livios logo

Gerdine construit sa tiny house : « Je me suis préparée à cette aventure pendant un an »

Gerdine Vermeer (41) a commencé la construction de sa petite maison de 3 mètres sur 7,4 en août. Et cela sans aucune expérience en matière de construction ! Vous vous demandez comment cela va se passer ? Livios suit de près son aventure de construction et vous invite à suivre son évolution.

Aujourd'hui, Gerdine vit dans une ferme vide à Diepenveen aux Pays-Bas. « Avec deux autres résidents, nous louons ce logement d'une fondation », explique Gerdine. « La propriété et le terrain sont à vendre, donc chaque année, notre contrat est à nouveau négocié. Depuis six ans déjà, je ne paie pas cher pour mon logement tout en profitant d'un grand espace de vie, d'un jardin et d'un potager. »

Éviter le marché du logement classique

« Aux Pays-Bas, ils font monter les prix de l'immobilier en flèche et je suis fondamentalement contre. » C'est pourquoi Gerdine préfère vivre différemment et éviter le marché du logement. « De cette façon, je n'ai pas à contracter un lourd prêt hypothécaire et à renoncer à la moitié de mes revenus pour avoir un toit. En outre, j'aime vraiment créer des choses moi-même. C'est ainsi qu'est née l'idée de construire ma propre tiny house. »

Beau défi

Gerdine a pris une année entière pour se préparer minutieusement à son aventure de construction. « Je voyais vraiment comme un nouveau défi amusant de construire quelque chose moi-même et après avoir longuement réfléchi, j'ai décidé d'utiliser autant de matériel d'occasion que possible. Progressivement, des articles neufs ont également été achetés, car je ne pouvais pas ou à peine trouver ces articles d'occasion sous la forme souhaitée. La première étape de ce processus a consisté à regarder autant de films que possible, à s'inspirer d'autres projets et à découvrir le coût de tout cela, ce dont on a besoin et ce qu'on peut faire soi-même. » Après un an de collecte de matériaux, Gerdine a commencé les premiers travaux de construction cet été.

800 * 600 petite maison gerdine vermeer


  

800 * 600 petite maison gerdine vermeer


  

Remorque robuste

La tiny house de Gerdine est mobile et sera construite sur une remorque. Elle a longuement réfléchi au type de remorque. « Beaucoup de gens choisissent une remorque Vlemmix pour la circulation rapide. En effet, elle est très pratique, mais on est limité à un certain poids. Pour une tiny house un peu plus grande, il faut alors tout construire avec des matériaux légers. Ce n'était pas une option pour moi car je travaille avec des matériaux d'occasion pour économiser un peu d'argent. C'est pourquoi j'ai opté pour une remorque robuste, fabriquée sur mesure, avec laquelle je peux conduire assez loin en toute sécurité. »

Mois de congé pour la construction

Pour l'instant, Gerdine vient de terminer la charpente en bois et l'installation des fenêtres, des poutres et des plaques de toit. Elle a dû acheter du bois et du matériel d'isolation neufs. « Pour l'instant, tout se passe très bien. J'ai eu beaucoup de chance avec le temps et avec les amis qui sont venus m'aider au bon moment. » La construction se déroule également beaucoup plus facilement que prévu pour Gerdine, même si elle n'a aucune expérience en la matière. « J'ai pris du congé pendant tout le mois de septembre pour bien travailler. Pour l'instant, ma remorque est encore dehors sous une bâche et je veux qu'elle soit fermée le plus vite possible. Comme ça, je peux travailler à l'intérieur pendant l'hiver. »

Éprouvant

L'ossature du plancher est constituée de plaques de contreplaqué en béton, d'un cadre en bois, d'une couche isolante, d'un film isolant et, par-dessus, d'une plaque du constructeur. Installer cette plaque sur la remorque a été un sacré travail. « Surtout tourner la plaque, pour que les plaques de contreplaqué en béton viennent au fond, n'était vraiment pas facile », raconte Gerdine. « J'avais besoin de quatre personnes pour y parvenir. C'était un moment de suspense. Il était aussi assez éprouvant de conduire la remorque à l'extérieur et d'y installer les murs. Car ce n'est que lorsque vous aurez mis en place le cadre, que vous saurez si vous avez tout fait correctement. J'avais bien vérifié, mais on ne sait jamais vraiment. Heureusement, cela aussi s'est passé sans soucis. »

800 * 600 petite maison gerdine vermeer


  

800 * 600 petite maison gerdine vermeer


  

Etroit ? Plutôt charme et caractère

Gerdine a longuement réfléchi à la conception de sa tiny house. « J'ai observé d'autres tiny houses parce qu'on n'a qu'un espace limité. Et on veut le remplir avec tout ce dont on a besoin : une salle de bain, des toilettes, une douche, un espace de rangement, son lit et un salon. Il faut vraiment se demander ce qui est important pour vous et quels espaces doivent occuper une place prédominante. Je préfère une belle salle de séjour à une cuisine spacieuse. Par ailleurs, il doit y avoir suffisamment de lumière dans ma maison. »

Lit sur roues

« Au niveau de l'aménagement, un look épuré et propre, c'est moins mon truc. Donnez-moi le charme et le caractère des matériaux d'occasion. Par exemple, j'ai trouvé une belle et grande fenêtre sur le site web Marktplaats. » Gerdine a également choisi quelques éléments tape-à-l'œil. « Dans la salle de bains, il y aura une grande baignoire en bois au lieu d'un bain. En outre, mon lit n'est pas sur une mezzanine, mais il peut être glissé sous la cuisine. La cuisine est sur une élévation. En dessous, il y a le lit sur roues. Je le glisserai dans le salon dès que je voudrai aller me coucher. Aux Pays-Bas, je n'ai rencontré qu'une seule autre tiny house dotée de ce système, mais je trouvais tout de suite que c’est une bonne solution. Je réfléchis encore sur les couleurs pour le sol et le plafond. »

600 * 800 maison minuscule gerdine vermeer


  

Autosuffisante

L'idée est que Gerdine puisse aller hors réseau avec sa tiny house. « J'espère que la maison deviendra autosuffisante. Je dois d'abord épargner un peu d'argent, car cela représente un prix considérable d'environ 6.000 euros. Il y aura des panneaux solaires sur le toit et je veux installer une station d'épuration des eaux de pluie pour les douches et le lavage. Je ne suis pas encore sûr si je vais boire l'eau. J'ai entendu dire que l'eau de pluie filtrée aux UV n'est pas bonne, mais j'aimerais le tester. Je sous-traite le branchement électrique. Il me semble un peu trop risqué de l'essayer moi-même, surtout avec les panneaux solaires. »

Planning serré ? Pas pour moi

Quand les travaux de construction devraient-ils se terminer ? « C'est difficile à prédire. Tout est nouveau pour moi et on ne sait jamais comment va aller tout le travail. C'est pourquoi je n'ai pas un planning serré, mais plutôt une idée approximative de ce que je veux faire. Quand je constate que j'ai besoin d'une aide supplémentaire, je peux toujours compter sur mes amis et ma famille. L'ensemble du processus de construction est très organique et cela me convient le mieux. »

Le prix

Le prix d'une tiny house est très différent selon le type que vous choisissez. « J'ai choisi beaucoup de matériaux d'occasion et j'ai cherché les meilleures affaires, par exemple pour le revêtement de la façade. Je documente tout dans un fichier Excel, mais je n'ai délibérément pas encore fait les comptes parce que je ne veux pas savoir combien cela a coûté jusqu'à présent. Je ne calcule pas tout tant que je ne suis pas sûr d'avoir fait toutes les dépenses. J'estime que, sans les panneaux solaires et la station d'épuration des eaux de pluie, j'aurai dépensé environ 20.000 euros. Ce n'est pas si mal. En collectant des matériaux pendant un an, j'ai pu réduire les coûts et je n'ai pas à payer une grosse somme d'argent en une seule fois. Maintenant, j'ai eu une dépense supplémentaire chaque mois et je peux quand même continuer à épargner. »


Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/guide-du-logement/construire/autoconstruction/58665/gerdine-construit-sa-tiny-house-je-me-suis-preparee-a-cette-aventure-pendant-un-an/