livios logo

Les tuyaux d’évacuation

Chaque ménage produit de l'eau usée. Pensez à l'eau de la salle de bains, de la cuisine, de la machine à laver ... Le drainage de l'eau est une chose à laquelle on ne pense que lorsqu'on construit ou qu'on rénove. Que devez-vous savoir sur les tuyaux d'évacuation ?

Conduites sanitaires

Nos eaux usées sont récoltées et rassemblées par un système de conduites sanitaires avant d’aboutir dans le réseau d’égouttage via l’égout. Souvent, le choix se porte sur les tuyaux en plastique. On peut y raccorder facilement d’autres tuyaux ou accessoires. En outre, ils sont entièrement étanches et beaucoup plus lisses que les anciens tuyaux en terre cuite ou en grès. Privilégiez les tuyaux à paroi épaisse et résistants à la chaleur, même si dans un premier temps l’évacuation en question n’est pas utilisée pour l’eau chaude.

Diamètre

C’est l’architecte qui doit déterminer le diamètre des différents tuyaux. A l’intérieur de la maison, l’évacuation des eaux est généralement assurée par des tuyaux de 50, 75 ou 90 mm. Pour l’évacuation des WC, on utilise des tuyaux de 90 ou 110 mm. Les tuyaux dont le diamètre est inférieur à 110 mm sont collés les uns aux autres au moyen de manchons à coller.

Tuyau Rénovateur 3

Photo e-Pipe Benelux
  

outils de conduites d'eau


© Getty Images  

tuyau d'eau plombier


© Getty Images  

Raccords entre les tuyaux

Il convient d’éviter dans la mesure du possible les coudes de 90°, surtout dans les tuyaux où circulent. Ceux-ci doivent avoir une inclinaison suffisante. Pour l’installation intérieure de l’évacuation, des pentes minimales de 1,5 à 2 cm par mètre sont recommandées.

Conseil : Dans les conduites en plastique classiques, il est pratiquement impossible de supprimer le bruit provoqué par l’évacuation de l’eau des installations sanitaires. Toutefois, on peut réduire ces nuisances en installant par exemple la canalisation d’écoulement de l’eau près du garage et non de la salle de séjour. Le bruit peut également être réduit en isolant les tuyaux. Pour ceux qui ne se contentent pas de demi-solutions, il existe désormais des systèmes complets composés de conduites, systèmes de fixation pratiquement insonores et de l’indispensable isolation phonique.

Siphon

Pour éviter les mauvaises odeurs, un siphon est placé entre les divers appareils ou équipements sanitaires. Pour que l’eau ne soit pas aspirée à l’extérieur de ce siphon par les déplacements d’air, il est capital que les conduites soient ventilées. A cet effet, la canalisation qui relie les tuyaux au rez-de-chaussée à ceux du premier étage est prolongée jusqu’en haut du toit.

Labels de qualité

Il est recommandé, tant en ce qui concerne les tuyaux que les accessoires, de choisir des matériaux portant l’agrément BENOR ou des systèmes ayant reçu un agrément UBAtc et provenant de préférence du même fabricant.

Mais d’où viennent ces mauvaises odeurs ?

Les mauvaises odeurs peuvent survenir tant dans une nouvelle construction que dans une ancienne maison. Il est généralement très difficile d’en trouver l’origine. Il se peut par exemple qu’une surpression au niveau des égouts dans la rue fasse refouler les gaz au niveau du raccordement de l’habitation. ET si ces mauvaises odeurs surviennent chaque fois après une averse, c’est certainement le cas. Vous pouvez résoudre ce problème en plaçant un siphon ou une bonne aération des conduites sanitaires. Pour une analyse précise du problème, vous avez intérêt à faire appel à un professionnel.

11 choses à savoir sur équipements d'utilité publique


Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/gros-oeuvre/travaux-preparatoires/equipements-dutilite-publique/les-tuyaux-devacuation/