Les cinq plus grandes erreurs lors de l'isolation de toiture

Dans la construction, les problèmes sont assez fréquents. Et l'isolation de toiture n'échappe pas à cette règle. Aussi, nous mettons le doigt sur les cinq plus grandes erreurs à éviter lors du placement d'une isolation de toiture.

Erreur 1 : creux d'air entre l'isolation et la sous-toiture

Isolant et pare-vapeur placés correctement.

C'est une erreur de croire qu'il faut laisser un espace entre l'isolation et la sous-toiture pour permettre la ventilation. Plus l'air extérieur (souvent froid et humide) peut pénétrer dans la construction, plus le risque de condensation et donc de problèmes d'humidité est élevé. Le remplissage complet de l'espace entre la sous-toiture et le pare-air et vapeur est donc la meilleure solution, tant d'un point de vue thermique qu'acoustique.

Erreur 2 : trop peu d'isolant

Ici, on n'a pas placé assez d'isolant (et celui-ci est en outre mal fixé).

Il est impossible d'isoler trop. Et il est faux de croire qu'une couche épaisse d'isolant provoque des moisissures. Mais le contraire est vrai. Moisissures et condensation apparaissent précisément aux endroits où il n'y a pas d'isolant ou aux endroits où ce dernier n'a pas été placé selon les règles de l'art.

Si vous utilisez des laines minérales, les épaisseurs de l'isolant idéales varient entre 12 et 20 cm. Autrement dit : isolez avec les matériaux modernes connus (dont l'efficacité est prouvée), en anticipant les futures normes. De cette manière, vous faites un investissement à long terme pour votre habitation.

Lorsque la hauteur de la structure portante (les chevrons) ne permet pas une épaisseur d'isolant suffisante, vous pouvez insérer une deuxième couche d'isolant dans un lattis en bois que vous fixez perpendiculairement aux chevrons existants.

Erreur 3 : absence d'étanchéité à l'air et à la vapeur

Isolation agrafée sur le côté (mauvais).

Une toiture inclinée isolée doit être étanche à l'air et à l'humidité. Un défaut d'étanchéité à l'air et à la vapeur peut accroître le risque de condensation interne et provoquer des courants d'air. En raison d'une ventilation incontrôlée, la consommation d'énergie risque ainsi d'augmenter.

Les plaques de carton plâtre, si elles sont parfaitement étanches à l'air, laissent passer pas mal de vapeur. Dans les panneaux isolants non étanches à l'air, comme les panneaux de laine de verre simples, il est par conséquent nécessaire de placer une membrane frein-vapeur (comme une membrane en polyéthylène de 0.2 mm) pour répondre aux exigences d'étanchéité précitées. Ce pare-vapeur doit toujours être placé du côté chaud (contre la face intérieure).

Dans les matelas à languettes traditionnels, le revêtement brillant fait office de pare-vapeur.

Erreur 4 : rupture dans le matériau isolant et le pare-vapeur

Exemple de pare-vapeur mal placé.

Le manteau isolant et le pare-vapeur ne peuvent être interrompus à aucun endroit. N'oubliez donc pas de coller très soigneusement les joints. Les câbles électriques doivent être insérés dans l'espace entre la finition intérieure et le pare-vapeur, de telle sorte que ce dernier n'est percé à aucun endroit. Pour cette même raison, il est déconseillé de placer des spots encastrés dans une toiture isolée, si du moins leur installation vous oblige à percer le manteau isolant et le pare-vapeur.

Erreur 5 : matelas isolants trop étroits

Si, pour isoler une toiture inclinée avec des chevrons placés à équidistance, vous utilisez des matelas à languettes, choisissez ces matelas 1 à 2 cm plus larges que l'écartement des chevrons. Il est important que l'isolation recouvre bien toute la largeur du chevron.

Attention : il faut agrafer les languettes ou le pare-vapeur sur la face intérieure du bois et pas sur les côtés !

Pour les structures de toit irrégulières, on utilise généralement des matériaux isolants qui peuvent être découpés sur mesure et être revêtus d'un pare-vapeur. Dans ce cas, vous devez veiller à ne laisser aucune ouverture entre les chevrons et le produit isolant. Dans le cas de laines minérales, les matelas doivent donc aussi être 1 à 2 cm plus larges que la distance entre les chevrons.

Cliquez ici pour consulter notre truc&astuce ‘Isoler les murs (le plafond) d'un grenier’.

Produits

MULTI-FIT : le panneau d’isolation pour toute la maison

IKO enertherm

MULTI-FIT : le panneau d’isolation pour toute la maison

Façades isolantes en pierre bleue belge

Carrières Du Hainaut

Façades isolantes en pierre bleue belge

La laine de verre : l'isolant parfait pour un toit plat et une isolation de sol

Knauf

La laine de verre : l'isolant parfait pour un toit plat et une isolation de sol

Construction à ossature bois avec Insulsafe Plus Wood

ISOVER

Construction à ossature bois avec Insulsafe Plus Wood

Aluthermo: Une performance mesurée

Aluthermo SA

Aluthermo: Une performance mesurée

URSA XPS : l'isolation idéale des sols

URSA

URSA XPS : l'isolation idéale des sols