livios logo

5 conseils pour éviter les vols sur chantier

Vous êtes actuellement en plein projet de construction ou de rénovation (importante) ? Dans ce cas, il est fortement recommandé de sécuriser et d’assurer correctement votre chantier. Selon Fédérale Assurance, le montant moyen des dommages en cas de vol de chantier s’élèvent à environ 30.000 euros. De plus, depuis plusieurs années, les assureurs ont vu les vols de chauffe-eau, de chaudières et de nouvelles cuisines grimper en flèche. Les équipements et les outils de construction, en revanche, sont moins prisés. Alors, comment éviter un vol sur votre chantier ?

N’importe quelle victime d’un vol de chantier voit souvent le coût des dommages augmenter rapidement. « Vous arrivez très vite à un montant de 30 000 euros », explique Olivier De Backer de Fédérale Assurance. « Cela concerne non seulement les matériaux volés eux-mêmes, mais également les dommages causés par le cambriolage et les travaux de réparation à prévoir. Les auteurs sont généralement issus de bandes organisées et se concentrent principalement sur les chauffe-eaux, les chaudières de chauffage central et les cuisines nouvellement installées. Ils ne démontent pas correctement ces installations avant de tout prendre avec eux, au contraire ! Nous constatons que ces vols ont fortement augmenté au cours des deux ou trois dernières années. » 

Conseil : vous avez subi un vol sur votre chantier ? Signalez-le à la police dès que possible et transmettez immédiatement la réclamation à votre assureur.

 

entrepreneur

Assurez-vous que le chantier est correctement sécurisé. Votre entrepreneur est légalement tenu de le fermer, mais toutes les solutions ne sont pas forcément efficaces.


© Getty Images  

Cambriolage à travers le toit

Vous avez subi un vol sur votre chantier ? Signalez-le à la police dès que possible et transmettez immédiatement la réclamation à votre assureur.


© Getty Images  

Quels sont vos moyens d’agir ?

Mieux vaut prévenir que guérir. Par conséquent, suivez ces cinq conseils pour déjouer les tentatives.

  • Demandez à la police d’organiser une patrouille de surveillance. Si vous les contactez et fournissez l’adresse de votre chantier, ils passeront régulièrement jeter un œil. N’hésitez pas non plus à faire appel aux voisins pour un contrôle local supplémentaire.
  • Assurez-vous que le chantier est correctement sécurisé. Votre entrepreneur est légalement tenu de le fermer, mais toutes les solutions ne sont pas forcément efficaces. Des clôtures métalliques bien ancrées et fixées de deux mètres de haut sont idéales. Elles sont un premier obstacle sérieux pour les escrocs intéressés. N’hésitez pas à en parler à votre entrepreneur.
  • Ne vous faites pas tout livrer trop longtemps à l’avance. Plus vous laissez longtemps des tuyaux, des chaudières et d’autres matériaux sur site, plus le risque que quelqu’un vienne se servir est grand. Par conséquent, assurez-vous de prévoir vos livraisons au bon moment, sans trop d’anticipation.
  • Soyez méthodique et ne tentez pas le diable. Fermez votre chantier mais aussi vos conteneurs et vos véhicules et assurez-vous également que les matériaux les plus onéreux soient hors de portée. Veillez à les placer hors de vue autant que possible. Assurez-vous que tout reste facilement accessible pour vous et vos entrepreneurs et que rien ne puisse disparaître.
  • Enfin, assurez-vous d’être correctement assuré. Avec une assurance TRC (Tous Risques Chantier (TRC), vous êtes couvert contre le vol et les dommages aux matériaux et éléments de construction qui serviront pour votre habitation, tels que les fenêtres et les portes, les briques, les chaudières ...

10 choses à savoir sur budget de construction et assurances

En collaboration avec

Découvrez tous les partenaires

Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/guide-du-logement/construire/budget-de-construction-et-assurances/5-conseils-pour-eviter-les-vols-sur-chantier/