livios logo

Du béton musical et interactif ? C'est possible !

Le nouveau siège de DMOA architecten est depuis l'année dernière situé au Leuven Ruelensvest : Kruul. Une parcelle de terrain abandonnée depuis des années, car personne ne voyait le potentiel de ce petit terrain triangulaire. Dans leur nouveau bâtiment, les architectes ont opté pour un bureau et un lieu de rencontre avec de nombreuses surprises. Grâce à l'utilisation de pieux énergétiques, le bâtiment est également neutre sur le plan énergétique. Le plus surprenant : un xylophone géant sous la façade en béton damé.

Une utilisation optimale de l'espace

Le béton damé a donné aux bureaux de DMOA architecten l’aspect et la durabilité souhaités.

Photo DMOA architecten
  

Les architectes de Kruul rêvaient d'un lieu de rencontre et de connexion qui vivait également en dehors des heures de bureau. « Nous avons opté pour une utilisation optimale de l'espace. Le soir et le week-end, nous ne voulions pas d'espaces vides derrière des fenêtres sinistres. C'est pourquoi nous invitons la communauté qui nous entoure à utiliser notre bâtiment. Le rez-de-chaussée et le penthouse servent actuellement de salle à manger et de salle de réunion. Mais ces espaces se prêtent à bien d'autres usages », explique Benjamin Denef, cofondateur de DMOA architecten. 

Pour l'éternité

DMOA architecten: "nous invitons la communauté qui nous entoure à utiliser notre bâtiment."

Photo DMOA architecten
  

Avec Kruul, les architectes de DMOA ont conçu un immeuble de bureaux qui doit résister à l'épreuve du temps. « Le bâtiment est là pour rester. L'emplacement est très prisé. Il y aura donc toujours des nouveaux bâtiments. C'est pourquoi nous avons opté pour une architecture de qualité, une production d'énergie durable et des matériaux robustes. De plus, chaque étage a été organisé comme un espace ouvert, ce qui lui permet de changer de destination de manière à la fois flexible et économique », explique le cofondateur Matthias Mattelaer.

La renaissance du béton damé 

Sous la façade en béton damé il se trouve un xylophone géant.

Photo DMOA architecten
  

Les pans de façades fermés de Kruul se composent de béton damé : interprétation moderne d'une ancienne technique de construction de murs. Le béton damé a donné aux bureaux de DMOA l’aspect et la durabilité souhaités. « Nous avons beaucoup expérimenté afin de trouver une composition optimale pour obtenir un béton damé granuleux, de couleur brun pastel, dont l’épaisseur ne pouvait pas dépasser 10 cm. La couleur obtenue est entièrement naturelle et résulte de l’emploi de sable issu d’une carrière de Lubbeek », explique Benjamin Denef.

Multifonctionnel avec un hôtel pour abeilles

Les pieux énergétiques fournissent suffisamment d'énergie pour chauffer et refroidir passivement le bâtiment.

Photo DMOA architecten
  

La façade a un caractère plus durable. Les écarteurs sectionnés pour le coffrage coulissant ont fait de la façade un hôtel pour abeilles. « Nous avons choisi des cannes de bambou. Les 500 tubes traversant la façade sont des refuges idéaux pour les abeilles solitaires qui est une espèce en voie de disparition. Les premières abeilles ont déjà trouvé le chemin jusqu'à notre façade », poursuit Matthias Mattelaer.

Une façade musicale

Outre un aspect visuel particulier, la façade présente également une dimension auditive hors du commun. Avec le soutien du professeur Andrew Vande Moere et de l'étudiant Maarten Houben de la KU Leuven, l'équipe a mis au point un projet sonore interactif : le MUURmelaar (MURmurant). Les encadrements de fenêtre en châtaignier ont été ainsi transformés en instruments.

« Dans chacune des 17 fenêtres, nous avons fixé un petit bloc de bois de manière lâche. Un maillet à commande électronique frappe ce bloc. L'ensemble forme un xylophone géant et interactif. Une caméra, intégrée dans la façade, enregistre les mouvements des passants. Le système analyse la vitesse de leur déplacement et la convertit en sons ce qui donne naissance à un paysage de sonorités boisées sur fond de notes et de rythmes divers. La façade interactive émet non seulement des sons, mais les adapte aux mouvements, à la direction et à la vitesse des passants ».

Des fondations génératrices d’énergie 

DMOA a utilisé diverses techniques pour rendre Kruul neutre sur le plan énergétique. La technique la plus surprenante est celle des pieux énergétiques. « Pour la fondation du bâtiment, nous avons dû utiliser des pieux. Nous avons tiré parti de cette déconvenue financière en utilisant les pieux comme sources d’énergie. Ceux-ci fournissent suffisamment d'énergie pour chauffer et refroidir passivement le bâtiment. Une pompe à chaleur échange de l'énergie avec le sous-sol », explique Benjamin Denef.

Un système smart building

En choisissant des cellules photovoltaïques à double captation de nouvelle génération, les architectes de DMOA produisent leur propre électricité. C’est pourquoi le toit a été pourvu d’une finition blanche. Afin d’optimiser davantage les performances énergétiques du bâtiment, il a été décidé d’effectuer un suivi de la consommation de tous les appareils. Un système smart building traite automatiquement ces informations. De cette façon, le système contrôle le bâtiment de la façon la plus éconergétique possible.

Vous êtes curieux de voir à quoi ressemble le bâtiment ? Plus d'informations et de photos sur Kruul peuvent être trouvées ici.

En collaboration avec

Découvrez tous les partenaires

https://www.livios.be/fr/info-construction/gros-oeuvre/murs/facade/du-beton-musical-et-interactif-cest-possible/