Poser des tuiles

Le toit d’une maison nous protège contre toutes sortes de caprices de la nature, et endure donc souvent beaucoup d’attaques. Si vous voulez poser vous-même votre toiture de tuiles, mieux vaut savoir où vous mettez les pieds. Cette astuce vous apportera déjà une première aide. Une toiture bien posée vous garantira en effet des années de tranquillité.

Fournitures :Outillage :
  • Bois pour voliges
  • Tuiles
  • Film
  • Matériel de fixation
  • Échelle
  • Échafaudage
  • Clous
  • Monte-charge pour tuiles
  • Protection contre les chutes
  • Vis inoxydables
  • Chaussures de travail antidérapantes
  • Perceuse
  • Scie à bois
  • Mèches

Étape 1 : préparer le travail

Photo: Livios  
  • Vérifiez quelles règles sont d’application dans votre commune. Il se peut qu’elle impose des prescriptions au niveau des matériaux, de la ventilation et de la fixation.
  • Avant que vous ne posiez les tuiles, la sous-toiture doit être posée correctement.
  • Posez les tuiles sur une double structure de voliges et de lattes.
  • Les lattes doivent avoir une épaisseur d’au moins 1,5 cm.
  • Bien entendu, votre toit doit être bien isolé.
  • Veillez à mettre en place un bon dispositif pour vous protéger des chutes avant de monter sur le toit.
  • Montez sur le toit avec une échelle ou un échafaudage.
  • Ne laissez pas l’échelle poser sur la gouttière. Ancrez l’échelle à l’aide d’une corde passant au-dessus du toit à un objet fixe au sol.
  • Portez de bonnes chaussures de travail antidérapantes et une tenue de travail.
  • Restez concentré, même si vous devez répéter fréquemment les mêmes gestes. Faites des pauses régulièrement pour briser la routine et vous changer les idées.
  • Munissez-vous éventuellement d’un monte-charge pour tuiles afin de ne pas toujours devoir descendre du toit pour aller chercher des tuiles.

Étape 2 : poser le pare-vapeur

Photo: Livios  
  • Le pare-vapeur favorise l’étanchéité du toit.
  • Le film permet également d’évacuer les eaux de pluie vers la gouttière et favorise en outre la résistance aux tempêtes et l’isolation thermique du toit.
  • Veillez à ce que les bandes de pare-vapeur se chevauchent suffisamment.

Étape 3 : poser les voliges

Photo: Livios  
  • Placez les lattes verticalement sur le toit sur les chevrons. Veillez à la fixation de la sous-toiture sur les chevrons.
  • Les voliges horizontales sont les points de soutien des tuiles et maintiennent celles-ci en place. La distance réciproque doit permettre aux tuiles de bien se superposer. Cette superposition dépend à son tour du type de tuiles que vous utilisez et de la manière dont elles sont posées, de la pente du toit et du type d’intempérie dominante.
  • Généralement, les voliges sont clouées sur des lattes verticales de façon à laisser circuler l’air en dessous des tuiles.
  • Il est important de mesurer et de faire des essais avant de faire tout le toit, afin d’éviter d’avoir à travailler avec des morceaux de tuiles.
  • Clouez la première volige au-dessus de la gouttière sur le côté élevé. La tuile sera ainsi un peu plus élevée et ne pourra donc pas tomber dans la gouttière. Cela évite également que la volige ne s’affaisse sous le poids.

Étape 4 : poser les tuiles

Photo: Livios  
  • Travaillez de bas en haut, parfois en éventail en fonction du type de tuile. Vous gardez ainsi toujours une vue d’ensemble du toit.
  • Fixez en tout cas la rangée inférieure de tuiles sur la volige et renseignez-vous également sur les autres ancrages (en fonction du type de tuile que vous utilisez).
  • N’oubliez pas que vous finirez normalement quelque part en haut sur le faîte et que vous devrez alors descendre du toit. Regardez donc bien où vous pourrez descendre et prévoyez une échelle à cet endroit.
  • Fixez les faîtières sur le faîte. Percez un trou au milieu et fixez les faîtières avec des vis inoxydables.
  • Placez les tuiles avec un chevauchement simple ou double.
  • Aux endroits où le toit touche un mur, imperméabilisez le pourtour avec une feuille de plomb. Pour poser le plomb, vous devez d’abord tailler un joint. Le plomb y est ensuite placé et fixé avec un rouleau de plomb, après quoi vous pouvez obturer le joint avec du mortier. Ensuite, accrochez le plomb au-dessus du joint.

Étape 5 : fixer les tuiles

  • • Tenez compte des conditions météorologiques plutôt capricieuses lorsque vous posez votre toiture : ancrez plusieurs tuiles ou accessoires aux voliges sous-jacentes.
  • Tenez également compte des règles locales auxquelles les ancrages doivent satisfaire.

Produits

Élément de toiture : Combine isolation et finition intérieure

UNILIN

Élément de toiture : Combine isolation et finition intérieure

Quattro: isolez facilement, efficacement et avec un minimum de perte de place

Aluthermo SA

Quattro: isolez facilement, efficacement et avec un minimum de perte de place

Isoler un toit incliné ? L’isolation et membrane de sous-toiture tout-en-un

Recticel Insulation

Isoler un toit incliné ? L’isolation et membrane de sous-toiture tout-en-un