livios logo

Acheter une maison : les 9 choses à faire… ou pas

Acheter une maison représente un énorme investissement. Une petite négociation vous fera économiser des milliers d’euros. Ces neuf conseils vous prépareront à vous asseoir à la table des négociations.

1. À FAIRE : Savoir à qui vous avez affaire

C’est très pratique de savoir qui se trouve de l’autre côté de la table. Peut-être le vendeur a-t-il besoin urgemment d’argent ? Ou peut-être y a-t-il des défauts dans la maison qui justifient son empressement ? Autant d’informations utiles dont vous tirerez le meilleur parti. Soyez sur vos gardes. Ne donnez qu’un minimum d’informations sur votre situation financière et sur votre budget.

2. À NE PAS FAIRE : Attendre avant de vous rendre dans votre banque

Informez-vous avant même de penser à faire une offre, notamment auprès de votre banque pour savoir ce que vous pouvez emprunter. Ajoutez-y vos fonds propres et vous aurez une idée de votre budget maximal. Faire une offre n’est pas une option. Si le vendeur accepte celle-ci, il n’y a généralement pas de retour possible. Ne faites donc pas d’offre qui excède votre budget.

3. À FAIRE : Renseignez-vous sur le quartier

Estimez les prix moyens de la région. Les études de notaire des environs ont une bonne connaissance de l’immobilier local. Vérifiez auprès d’agents immobiliers le temps nécessaire pour vendre une maison dans cette région. Vous aurez ainsi une idée claire des éventuels concurrents. Une lecture pratique : Combien coûte l'immobilier dans votre commune ?

Connaître, c’est gérer : sachez avec qui vous négociez.

Photo

Tentez d’avoir une vue sur les prix de l’immobilier dans le quartier.

Photo

4. À NE PAS FAIRE : Ne faites pas une offre trop précise

Ce n’est pas malin de faire une offre trop précise. Si vous misez trop bas, le vendeur n’aura peut-être pas envie de poursuivre les négociations et mettra fin aux pourparlers. Il est préférable de donner une fourchette de prix dans laquelle se situera votre prix. Cela vous offre plus de flexibilité et effraiera moins le vendeur.

5. À FAIRE : Négociez en face à face

Ne négociez jamais pas téléphone ou par e-mail. Parlez en face à face avec le vendeur. Vous ne serez pas seulement convaincant avec des mots, mais aussi avec des éléments non verbaux comme le langage corporel.

6. À NE PAS FAIRE : Ne vous impliquez pas trop dans le jeu

Ne perdez jamais de vue que vous voulez acheter une maison. Votre but n’est pas de battre le vendeur au jeu de la négociation. Évitez aussi les négociations sans fin et laissez votre ego de côté. Ne faites pas de pari sur la maison de vos rêves parce qu’elle pourrait vous échapper.

7. À FAIRE : Ouvrez-vous d’autres options

Imaginez : vous avez jeté votre dévolu sur une maison pour laquelle vous feriez tout et… vous ne l’obtenez pas. Pour amortir le choc émotionnel, mieux vaut avoir d’autres alternatives à portée de main. En outre, vous semblerez moins désespéré durant les négociations.

8. À NE PAS FAIRE : N’effectuez pas de paiement en noir

Vous devez payer un acompte ? Placez ce montant sur un compte bloqué chez un notaire ou dans une agence immobilière. N’acceptez jamais une proposition de payer un acompte en noir ou en liquide. Les peines sont ici sévères. Et vous pourriez perdre votre argent si la vente venait à tomber à l’eau.

9. À FAIRE : Mettez tout sur papier

Écrivez votre offre pour éviter toute confusion ultérieure. Notre rubrique ‘modèles de contrats’ vous viendra en aide. Ajoutez aussi une date d’expiration de l’offre afin que le vendeur ne puisse la garder perpétuellement en suspens. Établissez-y aussi des conditions préalables. Par exemple que le processus de vente ne se poursuivra que si vous obtenez votre prêt hypothécaire. Ou que vous devez obtenir une attestation du sol valide.

-------------------

Plus à ce sujet :
Aidez d’autres bâtisseurs et rénovateurs en partageant cet article

10 choses à savoir sur argent et assurances


https://www.livios.be/fr/info-construction/guide-du-logement/acheter/argent-et-assurances/36024/acheter-une-maison-les-9-choses-a-faire-ou-pas/