livios logo

Vrai ou faux ? Les volets intégrés sont-ils mauvais pour votre niveau E ?

Les volets existent en trois versions : coulissants pliables, battants et intégrés. Dans les maisons modernes, les volets roulants intégrés sont très populaires. L’avantage : vous ne voyez, de l’extérieur, que le volet, les éléments lourds étant intégrés à la construction. L’inconvénient : l’enveloppe du bâtiment est interrompue. Cela peut-il poser des problèmes en termes d’isolation et d’étanchéité ? 

Nous avons demandé à Ann Van Eycken, secrétaire générale de Verozo, l’association belge des stores extérieurs, des stores intérieurs et des volets. Mais aussi à Heidi Buedts, calculatrice de PEB au sein du bureau-conseil Dirk De Groof. 

Les expertes (de gauche à droite) : Ann Van Eycken, secrétaire générale de Verozo, l’association belge des stores extérieurs, des stores intérieurs et des volets. Et Heidi Buedts, calculatrice de PEB au sein du bureau-conseil Dirk De Groof.


  

D’où vient cette préoccupation ? 

Ann Van Eycken est très claire : « Le problème éventuel ne vient pas du volet lui-même, mais de son caisson. Pour placer un volet, vous ne pouvez pas faire autrement que d’intervenir sur l’enveloppe du bâtiment et vous interrompez ainsi l’isolation. Vous touchez à l’étanchéité du bâtiment et devez réisoler. »

Selon Ann Van Eycken, fabricants et installateurs ont une grande responsabilité en la matière. « Par rapport à avant, les fabricants de volets roulants apportent une attention particulière à l’isolation des caissons. Ils effectuent même des tests en cherchant l’équilibre optimal entre isolation thermique et isolation acoustique. Mais la qualité d’un caisson tient aussi dans les compétences de l’installateur, habituellement un spécialiste en menuiseries extérieures. »

Quid de l’étanchéité. « Le problème intervient seulement si vous gérez vos volets manuellement » explique Heidi Buedts. « La fente dans laquelle glisse le volet représente une rupture dans l’enveloppe du bâtiment. Avec les volets automatiques, vous avez seulement un capteur ou un interrupteur. Et votre fenêtre est également intégrée, donc l’ensemble est étanche. Lors de nos tests en soufflerie, nous ne voyons aucun problème surgir avec les volets ou les screens. »

Comment un certificateur PEB envisage-t-il la chose ? 

« Par rapport à avant, les fabricants de volets roulants apportent une attention particulière à l’isolation des caissons. »

Photo VEROZO - protections solaires et volets roulants
  

Comment un certificateur PEB tient-il compte des volets intégrés ? Heidi Buedts : « nous interrogeons toujours l’architecte pour connaître les détails. Y a-t-il de l’isolation partout ? Si ce n’est pas le cas, l’architecte ou le constructeur peut décider d’apporter une isolation supplémentaire. Bien que ce ne soit pas toujours possible en raison du manque d’espace. »

Heidi Buedts insiste sur la règle des 2 % : « 2 % de perte par rapport à la superficie totale de la maison peuvent dévier de la norme. Et cela fera aussi une différence si vous placez des volets uniquement aux chambres ou si toutes les fenêtres de la maison en sont équipées. Faites vérifier les choses par votre certificateur PEB si vous nourrissez des doutes. »

« Les volets apportent le plus souvent un bénéfice »

« En comparaison aux screens, les volets ont un effet isolant et ont par là un effet sur le niveau E. En termes d’étanchéité à l’air, les deux sont comparables, de même que pour la surchauffe. »

Photo RENSON Sunprotection
  

Est-il vrai que les volets intégrés ont un impact négatif sur le niveau E ? Heidi Buedts : « Certainement pas. Dans la plupart des cas, ils sont même bénéfiques. Ils assurent une résistance thermique supplémentaire. Vous subissez moins de pertes de chaleur via les fenêtres et la valeur d’isolation de votre fenêtre est également plus basse. »

Ann Van Eycken franchit une étape supplémentaire : « En termes d’isolation thermique, les volets offrent de bonnes performances avec une valeur U inférieure à 0,6 W/m²K, mieux qu’un triple vitrage HR. Les caissons performants permettent aussi d’obtenir de bons résultats en termes d’acoustique. Les fabricants développent sans cesse des solutions qui améliorent le bilan énergétique de l’habitation et qui tiennent compte aussi de l’esthétique de la façade. Il existe sur le marché par exemple des systèmes qui intègrent les caissons de volets dans l’isolation de façade et qui permettent une révision simple depuis l’intérieur ou l’extérieur. Plusieurs volets peuvent être regroupés dans un seul caisson pour volet. »

Selon Ann Van Eycken, il existe un autre avantage important : « Nos maisons sont de mieux en mieux isolées et étanches à l’air. Vous devez donc vous méfier des surchauffes. Avec des volets, vous pouvez faire baisser la température extérieure de plus de 6°C. Si vous intégrez le tout dans un système domotique, vous bénéficierez d’un atout supplémentaire pour votre niveau E. Si vous gérez volets et screens de manière automatique, vous aurez toujours une longueur d’avance sur les éventuelles surchauffes. »

Jusqu’où les volets sont plus bénéfiques que les screens ?

“Met een degelijke plaatsing, een goed geïsoleerde rolluikkast en een goede controle op de afwerking hoef je je geen zorgen te maken.”

Photo Aluprof
  

« En comparaison aux screens, les volets ont un effet isolant et ont par là un effet sur le niveau E. En termes d’étanchéité à l’air, les deux sont comparables, de même que pour la surchauffe. De manière globale, un contrôle électrique et un bon placement offriront un meilleur niveau E que les screens. »

Ann Van Eycken ajoute : « En moyenne, les volets offrent de meilleures prestations. Ils préservent totalement de la lumière du soleil, ce qui permet de refroidir bien plus vite la maison. Vous obtiendrez ainsi le même résultat, voire un meilleur, qu’avec un screen qui assure 90 % d’ombrage. » 

Conclusion ?

Selon Ann Van Eycken, les choses sont claires : tant les volets que les screens font partie d’une enveloppe de construction qualitative (protection solaire dans le niveau S) et ont un effet bénéfique sur votre niveau E. D’une part, grâce à l’évolution des produits et, d’autre part, grâce à l’amélioration du placement.

Heidi Buedts est plus modérée dans ses conclusions : « Impossible de dire si le niveau E descend en intégrant des volets à votre habitation. Tout dépend du projet : avez-vous de grandes fenêtres ? Existe-t-il un ombrage constant ? Quelle est l’orientation de votre maison ? Comment votre PEB est-il impacté par certaines décisions de construction ? Aérez-vous aussi la nuit ? Tout commence par une approche intelligente. »

« Mais les gens ne devraient pas craindre d’intégrer des volets à leur maison. Avec le placement adapté, un caisson correctement isolé, un bon contrôle des finitions, vous ne devez pas nourrir de craintes. » 

-------------------

Plus à ce sujet :
Aidez d’autres bâtisseurs et rénovateurs en partageant cet article

11 choses à savoir sur portes et fenêtres


https://www.livios.be/fr/info-construction/gros-oeuvre/menuiserie-exterieure/portes-et-fenetres/45764/vrai-ou-faux-les-volets-integres-sont-ils-mauvais-pour-votre-niveau-e/