Économiser l’énergie avec une bonne isolation ? Ces 5 conseils doivent vous y aider

L’aspect énergétique de votre habitation va de pair avec les techniques de chauffage que vous choisissez. Mais l'isolation est certainement tout aussi importante. Dans une maison ou un appartement bien isolé(e), vous consommez de facto nettement moins d’énergie. Ce qui est bon pour l’environnement mais aussi pour votre porte-monnaie. Mais comment faire en sorte que l’isolation de votre habitation soit optimale ? Avec ces 5 conseils d’isolation du site de la construction Livios, ne négligez aucun élément important !

1. Utilisez le bon matériau

Il n’existe pas à proprement parler de mauvais matériau. Chaque matériau a ses avantages et ses domaines d’application. Aussi, s’il est important que vous teniez compte de la valeur isolante maximale par cm, vous devez également songer à la facilité d’installation, la sensibilité à l’humidité et la résistance au feu du matériau. Mais encore à ses performances acoustiques ainsi qu’à ses caractéristiques en termes d’écologie et de durabilité. Réfléchissez donc bien avant d’arrêter votre choix sur une laine minérale, un isolant synthétique ou bio-écologique. Au niveau de la valeur isolante, vous devez considérer la valeur R. Contrairement à la valeur lambda, la valeur isolante par cm en fait déjà partie. Ainsi, vous avez une meilleure idée de la qualité du produit.

2. Isolez de manière étanche au vent, à l’air et à la vapeur

Votre toit ne répond pas à la norme en termes d’étanchéité au vent, à l’air et à la vapeur ? Vous risquez des problèmes de condensation et votre valeur isolante est compromise. Pour vous conformer à la norme, vous devez aussi choisir le bon matériau pour votre pare-vapeur et votre sous-toiture. Une toiture inclinée bien isolée doit être étanche au vent à l’extérieur et étanche à l’air et à la vapeur à l’intérieur. Autrement dit, votre sous-toiture doit être perméable à la vapeur et étanche au vent et votre pare-vapeur doit être étanche à la vapeur et au vent. Pour votre pare-vapeur, vous avez donc besoin d'une membrane étanche à la vapeur et pour votre sous-toiture d'une variante perméable à la vapeur. Sans un bon placement, il est impossible d’obtenir une parfaite étanchéité à l’air. Aussi, vous devez appliquer du ruban adhésif sur les raccords, du mastic sur les bords et soignez ces travaux de finition.

3. Isolez sur une épaisseur suffisante

Isoler trop ? C’est impossible. Une couche d’isolant trop épaisse ne provoque pas de moisissures. Au contraire : moisissure et condensation apparaissent précisément aux endroits qui ne sont pas (bien) isolés ou qui présentent une épaisseur d’isolant insuffisante. Comment savoir si vous avez prévu une épaisseur suffisante ? Cela dépend du type de travaux. S’agit-il d’une nouvelle construction ou d'une rénovation ? En règle générale, avec les matériaux de qualité actuels, vous isolez selon les normes de demain. Ainsi, vous satisfaites aux exigences futures et vous profitez dès maintenant d’une facture d’énergie réduite.

Vous ne disposez pas d’espace suffisant pour prévoir la bonne épaisseur d’isolant ? Vous pouvez agrandir les chevrons avec un cadre en bois ou placer une deuxième couche d’isolant dur sur les fermettes. Vous avez opté pour des panneaux rigides ? Remplissez les espaces entre les chevrons avec des matelas en laine minérale pour éviter la condensation. Placer un matelas de 12 cm dans des fermettes de 18 cm n’est en tout cas pas une bonne idée, même si vous atteignez ainsi la norme. Un remplissage complet est la seule bonne solution. Grâce à cette surépaisseur, vous isolez mieux et consommez moins.

Attention : veillez à ne pas compresser votre matériau isolant. L’isolation se compose d'une couche d’air. Ne comprimez pas l’air au point de ne plus avoir que le matériau isolant.

4. Respectez le bon ordre

Vous voulez rénover de la façon la plus durable possible ? L’ordre dans lequel vous allez procéder est aussi important. Vous allez commencer par votre toit. Une toiture peu ou mal isolée représente environ 30% des déperditions calorifiques de votre maison ou appartement. Vous n’utilisez pas votre grenier et allez isoler le sol ? Dans ce cas, une isolation de toiture est aussi utile. Après votre toiture, attaquez-vous à vos châssis. Ne focalisez pas seulement sur l’épaisseur et la performance du vitrage, mais aussi sur les caractéristiques des profilés. Par ailleurs, songez en même temps à l’isolation de vos murs. Vous éviterez d’oublier ainsi les trous et interstices par lesquels s’échappe la chaleur. L’isolation de sol est la dernière des priorités, mais pas pour autant négligeable.

5. Veillez à la finition des raccords

Vous avez tout bien isolé ? Même ainsi, le succès n’est pas garanti : pour éviter les ponts thermiques, vous ne pouvez avoir aucun espace ouvert, aucune fente ni aucun interstice. Veillez ainsi par exemple à ce que le raccord de votre isolation de toiture à l’isolation de mur soit parfait ou même que les deux se chevauchent. Prévoyez un joint en mastic ou un ruban adhésif, même autour des conduites électriques et boîtiers d’encastrement. Vous utilisez des panneaux isolants souples ou semi-rigides ? Vous pouvez très facilement éviter les trous. Coupez les bandes sur mesure et veillez à ce que les matelas isolants soient suffisamment larges. Vous avez opté pour des panneaux durs ? Soignez les joints avec des panneaux à rainure et languette et du ruban adhésif, bouchez les fentes au moyen de mousse élastique et colmatez les joints.

Conseil : Facilitez-vous la tâche et posez les conduites à l’intérieur de votre isolation.

Produits

L’isolation de façade : pour votre confort d’habitation et votre portefeuille

Sto

L’isolation de façade : pour votre confort d’habitation et votre portefeuille

SoundBlock, la solution Gyproc pour l’isolation acoustique

Gyproc

SoundBlock, la solution Gyproc pour l’isolation acoustique

ECOSE Technology, liant naturel extrêmement durable

Knauf

ECOSE Technology, liant naturel extrêmement durable

Commandez gratuitement votre magazine d'isolation et ventilation

Rénover et Construire avec Succès

Commandez gratuitement votre magazine d'isolation et ventilation

IKO enertherm BM : le panneau d’isolation praticable pour la toiture plate

IKO enertherm

IKO enertherm BM : le panneau d’isolation praticable pour la toiture plate

Construction à ossature bois avec Insulsafe Plus Wood

ISOVER

Construction à ossature bois avec Insulsafe Plus Wood