livios logo

Transformer une fenêtre en porte

Difficulté:

Avouons-le, cette activité de bricolage n’est pas la plus simple mais une telle transformation peut s’avérer extrêmement utile. Si vous avez aménagé, par exemple, une terrasse sur le côté de votre habitation après une rénovation, vous pouvez transformer une fenêtre en porte, ce qui vous évitera de faire le tour de votre maison. Quoi de plus utile pour les belles journées d’été en famille ?

La largeur de votre fenêtre déterminera si vous pouvez ou non entreprendre vous-même la transformation expliquée dans cette fiche. Dans le meilleur des cas, la largeur de votre fenêtre doit être comprise entre 75 et 95 cm si vous souhaitez travailler avec des largeurs de porte standards (par ex. 73, 78, 83, 88 et 93cm).

Fournitures:Outillage:
  • Porte
  • Bois pour l’encadrement de porte
  • Bois pour les butées de fermeture
  • Boulons à cheville
  • Mortier
  • Gravier (éventuellement)
  • Latte pour le creux d’air (éventuellement)
  • Visses longues
  • Fins clous
  • Mousse de polyuréthane
  • Burin
  • Marteau
  • Meuleuse d’angle
  • Mètre ruban
  • Niveau à bulle
  • Scie à main
  • Scie pour blocs en béton cellulaire
  • Fer à joints
  • Truelle
  • Tournevis
  • Marteau-piqueur
  • Pied-de-biche

Etape 1: retirer les briques sous la fenêtre


  

  • Commencez par retirer les briques de façade se trouvant sous la fenêtre. Pour l’instant, ne touchez pas à l’appui de fenêtre.
  • Insérez le burin dans le joint entre les briques de façade et frappez fermement à l’aide d’un marteau pour détacher les pierres.
  • Si vous souhaitez réutiliser les briques, retirez-les avec une foreuse pour ne pas les endommager.
  • Sur les côtés, essayez de ne pas retirer plus d’une demi brique par rapport l’ouverture de fenêtre. Une partie de l’appareil de maçonnerie tombe généralement, vous obligeant ainsi à enlever toute la brique, dont une partie se trouve sous l’ouverture de fenêtre et l’autre fixée dans le reste du mur. Ne touchez pas aux briques de façade qui se rejoignent au niveau de l’ouverture de fenêtre.
  • A l’aide d’une meuleuse, vous pouvez éventuellement couper droites les briques qui sortent de l’alignement.

Etape 2: Découper/scier le mur intérieur


  

  • Si le mur intérieur est fabriqué en parpaing, vous devez le découper comme les briques de façade.
  • Pour scier les blocs en béton cellulaire, vous pouvez utiliser une scie pour blocs en béton cellulaire (mais une scie à main à grandes dents convient aussi parfaitement).
  • N’oubliez pas que, parfois, sous les blocs de béton cellulaire se trouve une couche de béton que vous devrez enlever partiellement, en fonction de son épaisseur, afin que le seuil de la porte ne soit pas trop surélevé. Utilisez de préférence un marteau-piqueur.

Attention: vous pouvez retirer davantage les briques intérieures que les briques de façade. Ainsi, ces dernières viendront couvrir le côté extérieur de l’encadrement de porte.

Etape 3: retirer l’appui de fenêtre


  

  • Retirez maintenant les pierres situées autour de l’appui de fenêtre afin de retirer celui-ci.
  • Conseil: vous pouvez réutiliser l’appui de fenêtre comme seuil de porte.

Etape 4: retirer le châssis


  

  • Le châssis peut être fixé de différentes manières. Retirez tout d’abord l’encadrement à l’aide d’un pied-de-biche et dégagez le plâtre autour du châssis avec un marteau et un burin.
  • Il est probable que le châssis soit fixé à l’aide de vis dans les profilés extérieurs. Lorsque vous enlevez le châssis, faites donc bien attention de ne pas endommager l’isolant du mur ou un matériau hydrofuge. Réparez si nécessaire.
  • S’il s’agit d’un châssis en bois ou en pvc, sciez le profilé d’un côté en bas et en haut. Vous pourrez ensuite le détacher plus facilement à l’aide d’un pied-de-biche. Essayez d’abîmer le mur le moins possible, même si parfois c’est impossible.
  • Enlevez les vis et chevilles qui sont encore dans le mur. Frottez ensuite avec une brosse pour enlever les morceaux qui se détachent.
  • S’il s’agit d’un châssis en métal, procédez de la même manière, mais au lieu d’une scie à main, utilisez une scie à métaux ou une meuleuse d’angle pour scier/meuler le profilé.
  • S’il s’agit d’un châssis métallique directement vissé dans le mur, il suffit de le dévisser avec un tournevis.
  • S’il y a un creux d’air derrière le châssis, il faudra le combler à l’aide d’une latte.
  • Conseil: si le dessus du châssis est composé d’un lattage en bois, vérifiez que celui-ci n’est pas pourri.

Etape 5: placer le seuil


  

  • Si vous réutilisez l’appui de fenêtre, vous devrez peut-être le scier dans les bonnes mesures. Vous pouvez également faire fabriquer un seuil sur mesure chez un spécialiste.
  • Placez le seuil dans un bain de mortier d’environ 2cm d’épaisseur. Utilisez un marteau en caoutchouc pour l’installer correctement.
  • Vous pouvez préalablement combler l’espace sous le seuil avec du gravier. Cela dépend de la portance du sol et de la différence de hauteur à combler pour que le seuil soit à la même hauteur que le sol.
  • Veillez à ce que le seuil ne dépasse pas du sol afin que de l’eau ne stagne pas contre le bord lorsque vous nettoierez votre sol.

Etape 6: fabriquer l’encadrement


  

  • Choisissez l’essence de bois pour la porte et son encadrement selon vos goûts (meranti, pin, chêne, …).
  • Quelques mesures importantes:
    • Largeur de la porte: assurez-vous que l’ouverture de l’encadrement soit 2mm plus large des deux côtés par rapport à la largeur de la porte (donc, 4 mm au total).
    • Epaisseur de la porte: ajoutez 1 mm à l’épaisseur de la porte. Prenez cet élément en compte pour déterminer l’endroit où vous allez fixer les buttées de fermeture. Calculez à partir de l’intérieur de l’encadrement pour pouvoir ouvrir la porte vers l’intérieur.
    • Hauteur de la porte: il est préférable que la hauteur soit 5 mm plus courte que la distance entre le seuil et la partie supérieure de l’encadrement de porte.
    • Largeur du cadre: elle dépend également en partie des “dommages provoqués” lorsque vous avez découpé les briques du mur intérieur et de la façade et lorsque vous avez retiré le châssis.
    • Mesure du jour: il s’agit de la distance séparant les deux murs intérieurs, soit la largeur intérieure de l’ouverture du trou percé. La largeur de l’encadrement dépend de la mesure du jour.
  • Assemblez l’encadrement (forme en U) avec deux vis longues de la poutre couchée dans les deux profilés de la porte (en fonction de l’épaisseur du bois).
  • Clouez à présent les buttées de fermeture sur le côté intérieur de l’encadrement. Pour assurer une stabilité temporaire supplémentaire, vous pouvez clouer sous la construction, à l’aide de fins clous, (à l’endroit où les profilés de porte ne sont pas reliés) une latte sur les profilés.

Etape 7: carreler le sol


  

  • Deux possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez commencer par carreler le sol, ce qui semble être la solution la plus pratique. Ou, si vous le souhaitez, vous pouvez d’abord placer l’encadrement dans l’ouverture de porte. Dans ce cas, vous devrez couper les carrelages selon la bonne dimension à l’aide d’un coupe-carrelage.
  • Consultez notre fiche ‘Carreler un sol’ pour davantage d’informations.

Etape 8: placer l’encadrement


  

  • Placez l’encadrement dans l’ouverture entre les briques du mur intérieur.
  • Réglez l’encadrement dans la position souhaitée.
  • Fixez l’encadrement à l’aide de 3 boulons à cheville de chaque côté dans la maçonnerie.
  • Comblez les interstices entre l’encadrement et la maçonnerie de la façade à l’aide de mousse de polyuréthane.

Etape 9: placer la porte


  

  • Pour accomplir cette dernière étape, procédez selon la méthode décrite dans notre fiche ‘Placer une porte’.

Etape 10: Réparer la maçonnerie de la façade


  

  • Réparez la maçonnerie de la façade. Notre fiche ‘Utiliser la bonne technique de maçonnerie’ peut vous y aider.
  • Le plus difficile est d’obtenir du mortier de jointoiement qui aura la même couleur que celui utilisé pour la construction de la façade. Vérifiez donc au préalable que le mortier de jointoiement sec aura la même couleur. Dans le cas contraire, vous devrez l’adapter. Voici un bon mélange pour commencer : 1 part de ciment, 4 parts de sable fin et 0,3 part d’eau.

11 choses à savoir sur portes et fenêtres

En collaboration avec

Découvrez tous les partenaires

https://www.livios.be/fr/info-construction/gros-oeuvre/menuiserie-exterieure/portes-et-fenetres/transformer-une-fenetre-en-porte/