livios logo

Demander les raccordements utilitaires : ce à quoi vous devez veiller

Vous vous chargez de l’organisation et du suivi de votre projet de construction ? Vous devez garder la tête froide en toutes circonstances : tant pendant le gros-œuvre, les travaux techniques que le parachèvement. Mais dès le commencement des travaux, les équipements utilitaires aussi nécessitent une bonne préparation. Vous êtes responsable notamment de votre alimentation en énergie. Sinon, vous comme vos entrepreneurs risquent tôt ou tard d’être confrontés à de mauvaises surprises.

Dans cet article, nous partons d'une habitation construite selon la méthode traditionnelle.

Vous connaissez la date du commencement des travaux ?

Dès que vous avez une idée précise du commencement des travaux, il est temps de bien étudier vos équipements d’utilité publique. Renseignez-vous pour connaître les gestionnaires d’électricité, de gaz naturel, d’eau et d’égouttage qui sont actifs dans votre commune et soumettez d’ores et déjà les formulaires de demande à votre architecte. Pour certains aspects, vous aurez besoin de conseils, par exemple pour connaître la distance par rapport à l’alignement de la voirie, l’endroit où vous devez réaliser les raccordements ...

Pas de travaux sans courant

Votre raccordement au réseau électrique est primordial sur votre chantier. Aucune grue ni machine ne fonctionne sans courant. Demandez donc bien à l’avance votre raccordement de chantier, afin que vous puissiez entamer les travaux sans retard. Dans les périodes d’intense activité, il faut compter quelques semaines avant de pouvoir disposer du raccordement, tenez-en compte.

Attention : lisez bien quel matériel vous allez devoir fournir vous-même. Le câble de raccordement de votre coffret de chantier est généralement à votre charge. Celui-ci sera ensuite aussi utilisé pour votre raccordement définitif au réseau électrique qui fera l’objet d’un contrôle.

Il est donc recommandé de demander d’emblée un raccordement temporaire par câble définitif. Il s’agit d’un raccordement provisoire qui permet de raccorder le coffret électrique de chantier, à l’aide du câble définitif qui servira au raccordement fixe ultérieur. Celui reviendra alors moins cher, parce que vous achetez et raccorderez un seul câble.

A vous de louer provisoirement un coffret de chantier et de le faire contrôler par un organisme de contrôle agréé. Vous avez le feu vert de cet organisme ? Le technicien va alors sceller votre coffret. N’oubliez pas non plus que votre chantier est destiné à devenir une nouvelle habitation et que vous allez devoir conclure un nouveau contrat d’énergie, soit avec le fournisseur actuel, soit un autre. Vous êtes paré ? Tous les corps de métier pourront alors venir travailler sans problème sur votre chantier.

boîte de cour

Votre raccordement au réseau électrique est primordial sur votre chantier.

Photo Livios
  

Installation électrique

Demandez un raccordement temporaire par câble définitif.

Photo Eandis cvba
  

L’égouttage... commence dès le gros-œuvre

Votre entrepreneur chargé du gros-œuvre s’occupe également d’une partie des travaux d’égouttage (canalisations, ...). Le raccordement au réseau d’égouttage est réalisé de préférence dès que les décharges de la toiture sont installées. C’est par celles-ci que les eaux de pluie s’évacuent vers la citerne d’eau de pluie. Lorsque celle-ci est remplie et que le raccordement à l’égout n’est pas réalisé, votre terrain va peu à peu se gorger d’eau.

Par la suite, un contrôle obligatoire a lieu afin de vérifier que l’évacuation des eaux usées est correctement raccordée et qu’elle est bien séparée du circuit d’eau pluviale. Ce contrôle est réalisé dès la mise en service. 

Comment allez-vous vous chauffer ?

Pas mal de constructeurs se chauffent au moyen d’une chaudière à condensation au gaz naturel ou d’une pompe à chaleur. Pour le raccordement au gaz, vous disposez d’un certain délai. Pour ce faire, votre habitation doit être étanche au vent et à la pluie : toiture et menuiserie extérieure installées. Avant cela le compteur gaz ne pourra pas être installé. Dans l’intervalle, votre entrepreneur de chauffage aura tiré les conduites de gaz. L’installation doit être terminée et contrôlée pour pouvoir ensuite être raccordée au gaz.

Si vous placez par exemple une pompe à chaleur air-eau alimentée par des panneaux photovoltaïques, vous devez vous décider plus rapidement, car le raccordement électrique doit être adapté à ce type d'installation. Si vous ne disposez pas du budget pour intégrer actuellement une pompe à chaleur dans votre habitation, demandez à votre entrepreneur de prévoir une courbe de raccordement énergétique supplémentaire pour permettre une intégration ultérieure.

De l’eau pour vos travaux intérieurs

Cela semble une évidence, mais sans un raccordement à l’eau, plafonneur et chapiste ne pourront pas réaliser leurs travaux. Ils ont besoin de préférence d’eau potable pour préparer et appliquer leurs produits. Votre raccordement à l’eau doit être contrôlé avant sa mise en service.

évacuation des eaux usées

Le raccordement au réseau d’égouttage est réalisé de préférence dès que les décharges de la toiture sont installées.


© Getty Images  

18

Sans un raccordement à l’eau, plafonneur et chapiste ne pourront pas réaliser leurs travaux.

Photo Gyproc
  

Travaux de terrassement sur votre propre parcelle

Pour être tout à fait complet : en tant que maître d'ouvrage, vous êtes responsable d’une série de travaux sur votre propre parcelle. Vous devez par exemple (faire) creuser à temps une tranchée perpendiculaire à la rue jusqu’au module de raccordement combiné. Dans cette tranchée, seront placées trois conduites d’un diamètre minimum de 80 mm : pour l’eau, le gaz et l’électricité. Le raccordement à la télédistribution peut passer via la conduite réservée à l’électricité. Le raccordement à l’eau est toujours placé en dessous.

Ces conduites doivent aboutir dans un puits de 1 m x 1 m x 1 m où se trouve le module de raccordement. Renseignez-vous précisément auprès de chaque gestionnaire afin de savoir si vous devez raccorder directement ou non ces conduites. Le plus souvent, vous devez laisser un espace de 1 m. Et aux endroits où les différents compteurs de consommation seront placés, vous devez enfin fixer un panneau multiplex au mur. Pour la compagnie des eaux, vous devez prévoir un espace libre de 1,20 m.

Pour tous les détails relatifs aux dimensions et matériaux à utiliser, lisez bien les conditions respectives des différents gestionnaires. 


Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/gros-oeuvre/travaux-preparatoires/demander-les-raccordements-utilitaires-ce-a-quoi-vous-devez-veiller/