livios logo

Quels sont les différents types de fondations ?

En fonction du type de construction et des propriétés du terrain à bâtir, divers types de fondations peuvent être utilisés.

Quel type de fondations ?

Pour déterminer le type de fondations nécessaires, l’ingénieur réalise une étude sur base de l’étude du sol et des plans de l’habitation. L’entrepreneur se base sur les plans de l’architecte et de l’ingénieur pour calculer son prix. La nature du terrain va déterminer en grande partie le type de fondations à utiliser.

1. Fondations directes (fondations superficielles)

C'est la méthode la plus courante. A l’aide de béton non armé, on réalise une zone élargie sous tous les murs portants. La calcul de l’épaisseur des zones élargies est importants. Un mur large nécessite un support plus large qu’un petit mur intérieur de faible épaisseur.

2. Fondations sur semelles

Il est semblable à la méthode précédente, mais s’effectue avec du béton armé. Il faudra moins de matériau parce que le béton armé est plus solide. Il nécessite moins de béton, mais d'autre part, cette méthode est plus coûteuse que la précédente.

La nature du terrain détermine en grande partie le type de fondations à utiliser.

Photo Qlikbeton
  

A l’aide de béton non armé, on réalise une zone élargie sous tous les murs portants.

Photo Getty Images
  

Lorsque l’on construit sur terre-plein, on choisira très souvent une dalle flottante.

Photo Livios
  

3. Fondations sur pieux ou puits

Cette méthode est utilisée lorsque le sol d’assise est trop profond, par example sols marécageux, terres rapportées. En des points très importants, des pieux ou puits en béton sont vissés, battus ou forés dans le sol. Ces fondations sont très stables, mais chères.

4. Radier (dalle flottante)

La dalle flottante est appliquée dans des zones gorgées d’eau, tout comme la fondation profonde, lorsque le sol d’assise est trop profond. Le terme 'flottant' signifie que la dalle n’est pas soutenue par des socles de fondation mais est directement coulée dans le sol. Lorsque l’on construit sur terre-plein (sans cave ni vide sanitaire), on choisira très souvent une dalle flottante.

Une dalle flottante peut néanmoins accueillir une cave. En théorie, la cave doit alors couvrir la surface totale de la dalle, mais dans la pratique, des caves plus petites sont également possibles, dans le cas de caves portantes pouvant supporter une certaine charge.

-------------------

Plus à ce sujet :
Aidez d’autres bâtisseurs et rénovateurs en partageant cet article

https://www.livios.be/fr/info-construction/gros-oeuvre/fondations-et-cave/quels-sont-les-differents-types-de-fondations/