Calculé : que coûte un plafonneur ?

Un plafonneur fait en sorte de donner un fini parfait à vos murs intérieurs à l'aide d'un mélange à base de ciment. Son travail représente la première grosse étape pour un intérieur parachevé. Votre habitation paraît tout d'un coup plus spacieuse.

Les meilleurs plafonneurs se réservent des mois à l'avance, car il s'agit d'un travail d'une extrême précision. Mais que coûtent les travaux de plafonnage et quels éléments influencent au final votre facture ? Livios s'informait auprès d'un plafonneur limbourgeois.

Les prix du marché pour les nouvelles constructions oscillent grosso mode entre 11 et 13 euros par m², hors TVA.

Photo: Gyproc  

 

Prix indicatif : 13 à 16 euros par m² 

La plupart des entrepreneurs appliquent un tarif au mètre carré. Vos plans de construction et le métré de l'architecte constituent une première base sur laquelle le plafonneur va pouvoir fixer son prix. Il se fera ainsi une première idée du nombre total d'heures dont il aura besoin. Il va ensuite convertir celles-ci en un prix au mètre carré.

Les prix du marché pour les nouvelles constructions oscillent grosso mode entre 11 et 13 euros par m², hors TVA. Ce prix comprend exclusivement des travaux de plafonnage. Mais il y a toujours des suppléments, que nous passons brièvement en revue. Il faut donc plutôt compter 13 à 16 euros par m². Pour de plus petits travaux comme des rénovations, les plafonneurs appliquent plutôt un tarif horaire déterminé au préalable avec le client. Dans ce cas, comptez environ 45 à 50 euros par heure.

Chaque plafonneur a sa méthode de calcul

De plus, tous les plafonneurs n'utilisent pas une méthode de calcul uniforme. Certains plafonneurs préfèrent proposer un prix portes et fenêtres incluses. Autrement dit, les surfaces occupées par vos portes et fenêtres sont incluses dans la surface à plafonner. Pour la simple raison que la finition des angles demande du temps et de l'attention : couvrir les fenêtres, poser des plastiques de protection et ensuite, tout rendre propre.

D'autres ne comptent pas ces surfaces, mais appliquent un supplément. Tout dépend de la vision du plafonneur. Souvent, les architectes et entrepreneurs ont eux-mêmes des difficultés aussi à comparer correctement les différentes offres de prix.

Les arêtes et surfaces obliques aussi, comme la rampe d'un escalier, la face inférieure d'une escalier en béton ou un petit espace (de bureau) sous l'escalier, demandent plus de temps et influencent donc la facture finale.

Photo: Thomas & Piron Home  

 

Les critères déterminant le coût

Un bon plafonneur sait déduire au préalable des plans de construction les différents points critiques. Une visite du chantier est toutefois recommandée, de préférence dès que la menuiserie extérieure est posée. 500 m² de plafonnage dans une maison ne coûtera pas nécessairement le même prix que 500 m² dans la maison voisine. Quels éléments influencent ce prix indicatif à la baisse ou à la hausse ? 

1. Angles et constructions obliques

Les angles autour des fenêtres et des portes requièrent beaucoup plus de temps et de concentration pour parvenir à un résultat parfait. On utilise à cet effet des profilés d'angle ou des éléments d'ébrasement un peu plus onéreux. Aux endroits où plusieurs portes intérieures se succèdent, comme dans un hall de nuit, il faut certainement que celles-ci soient bien droites et d'équerre. Et cela demande beaucoup de temps. Les portes doivent toutes être parfaitement alignées.

Pour les profilés d'angle, il faut compter environ 5 à 8 euros par mètre courant en plus du prix du plafonnage. Au total, une habitation standard représente à peu près 100 mètres courants. Soit entre 500 et 800 euros. Surtout avec les blocs-portes qui se trouvent dans l'alignement parfait des murs vous avez vite besoin de pas mal de profilés d'angle. Si vous avez prévu douze blocs-portes, vous devez compter un supplément de 800 à 1.000 euros.

Les arêtes et srufaces obliques aussi, comme la rampe d'un escalier, la face inférieure d'une escalier en béton ou un petit espace (de bureau) sous l'escalier, demandent plus de temps et influencent donc la facture finale. 

2. Travailler en hauteur

Vous avez une mezzanine ou un vide ? Votre plafonneur devra installer un échafaudage et le démonter ensuite. Il s'agit de main-d'œuvre supplémentaire qui pèse sur le prix au mètre carré.

3. De trop grandes ouvertures dans votre mur extérieur

Au niveau des joues de fenêtres et de portes intérieures, les entrepreneurs prévoient souvent une marge, si bien que l'ouverture dans le mur est trop grande pour la menuiserie extérieure. Le plafonneur doit par la suite corriger cette ouverture avec un morceau d'isolant dur ou un élément d'ébrasement. C'est faisable jusqu'à deux centimètres. Un supplément de prix que vous pouvez éviter en insistant sur une bonne communication entre votre entrepreneur de gros œuvre et l'entreprise de fabrication des châssis.

4. Hourdis bruts ou lisses ?

Y a-t-il une différence de prix entre les travaux de plafonnage au mur et au plafond ? Le prix de base pour le plafonnage ne varie pas énormément, mais dans certains cas, un produit d'adhérence est nécessaire pour le plafond. Il vous en coûte 2 à 4 euro du m². C'est le cas des structures de plafond lisses, comme les hourdis précontraints ou les prédalles. Un hourdis traditionnel grossier ici vous apercevez encore les pierres n'a pas besoin de traitement.

Demandez au plafonneur si vous pouvez le voir à l'œuvre. Vous pourrez ainsi apprécier sur place la qualité de son travail et sa façon de travailler.

Photo: Gyproc  

 

Circonstances imprévues ?

D'autres imprévus peuvent-ils survenir ? 

  • Des murs mal maçonnés sont légion. Dans pareille situation, il va falloir apporter le double de matière pour rectifier les murs et le plafond. 
  • Les poutres d'appui sortent souvent sous les hourdis. Pour toute surépaisseur qui dépasse 1 cm, les plafonneurs doivent appliquer un supplément.

Un bon conseil : demandez au plafonneur si vous pouvez le voir à l'œuvre. Vous pourrez ainsi apprécier sur place la qualité de son travail et sa façon de travailler et vous avez directement un bon feeling avec la personne.

Conclusion ?

Pour une habitation comptant 500 m² de murs et plafonds, prevoyez un prix moyen de 14,5 euros, hors TVA. Ce qui fait un total de 7.250 euros. Attention, il s'agit uniquement d'un prix indicatif. Demandez plusieurs offres et comparez-les sur base des informations contenues dans cet article.

Produits

Trouvez facilement et rapidement un plafonneur dans votre région

Knauf

Trouvez facilement et rapidement un plafonneur dans votre région

Activ’Air, Gyproc fait respirer votre maison

Gyproc

Activ’Air, Gyproc fait respirer votre maison

Comment garder ma façade propre plus longtemps en zone urbaine?

Willco Products S.A

Comment garder ma façade propre plus longtemps en zone urbaine?