Calculé : que coûte une porte de garage ?

Une porte de garage sûre protège vos véhicules et vos biens mais aussi votre habitation contre les visiteurs indésirables. Quelles portes sont disponibles sur le marché et comment se compose leur prix ? Maarten Louwies d'Hörmann nous détaille les principaux critères qui déterminent le prix.

Prix moyen : 1.500 à 2.000 euros

“Plus de huit portes de garage sur dix que nous vendons sont des portes sectionnelles. Au fil des ans, le prix de ces modèles est devenu plus accessible. Une bonne porte sectionnelle coûte entre 1.500 et 2.000 euros en moyenne. Pour ce prix, vous avez une porte de dimensions standard, avec un bon moteur, montage et TVA inclus.”

Et les portes basculantes traditionnelles ? “Nous en vendons surtout pour des garages collectifs ou indépendants, mais vu leur faible valeur isolante, elles ne font plus partie des options en construction résidentielle. Le prix d'une porte sectionnelle est environ 50 à 75 % plus élevé qu'un modèle basculant de même finition. Les portes à enroulement et portes sectionnelles latérales sont davantage des produits de niche. Leur prix avoisine celui de la porte sectionnelle, en fonction de la possibilité d'encastrement.”

Les critères déterminant le coût

Quels facteurs pèsent le plus sur le prix d'une porte de garage ?

1. Revêtement

Si pour vous l'esthétique de votre porte est très importante, vous devrez prévoir un solide budget. “Vous pouvez vous permettre énormément de choses.”, précise Maarten Louwies. “Un panneau en PVC est moins cher et plus léger. Ce revêtement est donc parfaitement compatible avec une porte standard. Si vous optez pour du bois, des panneaux synthétiques, des plaquettes ou même du marbre, vous avez besoin d'une porte plus lourde.”

“Dans ce cas, nous utilisons un type de porte industriel. Ce genre de porte est 2,5 fois plus chère qu'une porte standard, car elle est équipée de ressorts différents, vous avez donc besoin d'une motorisation plus puissante ... Et vous n'avez pas encore de revêtement."

"Selon votre choix, le prix total peut facilement atteindre 10.000 euros, voire le double. De plus, revêtir une porte sectionnelle revient plus cher qu'une porte basculante, parce qu'il faut fabriquer sur mesure quatre morceaux différents, qui doivent en outre être anti-pincement conformément à la réglementation européenne. Une porte basculante ne se compose que d'un seul panneau.”

2. Motorisation

Plus votre porte est grande et lourde, plus elle est chère. Il en va de même du moteur pour actionner votre porte. “95 % des portes sectionnelles vendues sont automatisées. Avec 400 à 500 euros, vous pouvez déjà équiper une porte standard d'un bon moteur.”

3. Frais de montage

Votre nouvelle porte de garage fait partie d'un projet de construction ou de rénovation ? Selon Louwies, vous pouvez compter en moyenne 300 euros de frais de montage par porte. “Il s'agit la plupart du temps d'un forfait. En construction, le prix avoisine plutôt les 250 euros. Contre 350 à 400 euros en rénovation.”

4. Couleur et structure

Une porte de garage avec revêtement peut engloutir une grosse partie de votre budget. Mais elle offre aussi de nombreuses autres possibilités de finitions, ajoute Louwies : “A commencer par la structure. Ainsi, une surface lisse coûte 200 à 300 euros de plus qu'une surface structurée. Cela tient au processus de production.”

“Ensuite, il y a le choix de la couleur. Vous avez le choix entre une série de couleurs standard. Vous avez envie d'une couleur spéciale, il faudra compter un supplément d'environ 50 euros par m².

5. Options

Comme la voiture que vous rangerez dans votre garage, il existe toute une panoplie d'options pour améliorer le niveau de votre porte de garage. L'une des options les plus chères est l'intégration d'une fenêtre ou d'un portillon. “Le portillon intégré est l'option qui remporte le plus de succès auprès des amateurs de vélo. Ce sont des clients qui utilisent cette porte bien plus que leur porte d'entrée. Prix : 1.000 à 1.500 euros. La fonction du portillon est celle d'une porte extérieure, il doit donc être aussi sûr et résistant à l'effraction.”

Parmi les autres options possibles citons le clavier à code (70 à 80 euros), un lecteur d'empreinte (environ 150 euros), une passerelle pour utiliser votre connexion WiFi pour commander votre porte via une app ...

Conseil gratuit

Pour terminer, Maarten Louwies vous réserve un petit conseil afin d'éviter des frais élevés par la suite : “Demandez à votre fournisseur s'il fabrique lui-même toutes les pièces de rechange ou s'il sait encore se le procurer facilement. Si après trois ans, votre porte tombe en panne et que votre société ne fabrique plus les pièces de rechange, vous risquez d'être contraint de racheter une porte.”

Lisez aussi : 

Le meilleur de Livios dans votre boîte aux lettres ?

Inscrivez-vous à la newsletter de Livios et recevez deux fois par semaine les dernières nouvelles dans le domaine de la construction et de la rénovation, des conseils utiles et des tonnes d'inspiration.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux