Un bon prêt signifie plus qu’un faible taux d’intérêt

  • emprunter Fortis banque d'argent
    Photo Thuis in geldzaken
  • champagne agents qualité Certes, de couple
    Photo Certes

Construire ou acheter une maison est un événement majeur que de nombreuses personnes ne vivront qu’une fois dans leur existence. C’est d’autant plus vrai que, durant des années, vous verrez un montant fixe disparaître de votre compte pour assumer le prêt hypothécaire. Il est donc important de bien négocier celui-ci auprès de votre banque. Car souscrire un bon prêt revient à bien plus que s’assurer d’un faible taux d’intérêt.

Un aperçu de vos propres finances

Avant même de prendre des renseignements auprès d’une banque, il est préférable que vous ayez une bonne vision de votre situation financière. Quelle somme, votre partenaire et vous, avez de disponible ? Quels frais fixes devez-vous assumer tous les mois ? Quels autres prêts sont en cours ? Etes-vous actuellement locataires ? Quelle épargne est disponible ? Tous des facteurs qui auront une influence importante sur le montant qui pourrait vous manquer tous les mois pour rembourser un prêt hypothécaire. La banque vous posera également ces questions pour établir une cartographie de votre situation financière.

Ne manquez pas de lire l’article ‘Quel prêt est à votre portée’ et essayez avant tout de rester réaliste. Selon une enquête menée récemment par Test-Achats, il apparaît que de nombreuses banques et autres prêteurs accordent des prêts qui en principe, devraient être inaccessibles. Il n’est pas envisageable que vous deviez vous serrer la ceinture durant 20 ans et plus.

Attention aux ventes couplées

Un des critères les plus importants dans le choix d’un crédit hypothécaire reste le taux d’intérêt. Souvent, les gens pensent que plus il est bas, plus la proposition faite est intéressante. Pas question pour autant de jouer les aveugles. C’est le montant que vous devrez réellement payer sur la durée globale du prêt qui est importante. Des coûts supplémentaires comme l’assurance solde restant dû peuvent s’avérer des charges importantes au final. Il est donc important de pouvoir négocier une proposition équitable sur toute la durée du prêt.

Par ailleurs, de nombreuses banques associent un faible taux d’intérêt à des produits secondaires tels qu’une assurance solde restant dû, une assurance habitation ou une assurance habitation. Elles peuvent même exiger l’ouverture d’un compte courant. Souvent, ce package ne vous met pas dans une position favorable. Si vous optez pour une autre banque pour avoir ces produits, vous risquez de perdre le taux d’intérêt avantageux.

Ne misez pas sur un seul cheval

Prenez rendez-vous dans différentes banques et prenez le temps d’expliquer votre situation à vos différents interlocuteurs. Chaque banquier vous donnera des conseils sur l’hypothèque la plus appropriée et vous informera su les coûts que celle-ci implique. Il est important que vous n’ayez pas seulement un aperçu des remboursements mensuels et du taux d’intérêt, mais aussi des frais supplémentaires tels que les frais de notaire et le coût d’une assurance solde restant dû. .

Il est préférable de commencer par la banque dans laquelle vous avez déjà vos comptes. Ensuite, leur proposition bien à l’esprit, vous pourrez vous rendre dans d’autres banques. Si leurs résultats ne sont pas meilleurs que dans votre propre banque, vous pouvez utiliser ceux obtenus dans votre banque pour tenter de négocier de meilleures conditions. N’hésitez pas à mettre les différentes banques en compétition. Le jeu en vaut souvent la chandelle. Enfin, prenez le temps de comparer les propositions sur l’ensemble de la durée du prêt et déterminez quelle proposition est la plus avantageuse par rapport à votre situation propre.

Quelques conseils

  • Ne choisissez pas une durée trop importante. Vous rembourserez moins par mois, mais, au final, le coût total sera plus important.
  • Informez-vous à l’avance sur les différents types de taux d’intérêt.
  • Si vous souhaitez une certaine sécurité, choisissez un taux d’intérêt fixe. Le montant à rembourser tous les mois restera le même sur toute la durée du prêt.
  • Un taux variable évolue avec l’évolution du marché. Une baisse des taux d’intérêt peut rendre votre crédit moins cher. L’inverse est également possible. Cependant, il existe une limite supérieure et inférieure qui ne peut être dépassée.
  • Les premières années de remboursement d’un prêt sont les plus difficiles. Faites donc bien attention à la période d’ajustement si vous optez pour un taux variable. Il est préférable que cette révision ne soit pas trop rapide.
  • Prenez certaines mesures sécuritaires lors de la souscription d’un prêt hypothécaire. Lisez en plus dans l’article suivant.

Le meilleur de Livios dans votre boîte aux lettres ?

Inscrivez-vous à la newsletter de Livios et recevez deux fois par semaine les dernières nouvelles dans le domaine de la construction et de la rénovation, des conseils utiles et des tonnes d'inspiration.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux