livios logo

3 questions cruciales pour la conception de votre nouvelle maison

Une nouvelle construction réussie commence par un projet rafraîchissant quant à la façon dont vous voulez vivre. Un bon projet est la moitié du travail fait. Il s’agit de traduire ensuite au mieux votre plan en pratique. Et heureusement, vous n’êtes pas seul, mais avec des partenaires de construction qui contribuent à la réussite de l’ensemble.

La phase de conception d’un nouveau bâtiment est le moment où vous réfléchissez à la manière dont vous voulez vivre. C’est votre point de vue sur votre maison, mais aussi sur le confort que vous souhaitez y intégrer et la valeur à long terme que celle-ci doit prendre. Quiconque fait des choix réfléchis en profitera deux fois plus par la suite. La conception est d’abord la responsabilité de votre architecte. Si vous construisez avec une entreprise clé sur porte, vous avez souvent le choix entre avoir votre propre architecte ou travailler avec l’architecte de l’entreprise.

Préparez-vous bien

Pour vous faire une proposition personnalisée, votre architecte aura besoin d’un apport suffisant de votre part. Avec combien de personnes vivrez-vous dans la maison ? Quels sont les espaces et les fonctionnalités indispensables ? Si vous avez d’autres souhaits spécifiques, par exemple dans le domaine de la consommation énergétique, de la technique du bâtiment, de l’acoustique ou de l’accessibilité, c’est le moment d’en faire part. Vos préférences esthétiques sont également importantes. Faites savoir à votre architecte ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas. Pour vous préparer au mieux, vous pouvez aussi poser les trois questions avant de vous lancer.

1. Quel est mon budget ?

Tout architecte vous demandera quel est votre budget de construction. Pour savoir rapidement si vos souhaits sont compatibles avec ce budget, les architectes utilisent souvent un prix au mètre carré. Nous pouvons ainsi vous parler d’un prix moyen, dans ce contexte, de 1.400 à 1.500 euros du mètre carré, TVA et honoraires d’architecte inclus. Attention, ce prix est une moyenne basse. Tout dépend de la finition de votre maison et des choix que vous faites en matière de rendement énergétique.

Livios, a ainsi réalisé une enquête auprès d’une trentaine d’entreprises de construction. Les résultats ont montré ont dévoilé un prix moyen pour une maison BEN nettement supérieur à 1.500 euros du mètre carré, TVA comprise. Si vous savez que la surface moyenne d’un bâtiment neuf fluctue aujourd’hui autour de 130 mètres carrés, vous arrivez rapidement à un budget de construction de plus de 200.000 euros, hors terrain à bâtir. En pratique, de nombreuses maisons neuves sont encore plus chères, selon les choix spécifiques des propriétaires.

Conseil : calculez votre budget pour une nouvelle construction.

2. Ai-je des préférences en termes de techniques de construction ?

Vous avez une technique de construction en tête, comme l’ossature bois ou le béton ? Faites-le savoir à votre architecte dès le départ. De plus, lors du choix d’une entreprise de construction ou d’un architecte, la méthode de construction est souvent un critère décisif. La manière classique de construire avec un mur intérieur porteur, de l’isolation et une brique de parement reste intéressante parce que presque tous les entrepreneurs la connaissent. De plus, dans les projets difficiles d’accès, comme l’extension d’une maison mitoyenne, il est utile pour les maçons de pouvoir facilement transporter les blocs de construction par la porte avant vers l’arrière de la maison, et ce, sans grue.

Si vous attachez plus d’importance à la vitesse de construction, certaines techniques de fabrication peuvent vous convenir ? Dans le cas d’une construction à ossature bois ou en acier, par exemple, la structure porteuse de votre maison est érigée en une semaine.

La phase de conception d’un nouveau bâtiment est le moment où vous réfléchissez à la manière dont vous voulez vivre.

Photo Getty Images
  

Vous avez une technique de construction en tête, comme l’ossature bois ou le béton ? Faites-le savoir à votre architecte dès le départ.

Photo Maisons Dewaele
  

3. Ai-je des souhaits écoénergétiques ?

Grâce à la réglementation PEB, nous construisons de plus en plus écoénergétiques en Wallonie depuis 2010. Cela s’explique par les exigences de plus en plus strictes en matière de performance énergétique. Un certain nombre de concepts clés sont au cœur de cette démarche : les niveaux E et K. Par exemple, le niveau E indique le rendement énergétique global de votre maison. Plus le niveau E est bas, plus votre maison sera écoénergétique. Le niveau K indique le niveau d'isolation global de votre habitation. Il s’agit de l’enveloppe d’isolation complète : murs extérieurs, sols, toiture, fenêtres… et non d'éléments de construction distincts. Le niveau K détermine évidemment le niveau E. Mais d'autres facteurs jouent aussi un rôle, comme les pertes de ventilation (ventiler coûte de l'énergie), les gains calorifiques internes (par exemple grâce aux fenêtres placées au sud) et les installations techniques pour le chauffage et l'électricité.

Lorsque la réglementation sur la performance énergétique des bâtiments neufs est entrée en vigueur en 2010, le niveau E100 était le niveau maximal admissible. Si vous présentez une demande de permis de construire en 2018 ou 2019, le niveau E de votre maison ne peut pas dépasser E65. L’étape suivante est Q-ZEN qui entrera en vigueur en 2021. Dès ce moment-là, nous ne pourrons plus que construire des maisons à consommation énergétique quasi nulle. En pratique, cela revient à un niveau E maximal de E45. Pour encourager les propriétaires à déjà construire Q-ZEN, vous obtenez un rabais de 50% sur l’impôt foncier pendant cinq ans si vous faites mieux que E30. Si vous passez sous le E20, vous ne paierez pas d’impôt foncier durant cinq ans.

Les exigences en Wallonie
  Habitation standard (PEB 2019) Habitation Q-ZEN (PEB 2021)
Niveau K maximale K35 K35
Niveau E maximale E65 E45

Pour un aperçu détaillé de toutes les exigences énergétiques des nouvelles constructions en Wallonie, veuillez consulter www.energie.wallonie.be

Comment trouver le bon entrepreneur ?

Ne choisissez pas votre entrepreneur à la légère. Le prix demandé est important, mais la qualité fournie l’est aussi. Par conséquent, demandez des références et concluez de bons accords sur les coûts au préalable. Si nécessaire, votre architecte peut vous conseiller, mais vous pouvez aussi rechercher votre entrepreneur dans la base de données de la Confédération Construction, la plus grande fédération d’entrepreneurs de Belgique avec plus de 14.000 membres. Cherchez ici.

-------------------

Plus à ce sujet :
Aidez d’autres bâtisseurs et rénovateurs en partageant cet article

8 choses à savoir sur construire


https://www.livios.be/fr/info-construction/guide-du-logement/construire/3-questions-cruciales-pour-la-conception-de-votre-nouvelle-maison/