape.

Photo Amix-isolatiechapes
  

Fixer

Vérifiez que tous les câbles et conduites soient bien fixés. Ainsi, ils ne glisseront pas lorsque la chape sera coulée.

Photo Amix-isolatiechapes
  

1. Téléphonez et communiquez

Il ne s'agit pas seulement de passer le premier coup de fil à votre chapiste. Car, dans le meilleur des cas, ceci est déjà réglé. Mais il s'agit du coup de fil que vous lui passez pendant la phase de réalisation technique. Ou si vous avez décidé de plafonner avant: lorsque votre plafonneur est occupé. Informez à temps votre chapiste de l'avancement de vos travaux. Il pourra ainsi prévoir à temps votre chantier dans son planning et fixer une date définitive.

2. Demandez des éclaircissements !

Certaines chapistes utilisent une check-list. Ce document reprend tous les points qui doivent être réglés avant le passage du chapiste. D'autres chapistes se contentent de vous le dire au téléphone. Ou lors d'une visite de chantier. Les points suivants seront communiqués. Pas sûr de votre coup ? Posez des questions jusqu'à ce que tout soit bien clair.

3. Prévoyez de l'eau

Vous avez déjà vu comment le chapiste réalise une chape ? Sur place dans un grand camion. Et pour ce faire, il a besoin d'eau. En grande quantité. Vous avez deux possibilités : soit vous veillez à ce que votre citerne d'eau de pluie soit remplie soit vous prévoyez un raccordement temporaire à l'eau. Ne tardez pas à demander un tel 'raccordement de chantier' auprès de la société de distribution d'eau.

4. Débarrassez le chantier

Il y a fort à parier que votre chantier soit encombré de caisses, d'outils, d'emballages vides... Un premier grand nettoyage s'impose ! Les précédents corps de métiers, entrepreneurs et installateurs, l'ont fait pour vous ? Tant mieux. Car le sol doit être entièrement dégagé. A l'exception des canalisations, bien sûr.

5. Réalisez des coffrages

Délimitez les zones où il n'y aura pas de chape. Comme les trémies d'escalier et de cave. Un spot encastré dans le sol. Ou une baignoire semi-enterré. Passez en revue ces zones avec le chapiste. Sur place ou au téléphone. S'occupe-t-il des coffrages ? Super ! Sinon, vous devez vous mettre au travail et en confectionner à l'aide de planches, en vous basant sur notre fiche de bricolage Assembler des éléments en bois. ou avec des briques et du mortier.

6. Fixez tous les câbles

Que vous les ayez installés vous-même ou confiés à un professionnel : vérifiez que tous les câbles et conduites soient bien fixés. Ainsi, ils ne glisseront pas lorsque la chape sera coulée. Utilisez des bandes métalliques pour fixer plusieurs câbles, un lien en nylon pour un seul câble. Remplissez les saignées avec du mortier. Laissez une centimètre en dessous et au-dessus de l'étanchéité. Lisez ici pourquoi.

7. Remplissez les trous

La chape de nivellement est liquide. Logique, car elle doit recouvrir correctement les canalisations. Il est donc important que vous remplissiez tous les trous entre les étages. Songez aux percements effectués pour les spots. Ou pour tirer les câbles d'un étage à l'autre. Le truc ? Remplir ceux-ci avec de la laine d'isolation et reboucher avec du mortier. L'affaire est faite !

8. Brossez !

Brosse de rue, brosse à main et ramassette. Deuxième grand nettoyage : tout doit partir ! Une aspirateur industriel peut aussi faire l'affaire - même si le but n'est pas d'enlever toute la poussière du chantier. Conseil anti-poussière : aspergez le sol avec un peu d'eau. Une fois brossée, la poussière va former des amas.

9. Prévoyez une place de stationnement

Une place de stationnement. Ce qui est évident dans une nouveau lotissement, l'est moins le long d'une rue fort fréquentée. Réservez une place de stationnement pour le camion de votre chapiste. Il doit pouvoir se stationner devant votre porte. C'est primordial.

10. Rien oublié ?

Vous avez un conseil supplémentaire à partager ? Ou un point auquel nous n'avons pas pensé ? Faites-en part à notre rédaction redactie@livios.be

 

En collaboration avec

Découvrez tous les partenaires

Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/finitions/sols/placement-de-sol/a-prevoir-avant-larrivee-de-votre-chapiste/