livios logo

K quoi ?

Le niveau K est un chiffre qui indique la quantité de déperditions calorifiques au travers de l’enveloppe d’un bâtiment. Plus le niveau K est faible, moins il y a de déperditions calorifiques. Ce chiffre tient compte du degré d’isolation d’un bâtiment (valeur U) et de sa compacité. Une maison qui est très bien isolée, mais qui présente une importante surface de contact peut par exemple présenter davantage de déperditions calorifiques qu’une maison qui est moins bien isolée mais qui est très compacte.

Degré d’isolation

Le niveau K dépend donc de la valeur U (exprimée en W/m²K), qui est le degré d’isolation des différents éléments de la maison, comme le sol, les parois et la toiture. La valeur U indique la quantité de chaleur qui s’échappe par heure, par mètre carré et par degré de différence de température au travers d’une paroi ou d’une fenêtre.

Kingspan Insulation

Photo Kingspan Insulation N.V.
  

Compacité

Comme l’isolation, la compacité d’un bâtiment a un impact décisif sur le niveau K. Par compacité, on entend le rapport entre le volume habitable protégé et la surface de déperdition calorifique.

Exigences

L’autorité impose certaines exigences au niveau de l’isolation et donc aussi du niveau K. Pour les nouvelles constructions, le niveau K maximal autorisé en Flandre et en Wallonie est de K45 et de K40 en Région Bruxelles-Capitale. De plus, des valeurs de base légales s’appliquent aussi aux différents éléments de construction (sols, murs, plafond, etc.). Conseil : investissez dans une bonne isolation. Le fait que la loi impose un K 45 ne veut pas dire que vous ne pouvez pas faire mieux. Car celui qui investit dans l’isolation en récoltera inévitablement les fruits plus tard.


Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/gros-oeuvre/isolation/reglementation-disolation/k-quoi/