Post-isolation du mur via le mur creux

Un mur creux se compose d’une paroi extérieure (mur extérieur) et d’une paroi intérieure (mur intérieur) avec, entre les deux, un espace creux appelé mur creux. Cet espace vide peut dès lors être partiellement rempli de matériaux isolants. Le remplissage de cette cavité est un moyen rapide et économique d’améliorer les performances énergétiques des murs.

Reconnaître un mur creux

Vous n’avez pas de plans de votre maison ? Voici trois conseils pour déterminer si vous avez des murs creux.

  • Le mur fait-il plus de 25 cm d’épaisseur ? Il y a de fortes chances qu’il y ait un creux. En dessous de 25 cm, pas. L’épaisseur de votre mur peut facilement être mesurée à l’ouverture de votre porte.
  • Si la façade présente l’apparence d’un mur de pierre, il y a de fortes chances qu’il n’y ait pas de mur creux, et ce, d’autant plus si des ancrages dans les pignons relient les pierres entre elles. Un mur de pierres se reconnaît essentiellement par ses pierres supérieures, imbriquées transversalement. Attention, cela n’empêche pas la présence d’un mur creux. Souvent, lors de travaux de rénovation du côté intérieur d’un mur de pierre, un demi-mur de briques est ajouté pour créer la cavité.
  • Les grilles d’aération ou les joints indiquent souvent la présence d’un mur creux. Si vous souhaitez une certitude à 100%, percez un trou dans la brique. Votre perceuse s’enfonce soudainement ? Vous êtes en présence d’un mur creux. Faites toutefois attention de ne pas forer à travers le mur intérieur.

Le creux permet-il une isolation ?

  • Le creux doit présenter une épaisseur minimale de 50 mm. Percez un trou dans la brique. Tenez la mèche ou tout autre objet long contre le mur intérieur et mesurez la distance. Ôtez de cette mesure l’épaisseur de la brique de parement que vous mesurerez sur le côté jour d’une fenêtre ou sur un coin. Le creux fait moins de 50 mm ? Il est techniquement possible de l’isoler, mais cela ne sera pas couvert par l’ATG et vous n’obtiendrez pas de primes.
  • Vérifiez à l’aide d’un endoscope si la cavité présente des saletés ou des déchets de construction. Cela pourrait entraîner des problèmes d’humidité. Vous pouvez également l’utiliser pour vérifier si les ancrages sont encore en bon état, de sorte que la façade sera suffisamment solide pour appliquer le matériau isolant.
  • Vérifiez si sous le crépi ne se présentent pas des fissures, des signes de pénétration de la pluie ou des dommages causés par le gel. Face à une façade en maçonnerie, vérifiez les rejointoiements. Les joints sont desserrés ou fissurés ? La maçonnerie a été effectuée avec un mortier à base de soufre ? Ces petits défauts connaissent des solutions, mais les grandes fissures indiquent des défauts techniques de construction.
  • Il est également important que votre mur extérieur soit perméable à la vapeur. Les briques émaillées et la peinture non perméable à la vapeur, par exemple, empêchent l’humidité de s’échapper vers l’extérieur. Vous ne pouvez alors pas post-isoler votre mur creux.
  • Vents, pluies et variations de température : la situation géographique de votre maison détermine la catégorie de rugosité du terrain. Une maison au bord de la mer a plus à supporter en termes de pluie et de vent qu’une maison au cœur de la ville. Il existe cinq catégories de rugosité : 

    0 Mer ou zone côtière. La façade est exposée aux vents marins.
    I Zone avec très peu de végétations, exempte d’obstacles. 
    II La campagne. Zone de végétation basse, avec ou sans obstacle à une distance d’au moins vingt fois la hauteur du mur. 
    III Villages et banlieues. Zone de végétation régulière, avec des bâtiments isolés ou des obstacles à une distance inférieure à la hauteur maximale du mur. 
    IV Zones urbaines. Au moins 15% de la superficie est occupée par des bâtiments d’une hauteur supérieure à 15 mètres. 

    Chaque catégorie répond à des conditions différentes. Pour les III et IV, la hauteur maximale des façades est de 25 mètres, pour la II, de 8 mètres. O et I ne sont pas éligibles pour la post-isolation du mur creux, car il y a trop de vent et le risque de pénétration de pluie est trop élevé.

Matériau d’isolation

Le matériau isolant est injecté ou soufflé dans la cavité via des ouvertures prépercées. Mais quel matériau convient à votre mur creux ? Il existe une large gamme de matériaux isolants :

1. Les mousses synthétiques

  • EPS
    EPS signifie polystyrène expansé, mieux connu sous le nom d’isomo. Les billes d’EPS, légères, sont soufflées dans la cavité avec un liant. Le résultat est une masse compacte renfermant de l’air. Cette isolation est sans retrait et sans odeur. Vous avez des perles blanches et noires, ces dernières isolent le mieux.   

  • PUR
    L’abréviation est utilisée pour désigner la mousse de polyuréthane. La mousse PUR est un matériau d’isolation en plastique liquide composé de polyol et de PMDI. Lorsque ces deux composants sont mis en contact, une réaction chimique se produit et entraîne la dilatation rapide du liquide pour enfin former une mousse dure. Cette mousse assure une étanchéité totale. La mousse est injectée dans la cavité via des trous d’environ 10 à 12 mm. Le PUR est perméable à la vapeur d’eau, ne provoque pas de rouille et est insensible aux champignons.

2. Perles et granulés

  • Granulés de perlite
    À base de roches volcaniques. Ces granulés ont un diamètre de 1 à 3 mm et sont soufflés dans la cavité et déversés par le haut du mur creux.

  • Perles PS avec graphite
    Granulés de polystyrène expansé hydrofuge, enrichi de graphite et de carbone.

  • Mousse UF
    À base de résine urée-formaldéhyde. En mélangeant la résine avec de l’air, on obtient une mousse. Celle-ci est injectée dans la cavité après l’ajout d’un durcisseur. Après séchage, la mousse se rétracte. Le phénomène est moins visible avec de la mousse UF sans ajout d’eau.

  • Granulés de verre expansé
    Taille : de 0 à 8 mm de diamètre. Ces dimensions limitées assurent une meilleure liaison entre les granulés.

3. Flocons

  • Laine minérale
    L’isolation de laine minérale peut être constituée de laine de roche ou de laine de verre. Ces flocons sont soufflés et forment un paquet dense renfermant de l’air. Afin d’éviter les ponts thermiques, chaque pièce doit être isolée. Il est important de suivre un schéma de perçage correct pour que l’isolant soit correctement réparti.

4. Matériaux organiques

  • Outre les granulés, les flocons et les mousses, il existe également divers matériaux organiques tels que la sciure de bois, les copeaux de bois, les lamelles de papier, les plumes, le liège, la laine…

Quel matériau d’isolation choisir ?

Quel matériau est le meilleur ? Difficile à dire, car chaque matériau possède ses avantages et ses inconvénients en fonction de votre situation spécifique. Le choix du matériau d’isolation dépendra de différentes choses :

  • Vos préférences personnelles.
  • Le prix.
  • La largeur de la cavité. La laine de verre, par exemple, nécessite une largeur de cavité d’au moins 4 cm, le PUR au moins 3 cm.
  • Les joints. L’isolant est injecté par des trous percés dans les joints. L’épaisseur du joint détermine ainsi la taille maximale des trous.
  • L’isolation acoustique. Vous souhaitez une isolation acoustique optimale ? Dans ce cas, vous opterez de préférence pour des laines minérales.
  • La valeur isolante. Celle-ci joue évidemment un rôle important. La valeur lambda indique dans quelle mesure un matériau particulier isole bien ou mal. Plus le lambda est bas, plus le matériau conduit mal la chaleur, et mieux il isole. Chaque matériau isolant montre une valeur lambda spécifique.

Que faut-il prendre en compte ?

L’impact des travaux est limité. Vous devez seulement tenir compte des choses suivantes.

  • Le bruit durant les travaux de perçage.
  • Les odeurs éventuelles en fonction du matériau choisi.

Avantages et inconvénients de l’isolation des murs creux

AvantagesInconvénients
Possible pour de très nombreuses maisons. Pas possible pour tous les murs creux.
Solution relativement bon marché. Un creux présente une largeur limitée. L’isolation extérieure permet une isolation plus épaisse. 
Résultats immédiats en termes d’économie d’énergie.  
Installation rapide et propre.  
Pas de perte d’espace à l’intérieur de la maison.  

 

Cadre qualitatif

Le label ATG fournit un cadre qualitatif pour les entrepreneurs effectuant une isolation de mur creux. Ce certificat vous garantit que l’entrepreneur travaille dans les règles de l’art et que le matériau d’isolation répond aux exigences correctes.

Produits

Thermogyp Comfort, panneau de rénovation pour murs, plafonds et toitures

Gyproc

Thermogyp Comfort, panneau de rénovation pour murs, plafonds et toitures

Commandez gratuitement votre magazine d'isolation et ventilation

Rénover et Construire avec Succès

Commandez gratuitement votre magazine d'isolation et ventilation

Isoler des sols ? Plus compact et plus résistant

Recticel Insulation

Isoler des sols ? Plus compact et plus résistant

Isolation de toiture et plancher de grenier

Pluimers Isolation

Isolation de toiture et plancher de grenier

Roofreflex: la meilleure sous-toiture pour votre isolation, CPE et confort !

Aluthermo SA

Roofreflex: la meilleure sous-toiture pour votre isolation, CPE et confort !

L’isolation de façade : pour votre confort d’habitation et votre portefeuille

Sto

L’isolation de façade : pour votre confort d’habitation et votre portefeuille