livios logo

Peindre votre mur ou votre plafond ? Évitez ces erreurs !

Vous allez peindre vos murs intérieurs ou vos plafonds ? Et vous avez besoin de conseils ? Emiel Balliauw, expert technique chez Akzo Nobel, explique à quoi il faut faire attention.

1. Choisir la bonne peinture

Pour un résultat optimal, il est important de commencer par choisir la bonne peinture. Pour un support en brique, en papier peint, en (plaque de) plâtre, en béton et en ciment, utilisez de la peinture murale. Pour un support en bois, en métal, en verre et en plastique, utilisez de la peinture laquée. Il existe des peintures adaptées pour les plafonds, mais la plupart des peintures murales mates conviennent également. La pièce dans laquelle vous allez peindre joue également un rôle important. Pour les pièces humides, comme les salles de bains, par exemple, vous aurez besoin d'une peinture qui peut résister à des niveaux d'humidité plus élevés. Vous avez un doute au magasin ? Faites-vous conseiller pour prendre un bon départ.

2. Utiliser les bons outils

Qu'est-ce qui ne doit pas manquer sur votre liste lorsque vous allez au magasin pour acheter du matériel de peinture ? Assurez-vous d'acheter du ruban de masquage, de l'apprêt, de la peinture ou de la laque pour murs ou plafonds, un bac à peinture, des pinceaux et des rouleaux appropriés et éventuellement un mélangeur. Votre support a-t-il encore besoin de travaux préparatoires ? Achetez du mastic, un couteau à mastic et des blocs de ponçage ou du papier de verre. Un entretien correct de vos outils est également important. Nettoyez donc soigneusement vos rouleaux et vos brosses lorsque vous avez terminé ou lorsque vous changez de couleur. Une feuille d'aluminium autour de votre pot de peinture permet de garder le bord propre pendant le travail. Et pour bien conserver votre peinture, mettez le pot à l'envers dans une pièce à l'abri du gel. Il est préférable de ranger votre pinceau et vos rouleaux en position suspendue. De cette façon, les poils ou les fibres ne sont pas endommagés.

Photo Caparol
  

800x600 salon intérieur tons pastels

Photo Levis
  

3. Bien préparer le support

Assurez-vous d'avoir un support propre, sec et plat. Enlevez toute inégalité avec un couteau à mastic, remplissez les trous ou les fissures avec du mastic et poncez toutes les parties mastiquées avec du papier de verre. Utilisez du ruban de masquage pour recouvrir soigneusement tous les bords. Vous pouvez maintenant commencer par une couche d'apprêt pour préparer la surface, homogénéiser le pouvoir de succion du support, cacher les taches et vous assurer que vos couches de peinture adhéreront bien à votre mur ou à votre plafond. Commencez dans les coins avec un pinceau et utilisez un rouleau de peinture murale pour les grandes surfaces.

4. Peindre dans le bon ordre

Vous allez peindre à la fois votre plafond et vos murs ? Commencez par le plafond. Ainsi, vous pouvez simplement peindre les éventuelles éclaboussures sur les murs par la suite. La technique la plus simple est la peinture en croix. Mettez d'abord quelques bandes verticales sur le mur ou le plafond. Étalez-les ensuite à l'horizontale avec le rouleau. Pour un résultat uniforme, étalez la peinture doucement de bas en haut une dernière fois. Sur un plafond, étalez la peinture de la zone où vous n'avez pas encore peint à la zone qui a déjà été peinte. Utilisez cette technique tant pour l'apprêt que pour la couche de finition. En outre, ne commencez pas votre couche de finition avant que l'apprêt ne soit complètement sec et remuez bien la peinture. Le ruban de masquage doit être retiré lorsque la peinture est encore humide, sinon vous risquez d'endommager la couche de peinture.

En collaboration avec

Découvrez tous les partenaires

Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/gros-oeuvre/murs/mur-interieur/58856/peindre-votre-mur-ou-votre-plafond-evitez-ces-erreurs/