Poutrelles et entrevous

Bien que toujours utilisés en construction neuve pour la réalisation des planchers d’étages,
les poutrelles et entrevous trouvent aujourd’hui leurs applications principalement dans la rénovation. Dans un cas comme dans l’autre, la technique mérite d’être examinée.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Les poutrelles en béton armé ou précontraint reposent sur les murs porteurs, avec un espacement de 25 à 60 cm. Entre ces poutrelles viennent les entrevous. On y ajoute une armature en forme de treillis. Enfin, une chape peut être coulée afin de créer une pièce monolithique.

Dans la plupart des cas, les poutrelles porteuses doivent être étançonnées tous les 1,2 mètre (ou autre selon les spécifications du fabricant). Et ce, pour tous les étages inférieurs. Certains fabricants proposent des poutrelles porteuses renforcées qui ne doivent plus être étançonnées.

Renovation

La plupart des propriétaires optent pour des poutrelles et entrevous pour leurs avantages pratiques en cas de rénovation ou d’extension. Les poutrelles sont relativement légères et faciles à manœuvrer à quelques personnes pour les placer. Vous n'avez pas besoin de grue. 

Cela rend le système pratique pour le remplacement des poutrelles en bois, mais aussi pour la construction d’étages supplémentaires (par exemple pour une maison kangourou). Pour placer des poutrelles dans une maison existante, l’entrepreneur doit effectuer des ouvertures dans les murs. La zone de pose doit entrer d’au moins 7 centimètres dans les murs des deux côtés.

Nouvelle construction

Même si c’est moins courant, les poutrelles et entrevous peuvent aussi être intéressants pour les nouvelles constructions. C’est principalement le cas pour les avantages techniques des entrevous en céramique. Ils ont des capacités de tampon calorifère et sont idéales en combinaison avec un chauffage au sol. Ils sont aussi une excellente base pour un plafonnage : réduit les risques de fissures.

Les types d'entrevous

Les entrevous sont placés entre les poutrelles porteuses et servent essentiellement de coffrage pour la chape. Il en existe néanmoins de différentes sortes avec des caractéristiques spécifiques.

1. Les entrevous en céramique

  • La meilleure support pour un plafonnage.
  • Intéressants en combinaison avec un chauffage au sol, car la céramique est un matériau qui absorbe très lentement la chaleur et la restitue tout en régulant l’humidité.
  • Convient aux nouvelles constructions et aux rénovations pour les espaces où les tuyaux et autres câbles peuvent être ôtés.
  • Pour éviter une trop grande absorption de l’humidité, les entrevous doivent toujours être plafonnés.

2. Les entrevous en bois (OSB)

  • Tellement léger qu’ils ne nécessitent pas d’étançon (en combinaison avec des poutrelles de renforcement).
  • Idéaux si vous souhaitez conserver un joli plancher en bois existant. La nouvelle structure portante peut être placée par dessus sans étançon.
  • Taille importante utilisable grâce à sa forme concave. Pratique en cas de rénovation pour éliminer certains canaux de ventilation.
  • Obligatoire pour travailler des plafonds suspendus.
  • Placement rapide grâce à sa légèreté et à sa grande taille.

3. Les entrevous en béton

  • Solution bon marché à l’achat.
  • Système de sol inerte grâce aux capacités de tampon calorifère du béton.
  • Grandes portées.
  • Meilleure isolation acoustique en cas d’utilisation d’entrevous en béton plein.
  • Les cavités des entrevous peuvent être utilisées pour faire passer des tuyaux, placer des spots… sans sacrifier dans la résistance.

4. Les entrevous en polystyrene

  • Travaux d’isolation.
  • Choix idéal en cas de zones chaudes et froides séparées : vide sanitaire, garage…

Le meilleur de Livios dans votre boîte aux lettres ?

Inscrivez-vous à la newsletter de Livios et recevez deux fois par semaine les dernières nouvelles dans le domaine de la construction et de la rénovation, des conseils utiles et des tonnes d'inspiration.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux