livios logo

Rénover ? Économisez un maximum d’énergie grâce à ces interventions

Pour lutter contre le réchauffement climatique, nos bâtiments doivent être de plus en plus éco-énergétiques. Viser l’étiquette énergie A pour chaque habitation est le mot d’ordre. Vous avez l’intention d’acheter bientôt une habitation qui devra être rénovée ? Nous avons analysé pour vous quelles interventions sont susceptibles de vous faire économiser le plus d’énergie et à quelles primes vous pouvez prétendre.

Primes Habitation en Wallonie

Il est important de savoir que le passage d'un auditeur et un simple formulaire demande de prime "Audit" débloqueront le processus qui vous permettra de recevoir des primes pour différents travaux. Grâce au passage de l'auditeur, vous recevrez tous les conseils utiles pour mener à bien vos travaux, en suivant l'ordre des bouquets de travaux prévus dans le rapport d'audit. Suite à cet audit pour lequel vous pouvez bénéficier d’une prime allant de 110 à 660 euros , l’auditeur vous dira par où commencer pour améliorer de manière cohérente votre bâtiment, optimiser votre confort, voir vos factures de chauffage diminuer et contribuer, à votre échelle, à la lutte contre le dérèglement climatique.  Citons quelques-uns de ces travaux.

1. Isolation de toiture

Une piètre isolation de toiture est responsable de 35% de déperditions calorifiques. Une bonne isolation de toiture limite non seulement les pertes, mais vous permet aussi d’économiser pas mal d’énergie et donc de coûts énergétiques. La chaleur reste en effet à l’intérieur de la maison. Vous pouvez en principe isoler vous-même votre toit, mais faites bien attention à ce que vous faites et évitez les erreurs les plus classiques.

Combien ça coûte ? Le prix dépend de plusieurs facteurs, comme les dimensions de la toiture, le type de matériau et le prix de la main-d’oeuvre. Pour le remplacement complet d’une toiture, vous devez compter en moyenne 175 euros/m². Seul le revêtement doit être remplacé ? Les prix avoisinent les 50 euros/m². Attention : compte tenu de la hausse des prix des matières premières dans le secteur de la construction, les prix peuvent varier et même augmenter considérablement.

Prime : Pour une isolation de toiture, vous pouvez compter sur une prime de 0,15 à 0,90 euros/kWh économisé, en plus d’une réduction d’impôt pour l’isolation du toit de votre logement, si les travaux ont été réalisés par un entrepreneur.

800x600 isolation Ursa Terra laine minérale isolant toit isolant toit

Photo URSA
  

800x600 rénovation fenêtre nouvelle fenêtre fenêtres place artisan

Photo Deceuninck
  

2. Isolation de fenêtre

Dans une maison mal isolée, pas moins de 40% de la chaleur s’échappent par les fenêtres. Votre habitation est équipée de simple vitrage ou de châssis vétustes ? Il est grand temps de les remplacer ! Le vitrage à haut rendement de la dernière génération isole jusqu’à cinq fois mieux. Et représente, sur base annuelle, une économie de quelques centaines d’euros sur votre facture d’énergie. Naturellement, il est insensé d’investir dans une isolation de châssis si vos murs sont mal isolés.

Combien ça coûte ? En fonction du type de matériau pour les châssis et du type de vitrage. Pour un double vitrage, vous devez compter en moyenne 60 euros/m². Vous préférez le meilleur vitrage à haut rendement du marché ? Vous payerez entre 160 et 180 euros/m². Et si vous optez pour un vitrage anti-UV, le prix peut encore être plus élevé.

Prime : Si vous faites appel à un entrepreneur qui dispose de l'accès à la profession pour les activités de la menuiserie et de la vitrerie et que le coefficient de transmission thermique du vitrage, Ug, est inférieur ou égal à 1,1 W/m²K et le coefficient de transmission thermique des fenêtres ou portes remplacées, Uw moyen, est inférieur ou égal à 1,5 W/m²K, vous avez droit à une prime variant de 0,15 euros à 0,90 euros/kWh économisé.

3. Isolation de sol et de mur

Une isolation de sol est une intervention qui est moins évidente, mais elle vous permettra d’économiser quelque 15% sur votre facture d’énergie. Si vous isolez votre sol par le bas, vous le protégez du transfert du froid. Une isolation de mur est aussi synonyme d’une meilleure valeur  énergétique. Lisez ici comment vous y prendre, si vous voulez le faire vous-même.

Combien ça coûte ? Pour la pose d’une couche de mousse isolante en PUR, vous devez compter en moyenne 30 euros/m². Les panneaux de sol isolants sont une autre option dont le prix est aussi un peu moins élevé. Pour l’isolation de la coulisse d’un mur creux, vous payerez, en fonction du matériau choisi, entre 15 et 30 euros/m².

Prime : Pour les travaux d'isolation thermique du mur, la paroi doit être isolée de manière à atteindre un coefficient de transmission thermique maximal de la paroi U, inférieur ou égal à 0,24 W/m²K pour bénéficier d’une prime. Et le montant de base de la prime s’élève à 0,15 euros/kWh économisé.

800x600 Thermo-isolation en fer Application au sol combiné

Photo IKO enertherm
  

isolation des murs creux après isolation

Photo Isolteam
  

4. Chaudière à condensation

Celui qui possède une vieille installation de chauffage a intérêt à installer une chaudière à condensation à haut rendement. Cette intervention représente une économie pouvant atteindre 40%. Lisez ici davantage d’infos sur le sujet. Vous devez cependant savoir qu’à partir de 2022, vous ne pouvez plus installer une nouvelle chaudière à condensation au mazout si votre rue est raccordée au réseau de distribution de gaz naturel.

Combien ça coûte ? Tout dépend du type. Pour 1.400 euros hors TVA, vous pouvez déjà avoir une bonne chaudière. Pour le placement, de nombreux installateurs appliquent actuellement un forfait journalier. Un phénomène qui a tendance à se généraliser en raison des fluctuations des prix dans le secteur de la construction.

Prime : Pour l’installation d’une chaudière gaz à condensation, vous pouvez bénéficier en Wallonie d’une prime. En fonction du type de chaudière que vous choisissez, vous avez droit à une prime allant de 500 à 6.000 euros.

RemehaRemehaCalenta espace de cuisson AMBIANCE

Photo Remeha
  

5. Pompe à chaleur

Une pompe à chaleur est une solution économique et durable pour chauffer et refroidir votre habitation, à condition que votre habitation soit bien isolée. L’énergie renouvelable que vous puisez gratuitement dans la nature n’aura pas seulement un impact positif sur votre facture d’énergie, mais est aussi une bonne chose pour l’environnement.

Prime : en fonction du type de pompe à chaleur que vous choisissez, vous avez droit à une prime allant de 500 à 6.000 euros.  Ainsi, pour une pompe à chaleur destinée à chauffer l’eau sanitaire, vous pouvez compter sur une prime allant de 500 à 3000 euros, tandis que pour une pompe à chaleur pour le chauffage ou combinée, cette prime peut atteindre 6.000 euros.

Ces primes sont uniquement valables en Wallonie. Curieux de connaître les primes disponibles à Bruxelles ou en Flandre ? Utilisez l’Indicateur de primes !

 

11 choses à savoir sur portes et fenêtres

En collaboration avec

Découvrez tous les partenaires

Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/gros-oeuvre/menuiserie-exterieure/portes-et-fenetres/64217/renover-economisez-un-maximum-denergie-grace-a-ces-interventions/