livios logo

Construire ? D'abord les travaux préparatoires

Lors des travaux préparatoires, vous placez, au propre comme au figuré, les fondations de votre maison. Vous pourrez très difficilement y apporter la moindre modification ultérieurement. Raison suffisante pour y regarder à deux fois.

Analyse du sol

Avant d’entamer les travaux, vous avez intérêt à faire analyser votre sol par un expert spécialisé dans l’assainissement de sol. Bien entendu, ce service n’est pas gratuit, mais vous permettra par ailleurs d’éviter de désagréables surprises. La qualité du terrain détermine en effet le type de fondation que vous devrez utiliser. Le choix de fondations adéquates est l’une des principales causes de suppléments de prix. L’analyse de sol permet également de savoir dans quelle mesure votre terrain est pollué. Un élément qui peut également être lourd de conséquences.

Préparation de la parcelle

Il n’est pas rare que l’on sous-estime la préparation du terrain, tant en termes de travail que de coût. Si vous devez abattre des arbres et souhaitez ne pas récupérer le bois, vous trouverez certainement quelqu’un qui sera intéressé par le bois.

Une fois les déchets et arbres éliminés, le temps est venu de fixer la ligne de construction. Informez-vous bien : dans certaines communes, un employé de la commune se déplace pour la fixer. Après vous pouvez tracer la maison sur le terrain

maison de couple terre verte

Avant d’entamer les travaux, vous avez intérêt à faire analyser votre sol.


© Getty Images  

Béton de fondation

Pour des raisons de stabilité, la cave et les fondations ne peuvent être réalisées ni dans ni sur la couche arable.

Photo Livios
  

Travaux de terrassement

Temps de faire appel au terrassier. Il creuse d'abord la couche supérieure de terre arable noire. Pour des raisons de stabilité, la cave et les fondations ne peuvent être réalisées ni dans ni sur la couche arable. Ensuite, le terrassier se met à creuser le trou pour votre cave (ou vide sanitaire) à partir du cadre de construction. Veillez à pouvoir déterminer avec votre architecte la profondeur à laquelle le terrassier devra creuser car celle-ci déterminera la hauteur finale de votre maison et aura des conséquences sur les travaux d’égouttage.

Le sable jaune ou tout autre type de sol que le terrassier retire est déposé en un tas séparé qui servira à remblayer plus tard la construction. Si vous vous retrouviez avec trop de terre – ce qui est rarement le cas -, vous n’aurez pas de mal à trouver des gens intéressés par des terres de remblai gratuites. Au lieu de remblayer le terrain avec des terres, vous pouvez aussi utiliser des granulats d’argile expansée, connus également sous le nom de granulés d’argex. Ceux-ci sont généralement utilisés lorsque l’on décide de construire à même le sol (sans cave ni vide sanitaire). Les avantages de ces granulés sont les suivants : rapidité des travaux de remblayage, facilité d’obtenir une surface plane et propriété isolante du sol.

Une fois la cave terminée, le terrassier revient pour répartir la terre autour de la maison. Lorsqu'il vient creuser la cave, vous pouvez également lui faire ouvrir des tranchées pour les fondations et plus tard pour l’égout. Vous pouvez aussi lui demander de creuser pour la fosse septique, bien que ce travail puisse éventuellement être réalisé par vous-même ou par un entrepreneur. Lorsque la construction est entièrement achevée, il reviendra une dernière fois égaliser le terrain et amener ou éventuellement emporter de la terre.

Déblais et remblais

L’idéal sur un chantier est de bénéficier d’un équilibre entre déblais et remblais. Ce n’est toutefois pas toujours possible, soit parce que l’entrepreneur est confronté à un excédent de terres de déblais sur un chantier, qu’il convient d’évacuer, soit parce que les terres s’avèrent contaminées et doivent faire l’objet d’un traitement par une entreprise spécialisé en vue d’être décontaminées, ce traitement pouvant être opéré sur place ou dans un centre agréé.

Dans les deux cas se pose une série de questions juridiques. En effet, les terres de déblais excédentaires sur un chantier sont actuellement généralement considérées comme des déchets et sont soumises comme telles à des contraintes spécifiques. Néanmoins, moyennant le respect de certaines conditions, les terres pourront être utilisées en remblais ou afin de niveler le terrain, pour autant qu’elles soient saines c’est-à-dire non contaminées ou, pour celles qui étaient contaminées, moyennant décontamination préalable.

La qualité de la terre est directement liée à la qualité du sol dont elle est extraite : une contamination naturelle est possible du fait de la présence de certains métaux lourds par exemple. La consommation peut résulter de l’activité humaine également : fuite d’une citerne à mazout, mélange avec des déchets (éventuellement des déchets de construction et de démolition), etc.

Pour une gestion intelligente des terres de déblais, il est donc important, lors des travaux qui génèreront des terres de déblais excédentaires à évacuer, de ne pas mélanger la terre avec divers matériaux ou déchets, y compris des végétaux.

Que faire des déchets de construction ?

Sur les chantiers de construction ou de rénovation, petits ou grands, la gestion des déchets est souvent assimilée à un simple nettoyage. Il est malheureusement encore fréquent d’enfouir les déchets de construction dans la terre, mais cette méthode est aussi peu écologique que légale. Exigez par conséquent que chaque entrepreneur débarrasse et trie ses matériaux. Vous pouvez même demander que ceci fasse l’objet d’une clause supplémentaire dans votre contrat.

En tout cas, essayez de trier au maximum les déchets que vous emporterez au parc à conteneurs. Il existe une autre possibilité. Vous pouvez en effet louer un conteneur, mais vous devez savoir qu’un conteneur peut être très coûteux. Si le volume des déchets de construction n'est pas trop important et que vous possédez une remorque, vous pouvez déposer ceux-ci dans le parc à conteneurs de votre commune. Pour qu’un déchet trouve facilement son chemin vers les filières locales de valorisation ou d’élimination, il doit être préalablement trié (séparé) sur le chantier. Le tri adéquat lui garantira en plus une qualité satisfaisant aux exigences des industries de recyclage: il évite la souillure et la contamination par d’autres déchets.

recyclage circulaire des déchets de construction

Essayez de trier au maximum les déchets. Il existe une autre possibilité : louer un conteneur.


© Getty Images  

Sol Sounding

Le pompage est une solution provisoire qui permet d’entamer les travaux de construction.


© Lippens Geotechniek  

Pompage

Le pompage est une solution provisoire qui permet d’entamer les travaux de construction. L'eau est pompée par une firme spécialisée dans le rabattement de la nappe aquifère jusqu'à ce que le niveau d'eau soit inférieur au niveau des travaux que l'on veut exécuter.
L'eau est pompée aussi longtemps que la cave n'est pas terminée. Si votre cave est encore sous eau pendant le gros œuvre, ne vous affolez pas. L'eau ne présente aucune menace pour la solidité du bâtiment.

Drainage

Dans les régions où la terre est argileuse ou limoneuse, il est certainement recommandé de placer un drainage, car ces types de sols sont très peu perméables. Dans les régions argileuses et limoneuses, un bon drainage est évidemment particulièrement recommandé car ces types de sols sont très peu perméables. Sur les terrains en pente également, le drainage peut s'avérer nécessaire pour éviter les problèmes dus à l'eau qui dévale la pente. Il existe en fait deux types de drainage qui présentent chacun une fonction différente.


Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/gros-oeuvre/travaux-preparatoires/construire-dabord-les-travaux-preparatoires/