Post-isolation du mur par l'extérieur

L’isolation de votre façade par l’extérieur est une technique d’isolation efficace qui vous offre, en outre, la possibilité de donner un nouveau look à votre maison. Il existe différents systèmes pour isoler une maison par l’extérieur.

1. Isolation des murs extérieurs avec un enduit

Dans le cadre d’une isolation de façade avec enduit, également appelée ETICS (External Thermal Insulation Composite Systems), le matériau isolant est placé sur le mur extérieur d’une maison neuve ou existante. Il s’agit bien d’une combinaison. Tous les matériaux sont parfaitement adaptés les uns aux autres et l’exécution de la méthode exige des connaissances professionnelles.

Quelques conditions pour une bonne isolation des murs extérieurs avec un enduit : 

  • La maison doit être protégée des intempéries durant l’entièreté des travaux.
  • L’enduit doit être suffisamment perméable à la vapeur vers l’extérieur.
  • Le support ne doit pas présenter de risques de fissures.
  • L’enduit doit contribuer à l’étanchéité à l’air.

Structure

De l’intérieur vers l’extérieur, le système se compose d’un système de montage (fixation adhésive et/ou mécanique), d’un matériau isolant et d’un enduit.

  • Matériau d’isolation : un mur bien isolé réduit les besoins en énergie et augmente le confort intérieur. Le polystyrène expansé (PSE) et la laine minérale sont tous deux admissibles aux systèmes d’isolation des murs extérieurs. Les recherches ont montré une nette préférence pour l’EPS.
  • Travaux d’enduisage : l’enduisage ETICS se compose d’un enduit de base armé et d’un enduit de finition. Si nécessaire, le système peut être complété par des produits de prétraitement ou de finition qui régulent la capacité d’absorption du support, favorisent l’adhérence entre les couches et assurent une couleur homogène à la façade. En étape finale, l’enduit peut être couvert d’une couche de peinture.

Problèmes possibles

La réalisation d’une isolation par enduisage est un travail de spécialiste. À quoi devez-vous prêter une attention particulière ?

  • Une bonne préparation du support et de l’installation est très importante pour éviter des problèmes tels que fissures, relâchement ou gonflement de l’isolant, apparition de traces de pollution, y compris les marques de gouttes, la formation de mousse ou l’apparition d’algues.
  • Un bon concept est primordial.
  • Une finition aussi solide que belle.

Avantages et inconvénients 

AvantagesInconvénients
Pas de perte d’espace intérieur. Solution relativement chère.
Pas de finitions intérieures et d’inconvénients y associés.  Vous devez obtenir une autorisation de l’urbanisme de votre commune. Vos voisins ont également le droit de donner leur avis.
Les inégalités dans le mur peuvent facilement être effacées. Vous devrez adapter vos appuis de fenêtre et les traverses de toit.
Climat intérieur optimal : le système n’est pas seulement positif que pour la température intérieure.   
L’isolation extérieure confère au mir une grande capacité d’accumulation et une grande inertie thermique. Si la température extérieure baisse, le mur conserve sa chaleur pendant longtemps. Il en résulte des économies d’énergie. Attention : ceci s’applique particulièrement aux maisons massives avec une structure traditionnelle des murs intérieurs porteurs.   
Système écologique : faibles émissions de CO2 et peu de pertes de chaleur.  
La condensation à l’intérieur est quasiment impossible, car il est isolé de l’extérieur. La surface du mur reste ainsi sèche et la moisissure est évitée.  
Un nouveau look global pour votre façade.   
Le matériau isolant absorbe la chaleur en été et le froid en hiver. Le mur porteur est ainsi entièrement protégé contre les différences de chaleur.   

 

2. Système de revêtement de façade en bois

Outre un système complet avec enduit, vous pouvez également post-isoler vos façades en y apposant une sous-construction recouverte de bois. Tout étant question de perfection dans le placement, nous vous conseillons de faire appel à un spécialiste. 

Structure

  • Ici aussi, il est préférable de poser une isolation en continu. C’est pourquoi vous poserez d’abord le matériau isolant sur le mur. Vous posez ensuite un lattis de bois en respectant un alignement bien droit. Cela vous permettra d’obtenir une meilleure ventilation.
  • Sur ces chevrons de bois, posez un bardage. Celui-ci formera la coque extérieure, mais n’apporte aucune valeur d’isolation supplémentaire, car la cavité ventilée sépare la coque de l’isolation. C’est la structure de la construction qui détermine la valeur d’isolation.

Difficultés

Ici aussi, un placement parfait est crucial. Quels problèmes peuvent-ils survenir ?

  • L’ancrage des treillis dans la façade comporte des risques de points thermiques. Ceci s’applique aussi pour la cavité d’air ventilé. La circulation de l’air garantit la même température des deux côtés du bois, ce qui l’empêche de gonfler. Une autre fonction est le drainage de l’eau de pluie.
  • La cavité doit montrer une petite ouverture en haut et en bas pour une bonne circulation de l’air. Elle doit être étanche à l’air sur les bords. L’air extérieur, derrière l’isolant, peut complètement détruire les performances thermiques de la construction. Il est donc extrêmement important d’éviter les joints ouverts en haut et en bas de la couche d’isolation.  

3. Revêtement avec bardage, ardoises, panneaux en fibrociment, tuiles en terre cuite ou zinc

Outre le bardage en bois, il existe d’autres options pour votre façade : panneaux en ardoise ou en fibrociment, zinc, tuiles, etc. La structure des systèmes est largement similaire, bien qu’il existe aujourd’hui des produits dont la structure est la suivante : une couche isolante continue, une structure porteuse en bois et une couche de finition de votre choix.

Avantages et inconvénients 

AvantagesInconvénients
Un nouveau look global pour votre maison en combinaison avec une bonne isolation.  Perte de place sur les côtés extérieurs
De nombreuses possibilités de finition : couverture bois, tuiles, plaques de fibrociment, zinc, panneaux de toit…  Vous devrez ajuster les appuis de fenêtre et les traverses de toit.
Écran isolant continu sans points thermiques. Vous pouvez emballer toute la maison.   
Pas de fondations complémentaires  
Utilisation de la capacité d’accumulation de la chaleur des murs.  
Aucun souci d’humidité.  

4. Panneaux d’isolation préfinis

Une quatrième option consiste à isoler votre mur extérieur avec des panneaux isolants prêts à l’emploi. Les panneaux sont constitués d’une couche de polystyrène pur ou de polystyrène compensé et sont recouverts d’enduit de façade. Vous pouvez ainsi les placer contre la façade existante, à condition que celle-ci soit correctement d’aplomb.

Structure

Il existe différents systèmes selon les producteurs ? Cependant, les grandes lignes reviennent souvent. Tout commence par l’installation d’un profilé en aluminium sur la façade afin de pouvoir travailler sur base d’une surface plane et propre. Les panneaux sont fixés par vissage (dans les trous prévus à cet effet) et/ou par collage. Dans le cadre de panneaux reliés entre eux par des rainures et des languettes, le risque de pont thermique est exclu. Pour les panneaux que vous devez placer les uns contre les autres, il est nécessaire de remplir les joints avec du silicone. Selon la marque, les baguettes murales sont déjà fixées ou vous devez les coller. Les coins à coller sur les panneaux à l’aide de bandes d’angle fournies méritent une attention particulière, de même que les bandes de raccordement qui permettent la transition entre les panneaux. Durant la phase finale, vous ajoutez des panneaux de la couleur de votre choix.

Avantages et inconvénients

AvantagesInconvénients
Placement rapide et simple. Un placement parfait est crucial.
Matériau léger. Large gamme de couleurs. Besoin d’une surface de pose parfaitement droite.
Risque limité de ponts thermiques.  
Bonne réaction au feu grâce à la composante pierre.  
Résistant aux intempéries, au vent et à l’eau.  
Isolation thermique.  
Haute résistance aux fissures.  

 

Points d'attention

  • Vos fenêtres s’enfonceront plus profondément dans votre ‘nouveau’ mur. L’entrepreneur doit isoler cette zone de transition pour éviter les ponts thermiques et effectuer les finitions pour empêcher l’eau de pénétrer.
  • Tenez compte de l’épaisseur de vos seuils. Une isolation supplémentaire et la nouvelle finition de la façade prendront plus de place. Souvent, de nouveaux seuils sont placés ou un profilé en aluminium est placé sur la pierre bleue.
  • Quid des gouttières ? Du porte-à-faux sur le toit… Votre entrepreneur dispose d’une marge de manœuvre et il n’y aura pas de problèmes. Il n’y a pas de différence de niveau ? Vous avez deux options. Vous installez un système de drainage ou vous emballez votre isolation dans un système d’isolation plus large afin de déplacer le drainage de l’eau vers l’extérieur.

Produits

Commandez gratuitement votre magazine d'isolation et ventilation

Rénover et Construire avec Succès

Commandez gratuitement votre magazine d'isolation et ventilation

Thermogyp Comfort, panneau de rénovation pour murs, plafonds et toitures

Gyproc

Thermogyp Comfort, panneau de rénovation pour murs, plafonds et toitures

Isolation des murs creux

Pluimers Isolation

Isolation des murs creux

L’isolation de façade : pour votre confort d’habitation et votre portefeuille

Sto

L’isolation de façade : pour votre confort d’habitation et votre portefeuille

Isoler et finir votre grenier en 1 étape

UNILIN

Isoler et finir votre grenier en 1 étape

Roofreflex: la meilleure sous-toiture pour votre isolation, CPE et confort !

Aluthermo SA

Roofreflex: la meilleure sous-toiture pour votre isolation, CPE et confort !