Une baisse des prix de l’immobilier en vue ?

La valeur des biens immobiliers a atteint des sommets sans précédent en 2021. Par rapport à 2020, les prix des maisons et des appartements ont augmenté respectivement de 8,5% et 8,4%. C’est ce qui ressort du baromètre annuel d’ERA Belgium et de l’Université d’Anvers. De plus, la crise du coronavirus et les inondations de l’été dernier ont vraisemblablement exercé une influence évidente sur les prix.

Les acheteurs de l’année dernière ont fait face à cet état des lieux : des maisons au prix élevé se vendaient en un clin d’œil. Les prix de l’immobilier ont augmenté partout en 2021, mais surtout en Flandre avec les communes côtières en tête. Selon Johan Krijgsman, PDG d’ERA, cette forte augmentation est « une conséquence logique de la forte demande immobilière en Flandre, qui dépasse l’offre depuis des années ». C’est le résultat d’une population croissante et de l’augmentation du nombre de ménages à la recherche d’une habitation de qualité.

De plus, les taux d’intérêt sur les prêts immobiliers sont restés bas et les salaires ont augmenté – en raison des indexations – pour permettre aux ménages d’emprunter davantage. La crise du coronavirus a également entraîné un attachement grandissant à notre habitat et notre environnement. Résultat : nous sommes prêts à payer plus cher pour une maison ou un appartement plus grand avec jardin ou terrasse dans un environnement calme et verdoyant. Ce phénomène a donc également fait grimper les prix de ces types de logement et explique en même temps pourquoi les prix des maisons en ville augmentent moins rapidement.

Corona et climat

Les hausses et les baisses les plus frappantes du baromètre immobilier d’ERA peuvent être (partiellement) liées à la crise sanitaire et aux inondations de l’été 2021. Les habitations situées en zones inondables ont vu leurs prix chuter d’environ 4% depuis la mi-juillet 2021. À l’inverse, les prix des appartements sur la côte ont augmenté d’environ 11,3% ! Cela est dû en partie à la crise sanitaire et au fait que nous partons davantage en vacances sur notre territoire, mais l’augmentation des droits d’enregistrement pour les résidences secondaires a également joué un rôle majeur. « De nombreuses personnes souhaitant acquérir une résidence secondaire voulaient à tout prix valider leur achat avant le 1er janvier, ce qui a fait grimper la demande alors que l’offre est restée quasi identique. La conséquence logique de ce phénomène a été une forte augmentation des prix », explique Johan Krijgsman.

Amélioration en vue ?

Cependant, la ruée vers l’immobilier semble avoir dépassé son pic. La plus forte hausse des prix (+6%) a eu lieu au premier semestre 2021. Au cours des derniers mois, ce chiffre est retombé à environ 2%. A Bruxelles et en Wallonie, les prix des appartements ont déjà baissé au quatrième trimestre 2021, par rapport au troisième trimestre. Une légère diminution peut également être observée pour les maisons, et plus particulièrement pour les biens moins chers.

Le calme semble également être quelque peu revenu. Les propriétés sont vendues un peu moins rapidement, ce qui semble suggérer que les acheteurs potentiels ne souhaitent plus surenchérir à tout prix. Cela peut aussi laisser une certaine marge de négociation. Ce n’était pas le cas en 2021. Selon les chiffres du baromètre d’ERA, le prix demandé d’un bien était payé dans 96,4% des cas. Les maisons se vendaient donc facilement au prix spécifié ou même (largement) au-dessus. Cela a incité l’Autorité bancaire européenne à intervenir et à demander aux banques de lier l’octroi d’un prêt hypothécaire à une estimation obligatoire du logement et donc plus en fonction du montant demandé.

Le marché devrait retrouver un peu de calme en 2022. Les experts ne s’attendent pas à de fortes augmentations, mais à aucune baisse majeure non plus. Les taux d’intérêt sur les prêts immobiliers resteraient également stables.

Le meilleur de Livios dans votre boîte aux lettres ?

Inscrivez-vous à la newsletter de Livios et recevez deux fois par semaine les dernières nouvelles dans le domaine de la construction et de la rénovation, des conseils utiles et des tonnes d'inspiration.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux