livios logo

Comment donner une nouvelle vie à votre façade ?

L’exposition de votre façade aux intempéries et aux vents pendant plusieurs années ne lui fait pas du bien. Il se peut qu’un traitement professionnel s’impose. De multiples options existent.

1. Techniques de projection

La rénovation de façade à l’aide de techniques de projection exige un outillage adapté et des connaissances techniques précises. Une bonne étanchéité de la façade est importante. Tous les éléments de façade qui ne peuvent pas être exposés au produit projeté doivent être protégés avec un film plastique épais.

Sablage

  • Il s’agit de la technique de nettoyage la plus connue.
  • Un jet de sable puissant est projeté sur la façade.
  • Il vient à bout de la plupart des saletés. L’inconvénient est que cette technique est également néfaste pour le support, ce qui risque d’endommager la structure de la façade.
  • Plus le grain est gros, plus le risque de dégâts est élevé. C’est la raison pour laquelle ce type de traitement ne convient pas aux briques poreuses.

Technique de projection douce

  • La technique de projection douce est adaptée aux briques poreuses.
  • Le nettoyage est moins intensif que le sablage et le risque de dégâts est moindre.

Technique de nébulisation

  • Cette technique est réalisée à une pression inférieure et avec des éléments de projection adaptés.
  • Très intéressant pour des éléments de façade qui ont de la valeur, car ce traitement n’occasionne aucun décrochage de matière.
  • Il provoque également un dégagement de poussière moins important.
  • La technique n’est pas adaptée pour une couche de saletés plus tenace.

Technique du sablage hydropneumatique

  • Un mélange d’eau et de sable est projeté sur la façade.
  • L’eau forme un film autour des grains de sable qui atténue l’agressivité du sable, sans réduire son efficacité.

2. Rénovation de façade à la vapeur

La rénovation est réalisée à l’aide d’un nettoyeur à haute pression ou d'un générateur de vapeur. Cette méthode est adaptée aux interventions plus légères, mais est exclue en cas de pollution importante.

3. Traitement chimique

Un produit chimique dissout la saleté sur la façade. Il suffit de l’appliquer à la brosse ou au moyen d’un pulvérisateur. Ensuite, le produit et la saleté sont détachés au moyen d’eau chaude sous haute pression. Des résidus de produit continuent à adhérer à la façade, si bien que le résultat final n’est visible qu’au bout d'une semaine. Certains produits nécessitent d’être neutralisés après traitement avec un produit adapté. Informez-vous correctement.

Photo Muroflex
  

Photo Sto
  

4. Rénovation des joints

Lorsque les joints sont trop poreux, il faut les rénover. Pour un résultat parfait, vous avez intérêt à faire appel à un spécialiste. Vous pouvez toujours enlever vous-même les joints détériorés. Pour les joints horizontaux, vous devez les disquer, tandis que les joints verticaux s’enlèvent à l’aide d’un marteau-burin à air comprimé.

5. Rénovation de façade avec des tuiles en terre cuite

Une autre possibilité pour rénover votre façade consiste à appliquer un nouveau revêtement de façade en tuiles. Au besoin, vous pouvez prévoir une isolation supplémentaire dans la structure de mur.

Ce type de construction correspond à celle d’une toiture inclinée, à la différence que les tuiles sont ici montées verticalement. Les avantages des tuiles en terre cuite comme revêtement de façade sont avant tout leur originalité, mais aussi leur stabilité de couleur et leur facilité d’entretien. Et si le revêtement venait à s’abîmer, vous pourrez sans difficulté remplacer une série de tuiles.

6. Imprégnation préventive

La rénovation de façade est une solution provisoire. Tôt ou tard, votre façade sera à nouveau sale. Reportez l’échéance d'une nouvelle rénovation en imprégnant votre façade avec un produit hydrophobe. Celui-ci protège contre la formation de mousse et d’algues, l’accumulation d’humidité et la décoloration. Ce traitement doit être envisagé uniquement si la façade est en très bon état.

7. Plaquettes

Les plaquettes ou briquettes peuvent servir à la rénovation d’habitations ou à la finition décorative de murets et abris de jardin, socles, ... Vous pouvez les fixer directement sur la surface (de façade) au moyen de colle. Elles sont disponibles dans une variété de formes, dimensions et aspects, de la brique de façade ordinaire à l’imitation de la pierre naturelle en synthétique, béton ou plâtre.

8. Post-isolation et rénovation de façade

Il existe aussi des systèmes 2-en-1. Vous enveloppez votre façade avec un matériau isolant sur lequel vous placez un matériau de façade. La façade se couvre pour ainsi dire d’un manteau chaud. Découvrez toutes les infos à ce sujet dans la rubrique 'Post-isolation du mur par l’extérieur'.

9. Efflorescences

Dans le cas d’efflorescences, le sel contenu dans l’humidité de construction se dépose à la surface extérieure de la brique, ce qui provoque des taches blanches. Il est possible de les éviter en faisant en sorte que les briques ne soient pas au contact de sel :

  • Isoler les briques contre l’humidité ascensionnelle (membrane d’étanchéité !).
  • Choisir le bon type de ciment pour réaliser le mortier (attention aux types de ciment qui contiennent du métal ou du sulfate).
  • N’utilisez pas de l’eau ni du sable contenant des impuretés pour préparer le mortier.
  • Soyez prudent avec les additifs (retardateurs, accélérateurs de prise, détergeant lave-vaisselle pour rendre le mortier plus onctueux, ...).
  • Ne pas maçonner lorsqu’il pleut.
  • Recouvrir au maximum la maçonnerie fraîche.

10. Lessivage

Le lessivage se manifeste par l’élimination du ciment dans les joints de mortier frais sous l’effet de la pluie, provoquant des taches. Pour éviter ce phénomène, évitez que la maçonnerie devienne trop humide. Éliminez ces taches à l’eau ou - si le ciment est durci - avec un éliminateur de voile de ciment (solution légèrement acide).

11. Autres types de réparation

Confiez à un professionnel les réparations aux éléments de béton (comme la face inférieure de balcons). La plupart du temps, il commencera par remplacer les fers d’armature rouillés et réalisera les réparations correctement au moyen d'un mortier de réparation.

Pour réparer la pierre naturelle, on utilise des mortiers de réparation afin de reproduire le plus exactement possible la couleur originale de la pierre. Cependant, on apercevra toujours une différence entre la pierre originale et la partie réparée.

Pour de grosses réparations, un ancrage supplémentaire (souvent chimique) est nécessaire pour éviter que la zone réparée ne se détache de la façade. Pour réparer des fissures dans le béton ou la pierre naturelle, il convient d’injecter un matériau à base d’époxy qui va agglomérer les parties fissurées. Ensuite, la fissure est disquée et colmatée à l’aide de mortier de réparation.

12. Contrôlez vous-même l’état de votre façade

Le tableau ci-dessous présente les principaux points d’attention pour contrôler l’état de la façade, avec une indication de prix.

 Points d’attention à l’achatDégâts apparentsCause probableSolutionPrix indicatif
Brique de façade : Bon état aucun / / /
  Façade salie Traces noires, saleté Pluie acide, pollution des voitures nettoyer 15 euros / m² (nébulisation)
  Brique écaillée Morceaux qui se détachent des briques Dégât dû au gel Remplacer les anciennes briques et étanchéifier 10 euros / brique (démonter + placer une nouvelle brique); 9 euros / m² hydrofuge
  Brique cassée Fissures dans la brique Utilisation d’une brique de qualité inférieure Remplacer les mauvaises briques et étanchéifier 10 euros / brique (démonter + placer une nouvelle brique); 9 euros / m² hydrofuge
  Fissures dans la façade Fissure sur un angle de 45° dans la façade trafic, tassement Poser des fixations toutes les 4 couches 150 euros / brique
  Briques qui se détachent au-dessus des fenêtres Briques en saillie au-dessus de la fenêtre Mauvaise fixation Poser un profilé en L et remaçonner Dépend de la fenêtre
           
Brique peinte : Peinture qui s’écaille Mauvaise adhérence de la peinture, brique visible Ancienne peinture ou peinture inadaptée Enlever la peinture et repeindre Varie d’une habitation à l’autre
           
Joints : Joints qui s’effritent Les joints ne sont plus uniformes pluie, vétusté Décaper les joints et rejointoyer 33 euros / m²
  Joints qui se détachent Trous dans les joints Pas rejointoyé sur une profondeur suffisante idem idem
  Fissures entre briques et joints Fissure entre le joint et la brique Mauvais jointoyage idem idem
  Joints qui se transforment en sable Les joints se désagrègent au toucher Mauvaise qualité du mortier de joint idem idem

En collaboration avec

Découvrez tous les partenaires

https://www.livios.be/fr/info-construction/gros-oeuvre/murs/facade/comment-donner-une-nouvelle-vie-a-votre-facade/