Au boulot ! Isolez une toiture inclinée en 5 étapes

Dans la plupart des habitations, le grenier sert d’espace de rangement. Dans ce cas, il suffit d’isoler le sol, de telle sorte que le volume à chauffer dans la maison reste limité. Celui qui veut cependant utiliser son grenier comme une pièce à part entière a donc intérêt à isoler les pentes du toit du grenier.

Attention: manipuler les types de laines minérales utilisées dans cette fiche de bricolage, comme la laine de verre ou la laine de roche, peut provoquer des irritations pour la peau, les yeux et les voies respiratoires. Aérez la pièce au maximum et portez de préférence des vêtements de travail et un masque anti-poussières.

Sachez par ailleurs qu’il existe des primes et stimulants fiscaux pour l’isolation. Vérifiez donc si l’isolation de votre (sol de) grenier ne répond pas aux conditions pour en bénéficier.

Fournitures:Outillage:
  • Matelas isolants (laine minérale)
  • Vis
  • Vis pour plaques de plâtre
  • Vis à taper
  • Pare-vapeur
  • Ruban adhésif
  • Mousse PU
  • Lattes en bois
  • Plaques de plâtre
  • Plaques de plâtre
  • Lunettes de sécurité
  • Lunettes de sécurité
  • Enduit pour joint
  • Bande pour joint
  • Foreuse
  • Mèches
  • Agrafeuse
  • Agrafes
  • Niveau à eau
  • Couteau à grandes dents
  • Couteau à grandes dents
  • Taloche

Étape 1: isoler les trous et interstices

  • Avant d’entreprendre les gros travaux d’isolation de toiture, vous pouvez colmater les trous et interstices aux endroits inaccessibles à l’aide de mousse PU.
  • La mousse PU est disponible dans la commerce en aérosols pourvus d’un long bec pour atteindre les endroits les plus inaccessibles et certains aérosols peuvent même être utilisés à l’envers.
  • Placez la mousse comme indiqué sur l’emballage et laissez sécher.

Étape 2: placer le lattis contre la toiture

  • Dans les bâtiments existants, l’isolation de toiture est généralement placée entre les solives ou chevrons. En insérant les matelas isolants (en laine minérale, de verre ou de roche) entre les chevrons, ils tiennent sans aucune fixation.
  • Pour une bonne isolation, vous avez idéalement besoin de matelas isolants de 12 cm d’épaisseur. Si les chevrons ne sont pas suffisamment épais, vissez un lattis en bois contre la toiture.
  • Pour une pose aisée, vous pouvez forer des pré-trous dans les chevrons.

Étape 3: placer le matériau isolant

  • Vous pouvez isoler une toiture inclinée avec des matelas à languettes qui sont pourvus d’une couche étanche à la vapeur ou avec des matelas isolants non revêtus contre lesquels vous poserez un pare-air ou un pare-vapeur séparé.
  • Si les solives n’ont pas été placées en respectant les dimensions standard, vous devez découper l’isolant sur mesure avec un couteau à grandes dents. Dans ce cas, utilisez des matelas isolants non revêtus et prévoyez toujours un centimètre en plus, pour qu’ils se fixent entre les solives.
  • Avant de placer l’isolant, vous devez toujours contrôler la présence d’un élément qui empêcherait l’évaporation sous les tuiles ou sous le voligeage, comme un film plastique ou un papier bitumé. Si vous isolez de l’intérieur, vous devez enlever cette couche étanche (et donc d’abord les tuiles). Si vous ne le faites pas, des problèmes de condensation peuvent survenir entre l’isolant et le voligeage.
  • Déroulez les matelas de haut en bas entre les solives et agrafez-les. Si vous utilisez des matelas isolants avec un pare-vapeur intégré, ce dernier doit être tourné vers l’intérieur. Dans ce cas, collez soigneusement les chevauchements avec du ruban adhésif.

Étape 4: placer le pare-vapeur

  • La pose d’un pare-vapeur (film polyéthylène) n’est nécessaire que si vous avez choisi des matelas qui ne sont pas pourvus à l’origine d’un pare-vapeur.
  • Agrafez le film en bandes horizontales sur les solives. Laissez un chevauchement de minimum 10 cm entre les bandes et collez les joints avec du ruban adhésif.

Étape 5: réaliser la finition

  • Pour la finition du plafond, les plaques de plâtre – que vous pouvez peindre ensuite, recouvrir de papier peint, carreler ou recouvrir d’un enduit décoratif – sont le matériau le plus adapté.
  • Vissez des lattes de montage horizontales contre les solives du plafond pour y fixer les plaques de plâtre.
  • Percez des trous dans les plaques de plâtre aux dimensions adéquates pour les prises de contact murales et les équipements sanitaires. Utilisez à cet effet une scie cloche.
  • Idéalement, les plaques de plâtre doivent être 10 mm plus courtes que la hauteur de la pièce. Sciez-les avec une scie sauteuse ou un couteau bien affûté.
  • Fixez les plaques de plâtre avec un tournevis électrique sur les lattes de montage. Veillez à ce que les vis spéciales s’enfoncent perpendiculairement dans les plaques.
  • Vissez jusqu’à ce que la tête de la vis s’enfonce dans le plâtre.
  • Après avoir posé les plaques contre la pente, appliquez les bandes pour joint sur les joints entre les plaques de plâtre et recouvrez celles-ci d’un enduit spécial pour joints.
  • Recouvrez également les têtes des vis avec ce même enduit.

Produits

Aluthermo: Une performance mesurée

Aluthermo SA

Aluthermo: Une performance mesurée

ECOSE Technology, liant naturel extrêmement durable

Knauf

ECOSE Technology, liant naturel extrêmement durable

Construction à ossature bois avec Insulsafe Plus Wood

ISOVER

Construction à ossature bois avec Insulsafe Plus Wood

COMBI-FLOOR : isolation de sol avec panneau de finition en OSB

IKO enertherm

COMBI-FLOOR : isolation de sol avec panneau de finition en OSB

Le design, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur

Sto

Le design, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur

Commandez gratuitement votre magazine d'isolation et ventilation

Rénover et Construire avec Succès

Commandez gratuitement votre magazine d'isolation et ventilation