livios logo

La post-isolation de murs creux

La post-isolation d’un mur creux produit une meilleure valeur isolante et donc une économie d’énergie.

Photo Vivixtum
  

Chez nous, en Belgique, des centaines de milliers d’habitations existantes sont peu ou pas isolées. Il est cependant parfaitement possible de remplir les murs creux non isolés d’un matériau isolant.

De cette manière, vous pouvez améliorer grandement les performances énergétiques. L’Université de Gand a réalisé au cours des dernières années une étude approfondie sur le sujet.

La post-isolation d’un mur creux produit une meilleure valeur isolante et donc une économie d’énergie. De combien ? Ceci dépend de plusieurs facteurs : type de matériau isolant, type de bâtiment, comportement des utilisateurs, … Pour obtenir une valeur U de 0,6 W/m²K, vous avez besoin d’une largeur de creux de minimum 4 à 5 cm.

En pratique, la majorité des bâtiments ne doivent pas répondre à des exigences d’isolation précises. Aussi, la post-isolation est une bonne idée, même si le creux est moins large. Une largeur de creux minimum de 3 cm est cependant requise pour la plupart des matériaux isolants.

La post-isolation n’est pas toujours possible

Avec la post-isolation, le creux n’est plus ventilé, mais cela ne pose aucun problème dans la pratique. Si les murs sont en bon état, que la façade n’est pas pourvue d’une finition qui fait barrière à la vapeur et que l’isolation du creux est bien appliquée, la risque de problème est pratiquement inexistant.

Si cependant l’extérieur du mur est revêtu d’une couche qui fait barrière à la vapeur (peinture imperméable à la vapeur, briques émaillées, carrelages), la post-isolation n’est pas une bonne idée. L’eau de pluie qui s’écoule dans le creux au travers des fissures ne peut plus s’évaporer vers l’extérieur à cause de l’effet pare-vapeur. Et le creux n’étant plus ventilé, il ne peut plus sécher.

La post-isolation est également à déconseiller s’il y a beaucoup de ponts thermiques dans le creux (risque de condensation de surface et formation de moisissures), si la façade a été construite avec des briques qui ne résistent pas au gel (risque de dégâts de gel) et si les murs présentent déjà des signes d’infiltration d’eau de pluie. L’infiltration d’eau de pluie survient surtout au niveau des restes de mortier dans le creux ou aux endroits où les crochets du creux n’ont pas été fixés correctement.

Les sociétés spécialisées dans la post-isolation de murs creux peuvent examiner le mur creux à l’aide d’un endoscope afin de détecter la présence ou non de restes de mortier qui peuvent causer des problèmes. Pour prévenir l’infiltration d’eau de pluie, les joints de la façade doivent être en parfait état. Si les briques présentent une structure poreuse qui absorbe facilement l’eau, la mousse hydrophobe pur est le matériau isolant le plus adapté.

Remplir le creux de mousse

S’il s’agit du remplissage du creux à l’aide de mousse, le pur est le matériau le plus adapté pour la post-isolation. Le mélange liquide est injecté dans le creux, gonfle et se transforme en mousse par adjonction d’un agent de soufflage.

Photo Vivixtum
  

La post-isolation peut être réalisée au moyen de matériaux isolants sous forme de mousse, de flocons ou de granulés. S’il s’agit du remplissage du creux à l’aide de mousse, le pur est le matériau le plus adapté. Le mélange liquide est injecté dans le creux et se transforme en mousse par adjonction d’un agent de soufflage. Il s’agit d’un travail de professionnel, étant donné que la mousse, après expansion, doit remplir complètement le creux, mais ne peut gonfler trop au risque de comprimer la paroi extérieure du mur. Une bonne exécution revêt par conséquent une importance capitale.

Etant donné que le pur gonfle, il est facile de remplir les plus petites fissures. Aussi, ce matériau est aussi idéal pour la post-isolation de creux étroits (au moins 3 cm de largeur). La mousse pur n’absorbe pas l’eau et affiche la meilleure valeur isolante de tous les matériaux isolants de remplissage. Etant donné que la mousse pur n’absorbe aucune humidité même à haute pression, il s’agit de l’un des matériaux les plus sûres (mais aussi les plus chers) pour la post-isolation du mur creux.

La mousse UF est un autre matériau possible à base de résine d’urée-formaldéhyde et d’eau. Au contact de l’air, le mélange liquide se transforme en mousse qui est injectée dans le creux après adjonction d’un agent durcisseur. Après durcissement, la mousse se rétracte. Ainsi, il arrive que l’isolation se détache de la paroi intérieure ou extérieure du creux, ce qui a un impact négatif sur la qualité de l’isolation.

En outre, la mousse UF est capillaire, si bien que les éventuelles infiltrations de pluie sont absorbées par la mousse. De plus, la mousse libère en permanence du formaldéhyde. Tous ces éléments font que la mousse UF convient moins bien comme matériau pour la post-isolation d’un mur creux.

Remplir le creux de flocons

Les sociétés spécialisées dans la post-isolation de murs creux peuvent examiner le mur creux à l’aide d’un endoscope afin de détecter la présence ou non de restes de mortier qui peuvent causer des problèmes

Photo Vivixtum
  

Les flocons isolants pour la post-isolation sont disponibles sous forme de laine de verre ou de laine de roche. Les flocons sont soufflés dans le creux et forment un ensemble compact avec de l’air. Pour éviter les infiltrations d’humidité vers la paroi intérieure du creux et pour obtenir la meilleure valeur isolante, il est important que les flocons soient le plus compacts possibles. Pour ce type d’isolation, une largeur minimale de creux de 4 cm est nécessaire. La valeur isolante des flocons de laine minérale est moins bonne que celle de la mousse pur.

Remplir le creux de granulés

Pour la post-isolation à l’aide de granulés, les perles PS et granulés de perlite sont les choix les plus intéressants. Les perles PS (granulés de polystyrène expansé) sont soufflées dans le creux avec un agent de liaison. Il se forme ainsi une masse homogène avec des bulles d’air. Sa valeur isolante se situe entre celle de la mousse pur et des flocons de laine. Le creux doit présenter une largeur minimale de 3 cm.

Les granulés de perlite, à base de pierre volcanique, sont particulièrement petits (1 à 3 mm de diamètre). C’est pourquoi ils sont soufflés et coulés simultanément de haut en bas dans le creux. Les joints de dilatation sont remplis de nylon ou de toile de coco pour éviter que les petits granulés ne s’en échappent.

Prix

Etant donné que l’exécution est capitale pour la qualité de l’isolation du creux, le prix total dépend, outre du prix du matériau, aussi de divers facteurs pratiques comme l’accessibilité du bâtiment, les formes complexes des murs, le nombre de portes et fenêtres, la taille du bâtiment,… Le prix des différents matériaux destinés à la post-isolation va de 18 à 25 euro/m² (HTVA) pour une épaisseur de 6 cm. Les laines minérales sont les moins chères et la mousse pur la plus chère.


https://www.livios.be/fr/info-construction/gros-oeuvre/isolation/isolation-des-murs/21617/la-post-isolation-de-murs-creux/