livios logo

12 conseils pour éviter des retards dans votre construction

Vous n’êtes pas constructeur, mais vous ne souhaitez pas laisser tous les travaux à un entrepreneur clé-sur-porte. Vous souhaitez en outre pouvoir suivre les travaux. À moins que vous ayez des arrangements avec votre architecte. Comment éviter les retards dans la construction ? Et qu’en est-il des surprises et des coûts supplémentaires ? Nous avons demandé leurs meilleurs conseils à trois architectes, mais aussi de nous dire les erreurs à éviter.

Préparer le chantier

Avant d’envisager pelleteuses et autres briques, décidez de ce que vous allez faire.

Conseil 1 : Sachez ce que vous voulez

Plus vous avez des plans concrets, plus vous aurez de visibilité sur l’ensemble du chantier. Cherchez à l’avance votre future cuisine, votre salle de bain et les autres besoins techniques. Informez-vous sans pour autant demander des offres fermes et définitives.

Conseil 2 : Soumettez votre planning à des entrepreneurs

Vous avez déjà des entrepreneurs en vue ? Roel Bergen (abe-architecten) : « Vérifiez s’ils ont encore des disponibilités par rapport aux dates que vous aviez projetées. Soumettez-leur votre planning si vous en avez déjà établi un. Cela peut se faire en concertation avec votre architecte. Les entrepreneurs pourront ainsi tenir compte du timing souhaité. »

DewaeleDewaele-014

Plus vous avez des plans concrets, plus vous aurez de visibilité sur l’ensemble du chantier.

Photo Maisons Dewaele
  

SplendidSplendid0911170281

Vous avez déjà des entrepreneurs en vue ? Vérifiez s’ils ont encore des disponibilités par rapport aux dates que vous aviez projetées.

Photo Splendid
  

Conseil 3 : Fites vos demandes d’offres après la demande de permis

Concrètement, ne lancez vos demandes d’offres que lorsque votre architecte a effectué le métré et l’a inséré dans le dossier d'éxécution. Normalement, vous devriez même attendre que les autorités communales aient approuvé votre demande de permis de bâtir. Cela peut prendre entre trois et quatre mois.

« Mais de nombreux architectes commencent dès le dépôt des documents à la poste » poursuit Jan Stranger (bureau d’architecture Jan Stranger). « C’est du temps supplémentaire pour les propriétaires afin de demander différentes offres. Il faut commencer par le plus difficile : la structure, la toiture et les fenêtres. »

Un conseil supplémentaire : pensez aussi à quelqu’un pour la partie technique. Électricité, sanitaire, ventilation et chauffage. Ils doivent être pris en compte dès le début du projet (voir plus loin).

Conseil 4 : Établissez la durée des travaux par contrat

Vous avez déterminé un entrepreneur particulier ? « Établissez quoi qu’il en soit un contrat » conseille Sara Schepens (2S Architectes). « Une offre est obligatoire en termes de prix, mais ne couvre pas tous les frais. »

« Indiquez certainement dans ce contrat quand les travaux doivent commencer et quand ils doivent se terminer. Et prenez les dispositions nécessaires en matière de matériaux de construction. Qui les commande et jusqu’où va la responsabilité de chacun. Pensez à souscrire une assurance TRC au cas où quelque chose se passerait mal. »

« N’oubliez pas la clause pénale. Celle-ci détermine le montant que devra payer l’entrepreneur par jour de retard. En cas de retard, le sens commun et la dialogue devront néanmoins toujours prédominer. »

Plâtre

Plafonneurs et chapistes sont difficiles à réserver. Prenez-y vous à temps.

Photo Knauf
  

800x600 rénovation fenêtre nouvelle fenêtre fenêtres place artisan

On sous-estime souvent les temps d’attente. Les fenêtres posent le même problème.

Photo Deceuninck
  

Gros œuvre : gardez une vue d’ensemble

Votre construction commence. À partir de ce moment, l’organisation doit être tenue à l’œil.

Conseil 5 : Réservez plafonneurs et chapistes à temps

« Plafonneurs et chapistes, et encore plus quand ils sont bons, sont difficiles à réserver » prévient Roel Bergen. « Prenez-y vous à temps. Idéalement dès le début du gros œuvre. Le chapiste devra même venir rapidement si vous travaillez avec un toit plat (voir plus loin). Tenez-les au courant de votre planification et du respect du calendrier. »

Conseil 6 : Optimisez les temps d’attente

« Lors du gros œuvre, du temps est souvent perdu lors de la commande des matériaux. Une prédalle, par exemple, demande un délai de livraison de 2 à 4 semaines. Les linteaux peuvent se faire attendre 5 semaines » indique Sara Schepens. « On sous-estime souvent les temps d’attente. »

Les fenêtres posent le même problème. « Les fabricants se basent sur un temps d’attente de 8 semaines. Nous comptons toujours 2 à 3 semaines de plus » poursuit-elle.

Roel Bergen confirme cette tendance. « Ils ne mesurent vos fenêtres qu’après la pose des appuis de fenêtre. Donc en dehors des travaux de toiture et du placement des gaines techniques, votre chantier peut être à l’arrêt pendant 8 semaines. » Certaines choses doivent être réglées avant les finitions ? C’est le moment de s’en occuper.

EasykitVV - DSC08314-

Faites venir un électricien dès le début du gros œuvre, afin d’avoir immédiatement un plan d’électricité.

Photo Easykit
  

ZehnderZehnderCSYVentilationUnitComfoAirQinstallerplanningPrint28095

Les techniciens défilent à différents moments de votre projet de construction. Assurez-vous qu’ils puissent être flexibles.

Photo Zehnder Group Belgium
  

Conseil 7 : Préparez votre plan électrique

Avant même l’arrivée du couvreur, faites venir un électricien. Dès le début du gros œuvre, afin d’avoir immédiatement un plan d’électricité. Celui-ci doit être conçu avec l’architecte.

Conseil 8 : Assurez-vous de la flexibilité des techniciens

Les techniciens défilent à différents moments de votre projet de construction. Assurez-vous qu’ils puissent être flexibles et se rendre rapidement disponibles. Présentez-leur votre planning.

Avant la pose des portes et des fenêtres, l’électricien doit effectuer un premier passage. Il effectuera alors les premières saignées. « C’est d’autant plus le cas si vous avez un toit plat » poursuit Roel Bergen. « On ne ferme pas le toit avant la fin de pose de la chape. Cela signifie aussi que les câbles doivent être tirés  pour les éclairages avant que le toit ne soit posé. C’est aussi vrai pour les canaux de ventilation. »

Pour pouvoir poser les sanitaires, vous devez savoir à quoi ressemblera votre salle de bain. Vous devez également prévoir le type de chauffage utilisé. Vous trouverez plus d’informations sur la planification des travaux techniques ICI.

Conseil 9 : Protégez-vous du vol

« Le reste des travaux techniques s’effectuent lorsque les fenêtres et portes sont posées. Vous devez craindre le vol de matériaux » précise Sara Schepens. « Mas n’attendez pas trop longtemps, car cela pourrait retarder le plafonneur. »

Chape chauffante au sol 800x600

Tant que la chape n’est pas sèche, vous ne pouvez pas poser votre sol.

Photo ATH
  

800x600 cuisine cuisine cuisine ouverte

Il faut encore compter six à huit semaines avant de voir arriver la cuisine.

Photo DSM Cuisines
  

Finition : l’attente est inévitable

(Presque) Tout est réalisé avant les menuiseries intérieures et le reste de vos finitions ? Vous avez fait le plus gros du travail. Mais vous devez aussi tenir compte de temps d’attente. Qu’est-ce qui doit encore être fait ?

  • Les plafonnages intérieurs qui demanderont encore deux semaines de travail à votre plafonneur.
  • Le placement d’une isolation PUR qui peut prendre deux à trois jours.
  • Les travaux de chape seront faits en trois jours, mais il faut compter 8 semaines de séchage.

Tant que la chape n’est pas sèche, vous ne pouvez pas poser votre sol. Les mesures pour la cuisine et l’escalier sont donc, là encore, en attente.

« Et il faut encore compter six à huit semaines avant de voir arriver la cuisine » selon l’expérience de Roel Bergen. « Bien entendu, en attendant celle-ci, vous pouvez encore effectuer d’éventuels travaux techniques et autres finitions. »

Encore quelques bons conseils généraux :

  • Conseil 10 : Groupez, si possible, quelques travaux afin de garder une vue d’ensemble. Exemple : effectuez en même temps les travaux de plomberie, de ventilation, de chauffage et d’électricité. Si ce sont des entrepreneurs différents, serviez de lien entre eux.
  • Conseil 11 : Pour un bon flux des travaux, commencez en avril. Vous risquez moins de gelées et donc d’arrêts des travaux. 
  • Conseil 12 : Tenez compte des congés du bâtiment et des autres périodes de vacances. N’effectuez pas une commande (par exemple de fenêtres) juste avant celles-ci. Faites-le juste après afin que cela reste frais dans votre mémoire.

Conclusion ?

1. Sachez ce que vous voulez et planifiez les choses.
2. Fixez un calendrier (avec votre architecte) et communiquez celui-ci en temps opportun avec vos entrepreneurs. ;
3. Voter construction doit parfois être arrêtée. Utilisez ce temps à bon escient.

Il vous reste un budget non utilisé ? Pensez alors à l’aménagement de votre jardin.

10 choses à savoir sur budget de construction et assurances

En collaboration avec

Découvrez tous les partenaires

Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/guide-du-logement/construire/budget-de-construction-et-assurances/12-conseils-pour-eviter-des-retards-dans-votre-construction/