livios logo

Conseils de l'architecte d'intérieur : la réponse à 5 questions pour obtenir le sol parfait

Un sol de qualité représente facilement 20 % de votre budget de décoration d'intérieur. Raison suffisante pour bien réfléchir à vos revêtements de sol. Avec ces cinq conseils, tirez le meilleur de votre intérieur... et de votre argent !

Conseil 1 : Considérez votre mode de vie

La question cruciale à se poser est 'Quel est mon style de vie ?' Une famille avec des enfants a besoin d'un sol facile à entretenir et assez résistant. Les carrelages en céramique sont donc le meilleur choix. Avec la pierre naturelle et le bois, vous devez faire attention à certaines substances. L'époxy quant à lui ne résiste pas aux griffes. Pour chaque type de sol, tenez compte de ces avantages et inconvénients.

Vous voulez éviter que la saleté se voie sur votre sol ? Optez pour un sol structuré ou avec des nuances de ton. Cela vaut pour tous les matériaux, même pour les sols en époxy d'aspect épuré. Ce simple petit détail fera la différence et la saleté se verra moins facilement.

Conseil 2 : Optez pour un concept global

Considérez le reste de votre maison et replacez chaque élément décoratif comme compris dans un ensemble. Vous pouvez facilement modifier la couleur des murs. Tandis que votre cuisine ainsi que d'autres meubles, vous les avez pour plusieurs années. Demandez par conséquent des échantillons pour vous assurer de l'effet produit avec le reste de l'aménagement. Il en existe pour tous types de sol. Certains fabricants demandent cependant une petite intervention.

Considérez le reste de votre maison. Vous pouvez facilement modifier la couleur des murs. Tandis que votre cuisine ainsi que d'autres meubles, vous les avez pour plusieurs années.

Photo èggo
  

La saleté se verra moins facilement sur un sol foncé.

Photo DRT Gietvloeren
  

Dans la salle de bains, la version céramique des carrelages en ciment s'avère une bonne option.

Photo Impermo
  

Conseil 3 : Tenez compte de l'espace

Le sol a un grand impact sur la perception de l'espace. Dans des petites pièces, ne placez par exemple pas de carrelages au grand format 80 x 80 cm, mais plutôt des petits carrelages de 45 x 45 cm. Vous obtiendrez davantage de joints, ce qui agrandit visuellement la pièce.” Placez toujours le revêtement de sol dans le sens longitudinal de la pièce pour accentuer la longueur. C'est valable tant pour le parquet, le stratifié que les carrelages rectangulaires et surtout dans les petites pièces. Si vous optez pour un sol plus foncé, la pièce paraîtra plus haute avec un plafond de teinte claire. Dans les pièces basses, prévoyez des rideaux du plafond jusqu'au sol et un papier peint avec des lignes verticales.

Conseil 4 : Cherchez des alternatives

Le bois confère chaleur à la pièce. Mais dans certains cas, le parquet n'est pas une bonne idée, comme à proximité d'un feu au bois. À cet endroit, vous devez toujours poser un matériau en pierre. Les dalles imitation de parquet sont une belle alternative. Elles combinent la facilité d'entretien de la céramique à l'aspect chaleureux du bois. Veillez cependant à ce que les joints soient de même couleur que la céramique. Sinon, on verra tout de suite qu'il ne s'agit pas d'un vrai parquet.

Dans la salle de bains, la version céramique des carrelages en ciment s'avère une bonne option. Celle-ci est moins lisse. Dans le living, évitez de placer des dalles de ciment pour former un motif mais créez plutôt quiétude à l'aide de grandes surfaces uniformes. Dans ce type de revêtement de sol, il existe aussi une variante céramique dans une catégorie de prix inférieure. Mais dans une véritable dalle de ciment, les éventuels éclats ne se voient pas. Le matériau est coloré dans la masse.

Conseil 5 : Délimitez des zones

De nos jours, les intérieurs se veulent de plus en plus ouverts. Le sol constitue donc un moyen pratique pour délimiter des zones. Par exemple du parquet dans le salon et des carrelages dans le reste du living. Suivez cependant les lignes de votre intérieur. Placez toujours les sols dans le prolongement des murs.

Si vous associez un parquet avec des carrelages, veillez à ce que la transition ne soit pas trop marquée. Sans latte en bois. Sinon, vous risquez de créer un cadre qui est moins joli. Tenez compte aussi de l'épaisseur des différents matériaux, afin que l'ensemble se trouve au même niveau.

Nos remerciements à Stefanie Coninx, architecte d'intérieur


https://www.livios.be/fr/info-construction/finitions/sols/placement-de-sol/conseils-de-larchitecte-dinterieur-la-reponse-a-5-questions-pour-obtenir-le-sol-parfait/