livios logo

Que coûtent les travaux de terrassement ?

De tous les postes de votre projet de construction, les travaux de terrassement sont certainement les moins prévisibles. Ce n'est pas pour rien que votre architecte et votre entrepreneur utilisent des ‘quantités présumées’ pour estimer le prix de ces travaux. 

“En fonction du type de terre, le prix unitaire peut monter en flèche. Mais, vous ne vous en rendez compte que quand vous commencez à creuser”, avertit Jan Hendrix.


  

Sur base de la surface à bâtir, du niveau naturel de sol et de l'étude de stabilité, le terrassier sait le nombre de mètres cubes qu'il doit déblayer ou remblayer.


  

En cas de rénovation, le prix augmente vite : “Beaucoup d'entrepreneurs ne prévoient pas un prix global, mais un tarif horaire.

Photo Michaël Wojciechowski
  

Avant et pendant les travaux de terrassement, c'est souvent plusieurs conteneurs remplis de terre qui doivent être acheminés vers la décharge.


  

La terre arable, c'est-à-dire la couche de terre supérieure noire, est le plus souvent laissée sur le chantier. Le prix de transport de celle-ci n'est en principe pas inclus dans l'offre de la plupart des entrepreneurs.


  

Nous avons toutefois tenté de vous donner un aperçu de ce poste. Et nous vous expliquons pourquoi il est si difficile d'en fixer le prix avec précision au préalable. Nos remerciements à Jan Hendrix de l'entreprise de construction Hendrix sprl.

Les critères déterminant le coût

En général, on distingue quatre grands facteurs qui influencent le prix. Attention : cet article ne tient pas compte de l'installation de chantier. Il existe trois facteurs qu'il est plutôt aisé de déterminer au préalable : la taille des fouilles, le prix par conteneur évacué et les frais de transport et de traitement des terres évacuées.

Le quatrième facteur a un effet "boule de neige" sur le reste et demeure le plus souvent un grand mystère : la composition de votre sol. “En fonction du type de terre, le prix unitaire peut monter en flèche. Mais, vous ne vous en rendez compte que quand vous commencez à creuser”, avertit Jan Hendrix.

1. La composition de votre terre

Dans certains cas, la surprise que réserve le terrain peut s'avérer fort désagréable. A cause d'un élément qui a échappé au sondage de sol.

Il peut s'agir des restes d'une ancienne habitation ou d'un tas de briquaillons que des fermiers auraient enterrés pour rehausser le niveau de la terre. Une fois que nous tombons sur ce genre de choses, l'architecte est contraint de revenir sur place. Est-ce que nous pouvons nous contenter de creuser une partie du terrain ou d'apportrer des terres ou bien faut-il terrasser ou rembalyer toute la parcelle pour garantir la stabilité ?

Un bon conseil d'Hendrix : Les terrains à bâtir exceptionnellement bon marché sont souvent trop beaux pour être vraix. Comment se fait-il que ce terrain soit si peu cher ? Se situe-t-il en zone inondable ou en dessous de lignes à haute tension ? De futurs projets sont-ils prévus ? Ou le terrain cache-t-il quelque chose que les acheteurs potentiels ne connaissent pas ? C'est souvent un signe. Il faut donc en tenir compte.

2. La taille de vos fouilles

Est-ce que vous avez prévu d'aménager une cave à part entière sous votre habitation ? Un vide technique suffit-il ? Ou bien vous construisez sur terre-plein et vous avez opté pour une dalle ? Sur base de la surface à bâtir, du niveau naturel de sol et de l'étude de stabilité, le terrassier sait le nombre de mètres cubes qu'il doit déblayer ou remblayer au moyen de terre pour obtenir la base idéale pour votre construction.

Le prix au m³ baisse à mesure que la taille de vos fouilles augmente. Il faut compter 6 à 10 € par m³ hors tva - pour de petites fouilles d'environ 100 m³. Plus vous approchez les 400 à 500 m³ de fouilles, le prix est de l'ordre de 2,5 à 3 euros par m³, déclare Hendrix. Mais plus les fouilles sont grandes, plus vous devrez naturellement aussi évacuer de mètres cubes de terre.

En cas de rénovation, le prix augmente vite : Beaucoup d'entrepreneurs ne prévoient pas un prix global, mais un tarif horaire pour la main-d'oeuvre, les machines et le transport. Pour les travaux de terrassement d'une petite annexe, vous atteignez facilement 150 euros à l'heure. Alors qu'il n'y a pas beaucoup de travaux de terrassement à proprement parler. Cela représente un total de près de 1.000 € pour une petite journée de travail. Soit l'équivalent du prix que vous payeriez pour le creusement d'une petite cave.

3. Prix au conteneur évacué

Le deuxième coût fixe est celui du conteneur à évacuer. En fonction de sa dimension, le conteneur évacué coûte entre 350 et 500 euros. N'oubliez pas que pour préparer le terrain il faut souvent enlever pas mal d'arbustes, de souches d'arbres et d'autres matériaux en tous genres. Et pendant les travaux de terrassement, de nombreux conteneurs chargés de terre sont naturellement aussi évacués (stockage provisoire avant réutilisation, centre de dépollution ou décharge, ndlr)." 

4. Frais de transport et de traitement

Selon la composition du sol, ce prix peut atteindre 8 à 18 euros par m³. Certains types de terrain doivent être travaillés de manière spécifique à la machine et ce n'est pas possible partout. Ces frais de traitement plus élevés risquent aussi de se répercuter sur le prix.De plus, plus la décharge est loin, plus les frais de transport augmentent. Et la distance par rapport à cette décharge dépend à son tour du type de sol.

Attention : la terre arable, c.-à-d. la couche de terre supérieure noire, est le plus souvent laissée sur le chantier. Le prix de transport de celle-ci n'est en principe pas inclus dans l'offre de la plupart des entrepreneurs. Souvent cette terre est encore utile et peut être réutilisée au jardin ou bien tout simplement, le budget ne permet plus de l'évacuer.

Conclusion et exemple chiffré

Le prix total de vos travaux de terrassement est en grande partie déterminé par ce qui se cache effectivement dans votre terrain. Et le savoir à l'avance est tout sauf évident.

Un exemple chiffré prudent sur base des infos ci-dessus : pour le creusement des fouilles de 100 m³ (en moyenne 8 euros par m³), avec de la bonne terre et des distances normales jusqu'à la décharge (en moyenne 8 euros par m³) et en moyenne 1 ou 2 grands conteneurs (de chaque fois +/- 500 euros), vous obtenez un prix indicatif de 800 + 640 + 500 = 1.940 euros, hors tva. Soit, au total près de 20 euros par m³.


https://www.livios.be/fr/info-construction/gros-oeuvre/travaux-preparatoires/travaux-de-terrassement/que-coutent-les-travaux-de-terrassement/