Les facteurs indispensables à une vie sous le sol

Nous lisons de plus en plus que nous devrons vivre proches et construire en hauteur. Mais pourquoi ne pas regarder vers le bas ? L’espace sous terre est disponible à profusion. Et pas seulement pour ranger vos vieux objets, mais aussi pour en faire une salle de jeu, de sport, voire un espace de vie ou une salle de bains à part entière. Voici quelques conseils... imagés.

Laissez-vous guider par quelqu’un d’expérience

En plus d’un architecte, un ingénieur en stabilité est une valeur sûre dans les grands projets de construction et de rénovation. Il sera responsable des fondations de votre maison et basera son travail tant sur les propriétés intrinsèques de la propriété, mais aussi celle du terrain. Le sous-sol est-il suffisant pour supporter la charge ? Quid des eaux souterraines.

Tous ces facteurs joueront un rôle dans le choix final de votre cave. Elle doit, en effet, être parfaitement étanche. Surtout si vous souhaitez vivre confortablement dans votre cave et ne pas y rencontrer de soucis. Une personne ayant l’expérience nécessaire en la matière est donc un must.

Ne laissez aucune chance aux eaux souterraines

Vous ne voulez pas d’humidité dans votre cave. Elle est préjudiciable à vos finitions, au climat intérieur – un taux d’humidité trop élevé – et à votre santé, car c’est un terreau fertile pour les moisissures.

Sans une imperméabilisation complète, vous deviendrez un oiseau pour le chat. Les caves coulées ou draguées sont de loin celles susceptibles d’être sèches, surtout si le travail s’est déroulé en une seule opération. Les caves préfabriquées sont également une excellente solution, mais leur taille est limitée du fait qu’elle doit être amenée jusque dans votre maison. Les caves maçonnées sont une option dès le moment où les eaux souterraines ne sont pas un problème.

Malgré tout, une attention particulière soit être apportée aux finitions d’étanchéification. Il s’agit, par exemple, d’un drainage, d’une imperméabilisation, du coulage de bitume à l’extérieur, du scellement à l’intérieur ou même d’une construction interne complètement indépendante qui évitera aux eaux souterraines d’atteindre la paroi interne. Informez-vous suffisamment sur ces différentes possibilités.

Laissez entrer la lumière du jour

« Cave » ne doit pas être synonyme d’obscurité et de lumière artificielle. Afin de faire de votre sous-sol un espace de vie confortable, il est essentiel d’avoir suffisamment de lumière du jour. Voyez les possibilités avec votre architecte. Vous possédez un patio extérieur et vous pouvez poser des fenêtres jusqu’au sol ou souhaitez-vous opter pour une lumière plus subtile ?

La hauteur du niveau du sol est importante. Sans détruire votre cave au niveau du sol, vous pouvez facilement y introduire de la lumière du jour. Vous pouvez travailler avec une mezzanine ou avec un tunnel lumineux qui puisera la lumière aux étages supérieurs. Vous n’avez pas de possibilités d’amener la lumière du jour dans votre cave ? Réfléchissez alors bien à un éclairage approprié.

Isolation, aération et chauffage

Une cave servant d’espace de vie à part entière doit faire partie du volume protégé et chauffé. Vous devez répondre aux exigences du PEB et appliquer une isolation suffisante. Cela peut se faire de l’intérieur ou de l’extérieur. Si votre cave est complètement enterrée, choisissez un matériau isolant ayant une résistance à la pression (du sol) suffisante et une résistance à l’humidité (à l’eau de pluie ou à l’infiltration d’eaux souterraines). Le collage est ici préférable au colmatage, car on exclut une cavité minimale d’air et d’eau.

Le chauffage est, lui aussi, essentiel à une vie confortable. Et n’oubliez pas la ventilation afin que beaucoup d’air frais circule et que le taux d’humidité ne fluctue pas. Des plafonds plus hauts contribuent à une meilleure circulation de cet air frais. C’est pourquoi – et c’est aussi le cas pour la sensation de vie – vous opterez pour des plafonds de 2,50 m plutôt que les traditionnels 2,20 ou 2, 30 m.

Attention aux zones humides

Salle de bains ? Living ? Vous souhaitez créer un patio extérieur ? Il y a de fortes chances que le niveau de votre cave soit en dessous du point de raccordement au réseau d’égouts. Dans ce cas, vous devez récupérer vos eaux usées et l’eau de pluie. Pour ce faire, vous aurez besoin d’une pompe adaptée et possédant un clapet anti-retour.

Quid de la finition

Voter cave est 100% étanche ? Vous n’avez alors aucune limite en termes de finitions. Les matériaux tels que le polybéton, les carrelages céramiques ou ciments pour votre sol sont de toute façon un choix sûr. Même les plafonnages humides ne seront pas un problème, mais pensez à appliquer un film hydratant sur vos murs en guise d’espace tampon. Si vous avez des parois, profitez-en pour y cacher tuyauteries, prises et autres câbles.

Rénover une cave ?

Vous souhaitez redonner vie à voter ancienne cave ? Ici aussi, il est important de faire appel à des experts. Ils pourront estimer où sont les points d’achoppement et ce dans quoi vous devrez investir davantage. Vous êtes face à une cave en briques ? Qu’en est-il de l’accessibilité ? Vos murs et planchers sont-ils en bon état ? Comment neutraliser les ponts thermiques ? Les eaux souterraines ou le sous-sol posent-ils un problème ?

Si vous êtes aux prises avec des problèmes d’humidité dans votre sous-sol, activez le signal d’alarme dans votre tête. Les points d’attention classiques s’appliquent encore plus que dans un bâtiment neuf, même si la solution n’est pas toujours (aussi facilement) applicable aux rénovations.

Le meilleur de Livios dans votre boîte aux lettres ?

Inscrivez-vous à la newsletter de Livios et recevez deux fois par semaine les dernières nouvelles dans le domaine de la construction et de la rénovation, des conseils utiles et des tonnes d'inspiration.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux