livios logo

Gouttières : matériau, formes et dimensions

Il existe des gouttières en divers matériaux, qui présentent chacune leurs avantages et inconvénients. Outre de matériau, la forme et les dimensions jouent un rôle important. 

Matériaux 

Le zinc, le synthétique et le cuivre sont les matériaux les plus utilisés, mais les gouttières existent aussi en aluminium, acier galvanisé, acier inoxydable, plomb et fonte. 

1. Plastique

Les gouttières en synthétique sont faciles à placer soi-même et sont les moins chères. Il existe d’énormes différences de qualité : les gouttières en pvc bon marché sont très sensibles aux variations de température. En cas de fuites, la gouttière ou les morceaux entiers doivent le plus souvent être intégralement remplacés.

2. Métal

Les gouttières métalliques sont en général plus solides que les gouttières en pvc. En cas de fuites ou autres problèmes, vous pouvez les (faire) réparer : la gouttière ne doit pas être remplacée. Elles sont plus sensibles aux pluies acides (attention dans les régions industrielles). Les gouttières et les tuyaux de descente doivent être réalisés dans le même matériau pour éviter la corrosion

3. Matériau composite

Les gouttières en composite sont faits à base de résines de polyester. Elles sont surtout destinées à un environnement corrosif et industriel.

4. Métal enduit

Les gouttières en métal enduit sont solides et disponibles en divers coloris (meilleure conservation de la couleur d’origine). Elles ont une excellente résistance à la corrosion. Ces gouttières n'ont pas besoin de soudage, grâce au système d'encastrement spécial. 

5. Cuivre

Les gouttières en cuivre sont durables et faciles à placer. Après un certain laps de temps, elles se recouvrent d'une patine verte.

Il existe des gouttières en divers matériaux, qui présentent chacune leurs avantages et inconvénients.

Photo DP Coating
  

Le zinc, le synthétique et le cuivre sont les matériaux les plus utilisés.

Photo Deceuninck
  

Les gouttières existent aussi en aluminium, acier galvanisé, acier inoxydable, plomb et fonte.

Photo Prefa
  

Les gouttières pendantes sont moins chères que les chéneaux et sont appliquées contre la sablière ou sur les chevrons et fixées avec des crochets.

Photo Getty Images
  

Formes

1. Chéneaux

Les chéneaux sont inséparables de la toiture et incorporés dans la corniche. Ils sont revêtus au-dessous d’une plaque ou de planches et ne sont pas visibles d’en bas (avantage esthétique). Généralement, les chéneaux sont plus larges que les gouttières pendantes. Il est possible d’y circuler.

2. Gouttières pendantes

Les gouttières pendantes sont moins chères que les chéneaux et sont appliquées contre la sablière ou sur les chevrons et fixées avec des crochets. Les crochets doivent être solides et régulièrement contrôlés. Les gouttières pendantes sont disponibles dans de différentes formes : profilées (solides, mais coûteuses), carrées et en demi-lune (évacuation plus rapide que les modèles carrés).

Dimensions

Les dimensions jouent aussi un rôle important. Choisissez la largeur en fonction de la pente de la toiture, de la forme et du matériau de la gouttière. Demandez au fabricant ou au détaillant un tableau indiquant la dimension en fonction de la pente de la toiture, de la forme et de la pente de la gouttière. Une largeur minimale de 10 cm s’impose sur une toiture normale.


https://www.livios.be/fr/info-construction/gros-oeuvre/toiture/materiaux-de-toiture/16681/gouttieres-materiau-formes-et-dimensions/