livios logo

Que coûte une fenêtre ?

Quels éléments déterminent le prix d'une fenêtre ? Et quel budget sera affecté aux fenêtres dans une nouvelle construction ? Nous avons posé la question à Peter Caelen, gérant de la société Camba.

"Il est extrêmement hasardeux de coller un prix à une fenêtre", annonce Caelen. "Si vous en placez ne serait-ce qu'une, cela peut vous coûter jusqu'à 1.500 euros. Si vous construisez, vous devrez en placer près de 15, le prix de revient à la fenêtre est nettement inférieur. Cela dépend donc de votre projet."

Reynaers CS 38 Système de fenêtre en aluminium Slimline

Une fenêtre est composée de trois éléments : le châssis, le vitrage et la quincaillerie. "Ces différents matériaux représentent déjà plus de 50 % du prix", déclare Peter Caelen.

Photo Reynaers Aluminium
  

cadre en aluminium noir

"Le vitrage est souvent le principal élément de la fenêtre, mais il coûte moins cher que les profilés."

Photo Belisol châssis et portes
  

fenêtres et portes

"Plus il y a de main-d'œuvre, plus le prix global sera élevé. C'est par exemple le cas des fenêtres avec de nombreuses subdivisions."

Photo Camba
  

fenêtre différence de prix

Ces deux fenêtres sont identiques ? A gauche : fenêtre supérieure fixe, fenêtre à double ouvrant dont une basculante. Plus trois divisions horizontales. A droite : fenêtre à simple ouvrant oscillo-battante, avec divisions horizontale et verticale croisées. "Le modèle de gauche peut représenter un supplément de 2.000 à 3.000 euros, sur le total d'une offre."

Photo Camba
  

"Trois facteurs principaux influencent le prix : la structure de la fenêtre, les coûts salariaux directs et les frais d'installation."

1. Structure

Une fenêtre se compose de trois éléments : le châssis, le vitrage et la quincaillerie. "Soit plus de 50 % du prix", précise Caelen. Ensuite, vous pouvez également opter pour des subdivisions spéciales ou des éléments décoratifs. 

Aluminium, PVC ou bois ?

"Le choix du matériau est l'élément qui pèse le plus sur le prix. Les matériaux les plus courants sont le PVC, le bois et l'aluminium. Le PVC est le moins cher. Le bois est environ 10 à 15 % plus cher. Et l'aluminium environ 30 % en plus."

Et d'importantes différences de prix interviennent aussi. "Un châssis en aluminium avec rupture thermique améliorée coûte davantage. Le laquage aussi a un prix. La couleur importe peu."

"Fan de bois ? Le Douglas d'Europe est moins cher que le bois dur exotique. Les fenêtres en PVC sont fabriquées de série en blanc. Vous voulez un film d'une autre couleur ? Cela aura également une influence sur le prix."

En règle générale, plus il y a de profilés, plus la fenêtre sera chère. "Ainsi, une fenêtre à double ouvrant coûte plus cher qu'une fenêtre fixe de même dimension. Car il y a plus de profilés. Et cela demande plus de main-d'œuvre."

Vitrage

"Le vitrage représente souvent la plus grande partie de la fenêtre, mais il coûte généralement moins que les profilés", poursuit Caelen. "Ce sont les options qui coûtent : verre feuilleté, fonction pare-soleil, vitre arrondie, ..."

"Et l'isolation thermique. Le triple vitrage étant nettement plus cher. Mais il est faux de croire qu'un tel vitrage coûtera 50 % en plus, parce qu'il y a 50 % de verre en plus. Par ailleurs, vous allez récupérer pas mal d'argent, grâce à la réduction de vos frais de chauffage. Surtout, dans le cadre d'un projet de rénovation où vous pourrez bénéficier d'une prime."

"Mais ici aussi, vous devez tenir compte des caractéristiques de votre projet. Si vous habitez une maison moderne avec de nombreux vitrages, vous récupérerez plus rapidement l'investissement qui si vous aviez une maison à la campagne, où les profilés représentent près de 40 % du total."

Quincaillerie et subdivisions

Selon le type de fenêtre, vous aurez davantage de poignées et mécanismes de fermeture. A cet égard, la résistance à l'effraction et le confort (étanchéité à l'air) sont des facteurs qui font grimper le prix. "Et à ce niveau, une différence de 20 à 40 euros par fenêtre est possible. Dans une construction, cela peut facilement représenter 700 à 800 euros."

Enfin, vous aimez les fenêtres avec des subdivisions ? C'est un élément qui a aussi un impact sur le prix. Cela demande plus de main-d'œuvre et donc aussi des frais supplémentaires. "Le supplément de prix représente le plus souvent un montant par subdivision."

2. Coûts salariaux directs

Les coûts salariaux sont également un élément déterminant le prix. "Plus il y a de main-d'œuvre, plus le prix final de la fenêtre sera élevé", résume Caelen.

"Dans une méthode de fabrication automatisée, ce coût représente quelque 15 % du prix final. Cela dépend naturellement de la composition de vos fenêtres."

3. Placement et transport

Enfin, vous avez les frais de placement et de transport. "Les frais de transport pour une ou dix fenêtres sont les mêmes", explique Caelen.

En ce qui concerne la pose, la plupart des entreprises facturent un coût par demi-journée. Si par exemple vous placez quatre à cinq fenêtres, cela vous coûtera la même chose. Pour vous faire une idée : pour une construction, une société a souvent besoin d'une journée.

10 % de votre budget construction

Conclusion : de très nombreux facteurs, mais surtout la nature du projet, déterminent le prix par fenêtre. Il est impossible de mettre un prix exact sur une fenêtre.

Caelen note toutefois une constante : "Dans une nouvelle construction, les fenêtres représentent en moyenne environ 10 % du budget total. Et cela s'avère vrai dans la majorité des cas." Si donc vous construisez une maison de 250.000 euros, vos fenêtres vont vous coûter près de 25.000 euros. Curieux de découvrir ce que représentent les autres postes d'une nouvelle construction ?

Les fenêtres représentent combien de mètres carrés en moyenne dans une nouvelle construction ? "Difficile à déterminer. Si vous vivez dans une maison de rangée ou dans une maison individuelle moderne avec une façade complètement vitrée à l'arrière, cela fait une énorme différence. Disons que la moyenne est d'environ 20 mètres carrés, vu la croissance de construction semi-ouvertes et fermées."

Encore quelques conseils

Caelen donne enfin quelques bons conseils pour trouver les bonnes fenêtres :

  • Ne choisissez pas votre fournisseurs de fenêtres en vous basant uniquement sur le prix proposé. Ce prix (souvent hors TVA) ne correspond pratiquement jamais à ce que vous escomptez recevoir en retour.
  • Informez-vous bien sur ce que représentent les différentes options au niveau du prix.
  • Si le prix est très important pour vous, demandez s'il existe des alternatives moins chères. Certains fournisseurs ne le font pas spontanément par crainte de vexer le client.
  • Vérifiez toujours votre devis dans les détails (nombre de fenêtres, types de fenêtre, éventuelles grilles de ventilation ou volets, couleur, ...). Vous ne comprenez pas quelque chose, posez la question. Car une erreur qui est détectée trop tard seulement lors du mesurage entraîne un supplément.

 

Vous allez rénover ? Lisez ces conseils pour vos portes et fenêtres.

Vous souhaitez connaître les prix actuels du marché pour les fenêtres ? Consultez nos prix indicatifs.

11 choses à savoir sur portes et fenêtres

En collaboration avec

Découvrez tous les partenaires

Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/gros-oeuvre/menuiserie-exterieure/portes-et-fenetres/que-coute-une-fenetre/