livios logo

Qu’est-ce que le plâtrage humide ?

A moins que vous n’ayez opté pour une maçonnerie apparente ou des hourdis apparents, les murs et plafonds sont plafonnés lorsque votre maison est au stade de gros oeuvre fermé, c'est-à-dire à l’abri des intempéries. Les parois et plafonds sont alors égalisés au moyen d’une fine couche d’enduit. Ce support plan et lisse forme la base du parachèvement ultérieur.

Plafonneur

Le plafonnage humide requiert pas mal d’expérience et de savoir-faire et n’est pas en principe à la portée des bricoleurs. Si vous recherchez un plafonneur adéquat, n’hésitez pas à demander un certain nombre de références. Le plafonneur choisira le plâtre adapté en fonction de la situation, le mélangera avec de l’eau et étalera ensuite cette masse pâteuse sur les murs et plafonds. Il peut aussi opter pour du plâtre à projeter. Ce type de plâtre est projeté mécaniquement sur les surfaces et ensuite lissé.

Un bon départ…

Songez également que certains supports, comme le béton lisse, doivent être recouverts d’une couche d’adhérence avant le plâtrage. Pour l’enduisage d’éléments de plancher ou de prédalles surtout, il est très important que le plafonneur en tienne compte.

Suffisamment sec

Outre le choix du traitement préalable adéquat, il est également capital que le support soit suffisamment sec. A cet effet, il existe des appareils destinés à mesurer le taux d’humidité. Pour les pierres de construction stables sur le plan dimensionnel (par example le béton cellulaire, le silicocalcaire, etcetera), on peut utiliser des plâtres minces.

Le plafonnage humide requiert pas mal d’expérience et de savoir-faire.

Photo Gyproc
  

Outre le choix du traitement préalable adéquat, il est capital que le support soit suffisamment sec.

Photo Gyproc
  

Offre

Généralement, le plafonneur effectue ses calculs par mètre carré. Contrôlez si les ouvertures de fenêtres et de portes sont bien prises en compte et si le prétraitement éventuel du support est compris dans l'offre.

Demandez ce qu'il en est de la finition des appuis de fenêtre. En effet, le plafonneur est tenu de revenir après la pose des appuis de fenêtre pour une dernière finition. Certains plafonneurs le font gratuitement, d’autres facturent un supplément.

Plâtrage humide ou plaques de plâtre ?

Plâtrage humidePlaques de plâtre
Comme son nom l’indique, la mise en œuvre de cette méthode nécessite de l’eau. Autrement dit, vous allez devoir automatiquement tenir compte de temps de séchage. Les plaques de plâtre ont l’avantage de ne pas nécessiter d’eau. Il ne faut donc plus tenir compte des longs délais de séchage. On peut directement passer aux phases de construction suivantes.
Le plafonnage humide requiert pas mal d’expérience et de savoir-faire et n’est pas en principe à la portée des bricoleurs. Les plaques de plâtre sont relativement faciles à mettre en œuvre. Le système est à la portée du bricoleur.
Moins cher que les plaques de plâtre. Plus chères que le plâtrage humide.
Permet moins bien de compenser de grosses irrégularités. Peuvent corriger les inégalités importantes de la surface.
Suspendre et fixer des objets se font en principe sans problème. La fixation d’objets nécessite des chevilles adéquates. Dans le cas d’objets lourds, un renforcement supplémentaire est nécessaire.
Le plafonnage humide ne peut être appliqué que sur un mur ou un plafond existant et ne permet donc pas de réaliser des cloisons de séparation. Constructions légères, les parois de séparation ne doivent pas être mises sur le mur portant. Conviennent également comme parois de séparation, faux plafonds, etc.

9 choses à savoir sur travaux de plafonnage


https://www.livios.be/fr/info-construction/gros-oeuvre/murs/travaux-de-plafonnage/quest-ce-que-le-platrage-humide/