Maison compacte de 85 m² sur pilotis : “Entièrement déplaçable et dégradable”

Wim et Joosje ont construit en 2020 une maison de vacances à Brasschaat. Cette habitation à ossature bois bio-écologique, d’une surface de 85 m² seulement, est pourtant caractérisée par la sensation d’espace. Les propriétaires prouvent de cette façon qu’une petite construction est aussi synonyme de confort et d’utilisation rationnelle de l’espace. Et l’élément le plus remarquable reste la vue … depuis la baignoire. Le site de la construction Livios vous invite à un petit tour du propriétaire !

Au coeur de la nature

Wim et Joosje rêvaient d’une maison de vacances implantée dans un environnement boisé. L’habitation, cerclée par la nature, se situe dans une zone destinée aux résidences secondaires. “Les occupants voulant réduire au strict minimum l’impact sur la nature, la construction repose sur onze petits pilotis”, explique l’architecte Domien Boits de POLYGOON Architecture. “Ainsi, elle flotte dans l’air à cinquante centimètres du sol et peut être déplacée dans son ensemble.” Sur deux pilotis supplémentaires, le couple pourra dans le futur aménager une terrasse.

Prescriptions strictes

Les prescriptions étaient strictes, au point qu’il n’était pas possible d’ériger n’importe quelle construction. La surface au sol ne pouvait pas excéder 65 m² et l’étage devait être plus petit que l’emprise au sol. “Les maîtres d'ouvrage ne souhaitant accorder aucune concession à la sensation d’espace, ils ont imaginé un plan astucieux faisant la part belle à la sensation d’espace, en dépit d’une surface habitable restreinte.

Plan de sol pentagonal

L’habitation de forme pentagonale présente un bloc sanitaire central où se loge la salle de bains. Par ailleurs, le rez-de-chaussée est entièrement ouvert. La sensation d’espace est renforcée par la circulation autour du bloc central et les nombreuses vues sur la nature environnante. Détail amusant : par la fenêtre de la salle de bains, les occupants ont aussi vue sur le salon et la terrasse. Ainsi, depuis leur bain, ils peuvent admirer la nature. À l’arrière, le faîte de la toiture en appentis culmine à 7 mètres de hauteur, ce qui à son tour crée davantage d’espace disponible sur la mezzanine, occupé par une chambre à coucher et un débarras. Le vide également contribue à la sensation d’espace et laisse pénétrer la lumière du jour.

Matériaux bio-écologiques

L’habitation est exclusivement constituée de matériaux bio-écologiques. L’extérieur de l’ossature bois a été revêtu de planches de bois brutes sur des panneaux en fibres de bois et l’intérieur de panneaux OSB. Les châssis aussi sont en bois et la toiture est constituée de panneaux de fibres de bois avec des plaques en fibrociment comme revêtement. De plus, à l’instar du toit, le sol a été isolé au moyen de panneaux en fibres de bois. Pour comprimer les coûts, les propriétaires ont réalisé une série de travaux, comme l’isolation, le revêtement de façade et les finitions intérieures.

Déplaçable, recyclable et dégradable

Cette habitation est la parfaite illustration de la construction circulaire. Les propriétaires ont ainsi volontairement meublé la cuisine et la salle de bains à l’aide de matériaux récupérés. Dans son ensemble, l’habitation est aussi déplaçable, recyclable et dégradable. Grâce à son excellent niveau d’isolation, un poêle au bois suffit pour chauffer toute la maison. Ce qui permet de comprimer les coûts de chauffage. Par ailleurs, une pompe à chaleur pour eau chaude produit l’eau sanitaire de manière éco-énergétique et écologique en puisant l’énergie dans l’air.

En bref

  • Architecte : POLYGOON Architecture
  • Entrepreneur ossature bois : Luc Van Overveld
  • Surface habitable : 85 m²
  • Année de construction : 2020

Le meilleur de Livios dans votre boîte aux lettres ?

Inscrivez-vous à la newsletter de Livios et recevez deux fois par semaine les dernières nouvelles dans le domaine de la construction et de la rénovation, des conseils utiles et des tonnes d'inspiration.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux