Réaliser un plancher sur terre ferme

Dans des petites pièces, vous pouvez facilement placer vous-même un plancher en béton que vous pouvez revêtir selon vos goûts, à l’aide de planches, carrelages, linoléum, liège ou simplement d’un enduit protecteur.

Fournitures :Outillage :
  • Sable du Rhin
  • Ciment
  • Briquaillons
  • Bois de coffrage
  • Panneaux isolants
  • Membrane d’étanchéité
  • Profilés en aluminium
  • Ruban étanche
  • Craie
  • Pelle
  • Bétonnière ou bâche en plastique pour le mélange
  • Règle de ragréage
  • Couteau universel
  • Mètre ruban
  • Raclette ou règle à raser

Étape 1 : préparer l’assise

  • Notre plancher se compose d’une couche de briquaillons, d’une couche de sable, d’une membrane d’étanchéité, de panneaux isolants, d’une couche de béton coulé et enfin d’une chape. La membrane prévient la pénétration d’humidité dans la structure supérieure du plancher, afin de prévenir les dégâts à la finition de sol.
  • A l’aide d’une craie, indiquez les niveaux des différentes couches au mur, en guise de repère lors de la construction du plancher.
  • Déterminez la hauteur de la chape en tenant compte de la finition prévue. Si vous choisissez de carreler, laissez suffisamment d’espace entre la chape et le seuil (éventuel) de porte, afin d’obtenir un beau raccord. Si vous souhaitez marcher directement sur la chape, sans prévoir de finition (hormis le coating de protection), vous pouvez prévoir que le béton atteindra un niveau supérieur, de manière à créer un beau raccord avec le seuil de porte.
  • L’épaisseur minimum de la chape est de 5cm, mais il existe des mortiers pour chapes qui permettent de poser la chape en couche moins épaisse.

Étape 2 : apporter briquaillons et sable

  • Répartissez uniformément les briquaillons sur la surface du sol.
  • Etendez la couche de sable sur les briquaillons. Utilisez une pelle pour le lisser correctement.

Étape 3 : placer la membrane d’étanchéité

  • Déroulez les bandes d’étanchéité sur le sable. Laissez les bandes d’étanchéité remonter sur le mur jusqu’au-dessus du trait supérieur de craie et fixez-les avec du ruban.
  • Laissez les bandes se chevaucher sur au moins 10cm et collez les bandes sur toute leur longueur à l’aide de ruban adhésif.

Étape 4 : placer les plaques d’isolation

  • Sur toute la surface du sol, placez des panneaux isolants.
  • Veillez à réaliser un beau raccord entre les panneaux et avec les parois voisines.
  • Au lieu de planches en bois, utilisez éventuellement des morceaux de panneaux isolants coupés (parfaitement droits, de 10cm de largeur) comme coffrage. Le coffrage sert également d’appui pour la règle de ragréage lors du nivellement du sol.

Étape 5 : couler et répartir le béton

  • Etendez le béton sur le sol (voir encadré pour les proportions). Pour des raisons pratiques, commencez par le mur ou le coin qui se trouve à l’opposé de la ou des portes.
  • Lissez la surface avec la règle de ragréage. Si la pièce n’est pas trop grande, vous pourrez vraisemblablement laisser reposer la règle sur le coffrage aux deux extrémités. Sinon, vous pouvez placer des profilés (en aluminium) au niveau souhaité dans la chape afin de créer des points d’appui pour la règle de ragréage dans la chape. Après nivellement, retirez les profilés et remplissez les empreintes laissées avec du mélange pour chape. A cet effet, utilisez de préférence une truelle.
  • Aplanissez enfin les irrégularités avec une raclette ou une règle à raser.

Pour la composition du mortier pour chape, utilisez du sable du Rhin d’un grain de 0,3mm. Si vous réalisez le mélange pour chape à la main, prenez deux brouettes de sable du Rhin pour un sac de ciment. Mélangez le sable et le ciment et humidifiez-le. La quantité d’eau nécessaire dépendra du degré d’humidité du sable du Rhin. Si le sable a séjourné quelques jours à l’extérieur, il sera probablement plus humide et aura donc besoin de moins d’eau. La quantité d’eau précise devra être déterminée lors du mélange. Conseil : pressez le mélange dans un bol entre vos mains, si certains morceaux se détachent, le mélange est trop sec. Si vous réalisez le mélange avec une bétonnière, consultez notre truc&astuce ‘Utiliser une bétonnière’.

Étape 6 : réaliser les finitions

  • Laissez sécher la chape.
  • Maintenant vous pouvez réaliser la finition du plancher à l’aide de carrelages, moquette, stratifié, parquet, linoléum, … ou avec un coating de protection.
  • Si vous souhaitez carreler, vous pouvez commencer directement. Par contre, pour un parquet, il faut mesurer le taux d’humidité.
  • Pour un résultat parfaitement droit, vous pouvez encore égaliser éventuellement la chape avec du ciment, de la manière expliquée dans ce truc.

Produits

Isoler des sols ? Plus compact et plus résistant

Recticel Insulation

Isoler des sols ? Plus compact et plus résistant

Vous recherchez un balcon ou une terrasse design en verre ?

Saint-Gobain Building Glass

Vous recherchez un balcon ou une terrasse design en verre ?

Les dalles idéales pour votre sol et vos murs

Coeck sa

Les dalles idéales pour votre sol et vos murs

Plaques de sol en fybres-gypse et plaques de sol à base de ciment

Fermacell BV (James Hardie Europe Group)

Plaques de sol en fybres-gypse et plaques de sol à base de ciment

Notre large choix vous aide à opter pour le bon revêtement au bon endroit

Impermo

Notre large choix vous aide à opter pour le bon revêtement au bon endroit

Lames Vinyle facile à installer et entretenir

BerryAlloc

Lames Vinyle facile à installer et entretenir